QUO VADIS. Zeppelin Party French Freaks, épisode 2

30 janvier 2014 Béroalde de Fuzz 1

French Freaks, épisode 2 Quo Vadis: « Zeppelin Party » En France, en 1972, on faisait mieux que Led Zeppelin. (Pas compliqué, rétorqueront les fidèles lecteurs dont nous partageons les goûts. Ayez cependant l’obligeance de ne pas désamorcer notre phrase d’accroche.) « WWWwaaaaooOOUwwwaaaaoumMm LED ZEPPELIN !!! WOCKENWOLLE !!! » On faisait mieux, parce que pour accompagner Led Zeppelin, on avait Serge Gainsbourg et les rimes riches de son phrasé au textualisme lysergique. (Et si ce n’étaient pas eux en personne, alors ce devaient être leurs frères.) Fantasme? Non, réalité: ça s’appelle « Zeppelin Party » et c’est un énorme tube de heavy-disco […]

DAVID BOWIE – Hunky Dory Formule gagnante

26 janvier 2014 Eric 6

(RCA 1971)  Hunky Dory est peut être le disque le plus important de l’exceptionnelle discographie de David Bowie. Troisième album officiel de l’artiste – sous ce patronyme en tous cas – celui-ci marque la première collaboration entre le chanteur et Mick Ronson, guitariste surdoué originaire de Hull. Entièrement arrangé par ce dernier, Hunky Dory bénéficie aussi de la présence d’excellents musiciens comme le futur Yes Rick Wakeman et ceux qui deviendront l’année suivante les Spiders Of Mars (Trevor Bolder à la basse et Woody Woodmansey aux futs), le monstrueux groupe de scène de l’alter-ego de Bowie, Ziggy Stardust. En 1971, […]

LOU REED – Lou Reed Eyes wide shut

17 janvier 2012 Rémi 1

(RCA/Victor ; 1972) Enregistré à Londres et produit par Richard Robinson et Lou Reed lui-même, ce disque aujourd’hui laissé de côté mérite d’être écouté et considéré à sa juste valeur. Il est évident que son ignoble dessin en couverture à la symbolique subtile (« Here comes the ocean ») n’a pas fait beaucoup pour appâter le chaland depuis une quarantaine d’années. Si, par une heureuse coïncidence, vous n’avez aucun jugement pictural préconçu et que vous ne soyez pas sujet à des crises d’épilepsie, vous pouvez contempler quelques minutes la pochette susmentionnée et vous laisser aller à la rêverie qui ne manquera pas de vous transporter vers […]

THE OSMONDS – Crazy Horses Escapade hard-rock

20 mars 2011 Eric 3

(MGM 1972) Représentants emblématiques du mouvement bubblegum qui prit le grand public d’assaut au tournant des années 70, les Osmonds étaient cinq frères aux dents blanches qui connurent un grand succès grâce à leurs chansons pop sucrées et mielleuses taillées pour les charts. Des Jackson 5 blancs et mormons où le jeune Donny, teen-idol dont la photo était punaisée au mur de toutes les jeunes adolescentes américaines, chantait de sa voix pré-pubère des bluettes niaises au succès planétaire. Le Justin Bieber de son époque en somme, entouré de ses quatre frères, tous aussi propres sur eux et inoffensifs que lui. […]

ADRIANO CELENTANO – Prisencolinensinainciusol Hold something !

19 janvier 2010 Rémi 3

(Clan Celentano / Galloway ; 1972) Sorti en Italie à la fin de l’année 1972, ce 45 tours au nom interminable est signé de la figure tutélaire du rock’n’roll italien, Adriano Celentano, dont la carrière avait commencé par quelques reprises de rock américain à la fin des années 1950. « Prisencolinensinainciusol » a été son plus grand succès international, jusqu’à la sortie de « Svalutation » (en 1976). Sur un rythme entêtant et à grands renforts de trompettes et de cuivres divers, Celentano chante son ode à « l’amour universel » dans une langue qui paraîtra être de l’anglais pour tous […]

NEU ! Une expérience...

23 octobre 2009 Rémi 10

(1972 ; Brain Records) Groupe indispensable de la scène Krautrock, NEU ! a été formé au début des années 1970 par Klaus Dinger (batterie, chant, claviers, guitares) et Michael Rother (guitares, chant, claviers), qui faisaient eux-mêmes partie de la première mouture de Kraftwerk, mais qui avaient quitté ce groupe après l’échec commercial du premier album. Ce premier disque a été enregistré à la fin de l’année 1971, et il est logiquement sorti l’année suivante. Un des aspects les plus caractéristiques du son du goupe est sa rythmique hypnotique, emmenée par la batterie de Dinger : ce style, que lui-même appelait « Apache beat », a […]

CAN – Ege Bamyasi Sommet Krautrock

25 septembre 2008 Rémi 1

(United Artists 1972) Sorti un an après Tago Mago, un des disques fondateurs du krautrock, Ege Bamyasi est le deuxième classique de CAN, qui va transcender le statut du groupe, comme Trout Mask Replica l’avait fait pour Captain Beefheart, ou Rock Bottom pour Robert Wyatt. Ces disques ne sont pas arrivés sous presse par accident, et connaître les premières œuvres de ces artistes aide à mieux appréhender leurs disques les plus personnels/expérimentaux/avant-gardistes/improbables. Dans le cas précis de Ege Bamyasi, si on n’a jamais écouté CAN auparavant, il convient de ne pas s’attendre à de la pop sucrée au moment de […]

DAVID BOWIE – Ziggy Stardust Glam, acte 1

3 mai 2006 Eric 9

(RCA 1972) On ne peut que déplorer en France l’image que traîne David Bowie aux yeux du grand public. Aujourd’hui, l’infâme « Let’s Dance », numéro un en 1984, chanté par un Bowie en perte de vitesse, reste la chanson à laquelle on associe encore le natif de Birmingham. Le clip ou on le voit bronzé aux UV, ruisselant de transpiration avec les cheveux jaunes à la Doc Savage, demeure l’image par laquelle on se le représente. Si vous êtes dans ce cas, l’achat de Ziggy Stardust relève de l’indispensable thérapie à toutes ces images briseuses de mythes. Ce disque est un exemple de perfection, […]

LOU REED – Transformer Pop!

21 mars 2006 Rémi 5

(novembre 1972, RCA) Transformer est le deuxième album solo de Lou Reed. Le premier, intitulé sobrement Lou Reed, était sorti en juillet de cette même année (1972), et si quelques-unes des chansons confirmait la capacité de l’ancien leader du Velvet Underground à composer des morceaux somptueux, la production de l’album laissait à désirer. A deux exceptions près, toutes les  chansons avaient déjà été écrites – et même jouées – avec le Velvet (pour leurs versions originales, se reporter à l’extraordinaire V.U., sorti en 1985 ; et à Another View, sorti l’année  suivante –  nettement moins bon). Pour Transformer, la production est assurée par David […]