THE WHITE STRIPES – Dead Leaves and the Dirty Ground Sittin’ on top of the world

10 mars 2013 Eric 0

(Third Man / XL Records ; 2002) Pour appuyer leur troisième album (White Blood Cells, sorti à l’été 2001), les White Stripes ont publié quelques 45 tours de très haute volée. « Dead Leaves and the Dirty Ground »  est le premier morceau de l’album ; celui qui affirme de façon évidente l’excellence de ce duo de Detroit et qui place l’auditeur en présence d’un grand disque. La face B a été enregistrée en direct dans les studios Maida Vale pendant une des « Peel Sessions » que les White Stripes avaient réalisées pour la BBC et son DJ légendaire, John Peel. Le groupe avait […]

THE HUNCHES – Lisa Told Me Déjà cultes

18 mars 2012 Eric 1

(Sweet Nothing 2001) Rappel des faits : en 2001, alors que Hives et White Stripes  commençaient à faire frémir les charts avec leur garage-rock énervé, The Hunches étaient le groupe le plus bruyant de la planète.  Ce fait est relaté par ce 45 tours bruitiste où cris et coups de griffes émergent difficilement du brouhaha sonore créé par des guitares désespérément distordues et une production lo-fi caverneuse. Ce qu’on entend ici ? Quatre jeunes gens qui tapent sur des trucs, martyrisent des guitares en produisant des sons non prévus sur la notice, mettent la distorsion sur 11 et enregistrent à […]

THE STROKES – Last Nite Renversant

11 janvier 2011 Rémi 5

(RCA/ BMG 2001) Ce single est issu du premier album des Strokes, Is This It ?, un disque qui reste comme le plus important des premières années de cette décennie. Pendant les années 2001-2002 (et jusqu’à la sortie de leur deuxième album), les Strokes sont officiellement le groupe le plus cool du monde… Au-delà du décorum arty qui entoure le groupe, Casablancas et ses comparses ont surtout livré un premier album monumental, qui sera stupidement qualifié de garage-rock, ce qui lui va aussi bien qu’une paire de guêtres à une chèvre. « Last Nite », en face A, est une chanson dont une version […]

LIARS – They threw us all in a trench and stuck a monument on top Multiple et fascinant

23 avril 2008 Rémi 0

(Gern Blandsten 2001) Premier album des Liars, un groupe originaire de Los Angeles, They trew us in a trench… a été enregistré en 48 heures à New York. Il a valu au groupe emmené par Angus Andrew et Aaron Hemphill un succès critique immédiat ; le terme apparaissant dans la presse anglo-saxonne pour décrire leur musique fut « punk-funk ». Bien qu’improbable, cette appellation reste la seule à décrire en peu de mots la face A de l’album… Les chansons y sont en effet dynamiques, rythmées de façon précise, et elles provoquent une irrépressible envie de remuer. La face B, […]

The GO – Free Electricity Album fantôme

8 mars 2008 Rémi 0

(inédit; 2001) Free Electricity est le deuxième album enregistré par The GO, deux ans après la sortie de l’extraordinaire Whatcha Doin’. Jack White a quitté le groupe pour se consacrer à son autre proejt – les White Stripes, mais le groupe continue son existence, toujours emmené par Bobby Harlow et John Krautner. Le label du groupe, Sub Pop, qui avait pourtant édité Whatcha Doin’, a refusé de sortir Free Electricity, qui reste donc toujours inédit à ce jour (en mars 2008). L’écoute de ces dix chansons, que les amateurs du groupe cherchent avec un acharnement monomaniaque, a été rendue possible par l’intermédiaire […]

AIR – 10 000 Hz Legend Stratosphérique

24 mars 2006 Eric 1

(Record Makers 2001) Incompris à sa sortie par une grande partie de la presse qui l’avait porté aux nues trois ans plus tôt, 10000 Hz Legend demeure un des disques les plus ambitieux jamais réalisé par un groupe français. On l’a trouvé boursouflé, surproduit, prétentieux, le caprice de deux gamins gâtés à qui on aurait offert des nouveaux jouets à Noël… pourtant cet album est un chef d’œuvre de musique électronique moderne. Après s’être débarrassés des costumes d’astronaute qu’ils portaient à l’époque de Moon Safari pour réaliser une bande-son mélancolique rappelant Pink Floyd pour The Virgin Suicides, premier film de Sophia Coppola, […]

THE WHITE STRIPES – White Blood Cells Vital

16 novembre 2005 Eric 5

(XL 2001) Attention album important! White Blood Cells est le disque qui, avec Is This It? des Strokes a sonné le réveil du rock aux quatre coins du monde au début des années 2000. Inutile d’énumérer la liste des groupes qui n’auraient pas eu droit de cité sans eux, laissons cet exercice vain aux statisticiens imbéciles qui jugent le talent d’un artiste aux nombres de disques vendus. Inconnus avant cet album, les « frère et sœur » White ont remis le rouge et le blanc à la mode, tout en redynamisant le garage-punk et sortant le blues d’un coma profond (cette musique […]

THE RICHMOND SLUTS – The Richmond Sluts Sex & drugs &...

16 juin 2005 Eric 8

(Bomp 2001) One trick pony. Les Richmond Sluts sont géniaux… Les Richmond Sluts n’existent plus. Le groupe a splitté peu après cet unique album. Sorti en 2001, ce brulot de 35 minutes demeure aussi vital qu’un Is This It ou un White Blood Cells. Sex, drugs & rock’n’roll. Richmond, San Francisco est un paradis de junkies, de violence et de débauche. Ces « salopes » donnent une vision sans concession de leur style de vie – de tous leurs contemporains, on ne voit que les Libertines pour rivaliser avec eux sur ce plan. Un aperçu des paroles est révélateur; on a droit […]

KINGSBURY MANX – Let You Down Retour gagnant

15 juin 2005 Eric 0

(City Slang 2001) Comment faire pour succéder à un premier album miraculeux ? Réponse : sortir le second moins d’un an après. Lorsque sort ce deuxième album, le mystère autour du Kingsbury Manx s’est un peu dissipé mais pas le charme vénéneux d’un premier disque qui tourne encore régulièrement dans la platine. Let You Down marque un changement d’importance pour le groupe de Chapel Hill (Caroline du Nord) : Jerry Kee, producteur imaginatif du 1er opus a été remplacé par Brian Paulson, sensé donner un son plus  » rock  » au groupe… qui sonne encore plus acoustique que dans le premier album. Si on retrouve ici leur marque […]

THE VON BONDIES – Lack of Communication Le meilleur de Detroit

9 mai 2005 Eric 2

(Sweet Nothing 2001)  Il ne se passe pas un mois sans qu’une nouvelle merveille garage-rock n’arrive de Detroit. Les Von Bondies ont explosé en 2001 en faisant la première partie de la tournée mondiale des White Stripes. Ce premier album, enregistré chez et produit par Jack White, véritable pygmalion du groupe à l’époque, est un condensé de blues-rock marécageux comme seul un groupe de la Motor City sait le faire. L’introduction à la fuzz du morceau éponyme « Lack of communication », suivi des hurlements de Jason Stollsteimer et de la batterie puissante de Don Blum lancent le disque de façon idéale […]