Mr DAVID VINER – Mr David Viner Hors du temps

30 avril 2008 Rémi 2

(Dim Mak 2003) Ce premier album de David Viner semble surgir de nulle part… Anglais jusqu’aux bout des ongles, ce jeune homme enregistre un disque de Blues qui doit plus au Delta du Mississippi qu’au climat de la Perfide Albion. Accompagné – excusez du peu – par les Soledad Brothers, mais aussi par des membres des Von Bondies et des Datsuns, il livre en douze chansons un disque proche de la perfection. Reprises et compositions originales se mélangent pour produire un album élégant, qui a fait de son auteur un artiste incontournable. Le disque commence par « Nobody’s fault but mine », […]

Guide. Les disquaires de Londres

29 avril 2008 Eric 25

LONDON RECORD SHOPS Le guide PlanetGong L’article n’est plus à jour, nous allons le corriger bientôt (18/04/2014)   Points stratégiques : 1.Portobello M : Notting Hill Gate 2.Oxford Street M : Tottenham Court Road 3.Berwick Street  M : Tottenham Court Road / Oxford Circus 4.Covent Garden M : Leicester Square / Covent Garden 5.Camden M : Camden Town   Téléchargez le dossier en pdf : Les disquaires de londres.pdf (pas à jour) Téléchargez la version miniature « de voyage » : London Record Shops.pdf (pas à jour)   1.Portobello Métro : Notting Hill Gate Le quartier de Portobello est surtout reputé pour […]

The WHO – Who’s Next Pour en finir avec le jugement des vieux...

28 avril 2008 Rémi 50

(Polydor 1971)   Comment la décennie 1970 allait-elle se passer pour les Who ? Le groupe le plus bruyant d’Angleterre pendant les années soixante, qui avait laissé pendant quelque temps les attributs mods de leurs débuts pour adopter la mode psychédélique (comme le monde entier en 1967, et la France en 1975), devait se renouveler. Après le succès de l’ambitieux Tommy – dont on ne rappellera jamais assez qu’il n’est pas le meilleur album du groupe (cf. par exemple The Who Sell Out), les Who sont passés au rang de superstars. Ayant compris – il n’avait pas le choix – que son groupe […]

LIARS – They threw us all in a trench and stuck a monument on top Multiple et fascinant

23 avril 2008 Rémi 0

(Gern Blandsten 2001) Premier album des Liars, un groupe originaire de Los Angeles, They trew us in a trench… a été enregistré en 48 heures à New York. Il a valu au groupe emmené par Angus Andrew et Aaron Hemphill un succès critique immédiat ; le terme apparaissant dans la presse anglo-saxonne pour décrire leur musique fut « punk-funk ». Bien qu’improbable, cette appellation reste la seule à décrire en peu de mots la face A de l’album… Les chansons y sont en effet dynamiques, rythmées de façon précise, et elles provoquent une irrépressible envie de remuer. La face B, […]

The LONG BLONDES – Couples Mainstream

9 avril 2008 Eric 4

(Rough Trade 2008)       Le monde a-t-il besoin d’un revival Blondie ? Si le premier album des Long Blondes contenait quelques éléments disco-punk, il était avant tout un disque d’indie pop dans la grande tradition britannique. « Couples » marque un changement de cap important pour le groupe qui semble avoir décidé de mettre en avant sa face la plus pop. En recrutant le DJ superstar Erol Alkan à la production, les Long Blondes ont fait plus qu’un choix artistique, ils ont tourné le dos à tout ce qui faisait l’identité de leur premier album (en un mot Sheffield) et ont opté […]

News & videos

2 avril 2008 Eric 5

Actualité musicale : THE BLACK ANGELS Le nouvel album du combo space-rock texan arrive dans moins de 15 jours ! Directions To See A Ghost sera en effet téléchargeable en avant-première sur le site du label Light In The Attic dès le 15 avril. La sortie physique du disque s’effectuera par contre en mai, ce qui signifie sans doute qu’on devra attendre encore quelques temps pour le voir débarquer chez nous en vinyle (le groupe annonce une triple galette !)… Un premier morceau est en écoute sur le MySpace du groupe, intitulé « You On The Run ». Une nouvelle qui ne […]

YOUNG KNIVES – Superabundance Dilbert fait du punk

2 avril 2008 Eric 4

(Transgressive 2008) Oubliés du grand public malgré un premier album art-punk singulièrement bon, les Young Knives d’Ashby-de-la-Zouch (patelin des midlands anglais au nom improbable) ne devraient pas plus renverser les charts avec ce Superabundance loin des standards du moment. Petits, grassouillets, pas beaux gosses pour un sou, les frères Dartnall (Henry, chanteur/guitariste et son frère bassiste Thomas, surnommé The House Of Lords) cultivent avec un soin méticuleux leur look d’agent comptable et se posent comme une alternative rafraîchissante à la meute de clones en jeans serrés qui sévit dans le rock anglais. Loin de n’être qu’un « groupe pour moches », les Young Knives proposent […]