News de la semaine

12 septembre 2006 Eric 0

Actualité musicale : CHARTS : Une fois n’est pas coutume, on va parler en priorité des ventes d’albums aux Etats-Unis. En général, les artistes qui caracolent en tête sont ceux qu’on entend tourner en boucle sur MTV : du RnB sans âme chanté par des poules en bikini, du métal ou du punk californien gras du bide, du gangsta rap en survet’… mais rarement un vieux bluesman habillé en mariachi et portant une fine moustache à la Clark Gable. Pour la première fois de sa carrière, Bob Dylan est numéro un des ventes d’albums aux USA – il est d’ailleurs, […]

THE MODERN LOVERS – The Modern Lovers Le son de New York

9 septembre 2006 Rémi 2

(sortie Etats-Unis : 1976 ; sortie Europe: 1977) Au moment de sa sortie, ce disque était déjà vieux de plus de quatre ans. En effet, en 1972, Jonathan Richman (chant, guitare) et les autres Modern Lovers (Jerry Harrison à l’orgue, Ernie Brooks à la basse et David Robinson à la batterie) avaient enregistré quelques démos sous la direction de Kim Fowley. Les bandes furent ensuite confiées à l’ancien membre du Velvet Underground John Cale, qui va finalement produire cet album. Le disque n’est sorti qu’en octobre 1976 aux U.S.A. (et un an plus tard en Europe), à cause de nombreuses […]

CLONE DEFECTS – Shapes Of Venus Furia psychédélique

9 septembre 2006 Eric 3

(In The Red 2004) Shapes Of Venus est un disque rare, un truc à transmettre de toute urgence à ceux qui ne croient plus au rock et sont blasés des poses de la scène initiée par les Strokes et le NME. Disque épitaphe d’un groupe qui a splitté peu après sa genèse, Shapes Of Venus est le chef d’œuvre laissé par les Clone Defects à un monde sourd et rendu aveugle par l’aura des White Stripes. Oubliez Elephant, le plus grand disque sorti par un groupe de Detroit en 2004 n’est pas celui que vous pensez. Menés par un psychopathe […]

KEVIN AYERS – Joy Of A Toy Gourou banana

7 septembre 2006 Rémi 2

(Harvest 1969) Cet album est le premier disque solo de Kevin Ayers, ancien bassiste de Soft Machine, groupe qu’Ayers avait quitté après l’extraordinaire Volume 1 (enregistré en trois jours au milieu de leur tournée américaine et produit par Tom Wilson) dont il avait composé la grande majorité des chansons. Ayers avait finalement quitté le groupe pendant cette tournée (pour laquelle Soft Machine assurait la première partie du Jimi Hendrix Experience) et, de retour en Europe, il signa rapidement un contrat pour Harvest, le tout jeune label psychédélique d’EMI (celui notamment de Pink Floyd, puis de Syd Barrett en solo). Ce […]

HUMAN EYE – Human Eye Folie furieuse

5 septembre 2006 Eric 0

(In The Red 2005) Pour les malheureux qui ne le sauraient pas, Human Eye est le nouveau projet monté par le génial Timmy Vulgar, leader cintré des défunts Clone Defects, le plus brutal des groupes de Detroit des années 2000. Avec ce nouveau combo, Vulgar reprend les choses où il les avait laissé avec Shapes Of Venus (ultime album de son ancien combo), en plus énervé encore. Les guitares sont saturées au-delà du raisonnable – le groupe n’est pas sur In The Red pour rien –, l’écho dans lequel baigne le son est encore plus épais qu’avant, les solos sont toujours […]

Aucune image

News

4 septembre 2006 Eric 6

Actualité musicale : CHARTS UK : Kasabian viennent de faire un retour fracassant avec leur excellent second album Empire qui est entré directement en tête des charts britanniques, relégant ainsi les pâles Snow Patrol en seconde position. Immédiatement derrière arrivent le très attendu Modern Times de Bob Dylan, et le nouvel Iron Maiden (tout n’est pas parfait dans ce bas monde). Muse et Kooks sont toujours dans le top 10 tandis que Razorlight et Keane en disparaissent. Côté singles, Justin Timberlake mène la danse tandis que The Fratellis ont frappé un grand coup en plaçant leur "Chelsea Dagger" en cinquième position. Les Scissor Sisters sont en […]

THE KOOKS – Inside In / Inside Out Idoles des jeunes

1 septembre 2006 Eric 0

(Virgin 2006) The Kooks sont depuis le début le début de l’année 2006 les véritables poster-boys de la scène britannique. Si Arctic Monkeys ont connu un succès supersonique à grand coups de singles n°1 et de records de ventes, la réussite des Kooks s’est opérée de façon plus progressive, plus durable. Mieux coiffés, mieux habillés et plus beaux garçons, The Kooks ont d’abord séduit les amateurs de pop finement ciselée avant de s’attirer les faveurs d’un public jeune et essentiellement féminin – la frange de la population à qui le groupe s’adresse dans ses chansons. Plus de six mois après […]