GRAVY’S DROP – For The Love Of Gravy Creedence Bubblegum Revival

24 janvier 2014 Eric 0

(Burger 2011) Avertissement : le disque que nous allons chroniquer n’est pas un grand album. Il ne changera pas la face de la pop music, il ne poussera pas des milliers de kids à acheter des guitares et des jeans slim, il ne contient aucun tube rock’n’roll immortel, il n’est même pas le meilleur qu’on ait entendu dans son genre l’année de sa sortie (2011). Pourquoi en parler alors ? Parce qu’il est diablement fun et que le véritable rock’n’roll ne s’apprécie pas en fonction de la trace que laissera un album dans l’Histoire, mais par le plaisir que procure son écoute. […]

INDIAN WARS – Walk Around The Park Ensoleillé

29 juin 2012 Eric 2

(Bachelor 2011) Sorti en 2011, mais découvert tardivement (par la grâce d’un repressage salutaire), le premier album d’Indian Wars fait partie de ces bons disques mineurs mais attachants qu’on aime à faire tourner sur la platine le dimanche matin quand les premiers rayons de soleil percent à travers les carreaux. Un album café-croissant en somme, idéal pour commencer la journée avec un grand sourire, baigné de chaleur et de lumière, avant de passer aux choses plus sérieuses (les 45 tours café-clope, l’album téléfoot, la compil d’apéro, le disque sieste, etc). Indian Wars font ici du rock lo-fi où les guitares […]

The GO – Unreleased 1996-2007 Introduction

25 juin 2012 Rémi 10

  Présentation : A la fin de l’année 2011, le label Burger Records, très en vue depuis quelques années, a publié un coffret de cinq cassettes qui couvre les onze années pendant lesquelles le groupe a enregistré, depuis les premières chansons quelque peu hésitantes d’un trio, jusqu’aux dernières pistes, marquées par une attention particulière à la mélodie et au son. Pour $25, ce coffret publié à 250 exemplaires propose donc 5 cassettes, 92 pistes, plus de six heures de musique et d’interviews ; il permet de suivre l’évolution et les changements de styles du groupe à travers ses douze années d’existence […]

SEBASTIEN TELLIER – My God Is Blue Gourou banana

17 mars 2012 Eric 40

(Record Makers 2011) Après les vastes domaines de la politique et de la sexualité, c’est un Sébastien Tellier en pleine crise mystique qui offre sa vision toute personnelle de la spiritualité. Avec cet album qu’il aurait aussi bien pu nommer « Religion », Tellier joue au gourou de pacotille et se présente comme le prophète du message bleu, dont « My God Is Blue » serait une sorte de Bible. Autour de ce concept abscons, l’artiste développe une musique électronique dans la lignée de celle de Sexuality et déroute encore une fois par certains choix esthétiques. Porté par son amour des synthés laids estampillés […]

CRYSTAL STILTS – Precarious Stair Sortir de l'ordinaire

15 mars 2012 Eric 3

(Little Teddy Recordings 2011) Drôle de disque qu’ont publié Crystal Stilts l’été dernier sur le label allemand Little Teddy. Certes l’année 2011 fut faste pour le groupe new-yorkais (un album et un EP), mais on a du mal à comprendre pourquoi le groupe a aussi peu signalé la sortie de ce single. Peut-être est-ce dû à son contenu, assez brut de décoffrage et éloigné de l’esthétique habituelle du groupe. Quoiqu’il en soit, signalons l’existence ce très bon 45 tours qui propose deux morceaux déjà connus. La face est une version alternative de « Precarious Stair », morceau présent sur le deuxième album […]

BAD SPORTS – Kings Of The Weekend Sentiment contraires

13 mars 2012 Eric 20

(Dirtnap 2011) Difficile de parler d’un disque qui nous embête autant qu’il nous réjouit. Et de façon plus générale, difficile de parler de l’album un peu décevant d’un groupe méconnu. Le dilemme se pose souvent à nous quand on écoute l’album inintéressant d’un groupe signé sur une petite structure : vaut-il mieux ne pas en parler du tout ou doit-on le descendre avec la même férocité qu’on égratigne au mauvais Coldplay (pléonasme) ? La plupart du temps, on préfère ne pas taper sur les petits, et on passe pudiquement sous silence ces albums qui ne nous inspirent pas. Mais parfois […]

NIGHT BEATS – Night Beats Garçons étranges

12 mars 2012 Eric 5

(Trouble In Mind 2011) Il y a foule en ce moment dans les rayons garage-rock des disquaires. Difficile de tout écouter, de faire le tri. Certains disques paraissent bons au premier abord mais s’épuisent vite et ne tournent jamais sur les platines un mois après achat (celui de Shapes Have Fangs en est l’exemple type). On ne sait trop aujourd’hui si on écoutera toujours le premier album des Night Beats au-delà du mois d’avril mais on s’en fiche un peu à vrai dire : il nous aura permis de passer l’hiver en bonne compagnie. Si le son du groupe n’a […]

REAL ESTATE – Days Beach boys

3 mars 2012 Eric 3

(Domino 2011) Après avoir montré de belles promesses sur leur premier album sorti sur Woodsist en 2009 et conforté nos attentes par la grâce d’un single parfait publié l’an dernier (« Out Of Tune », et sa sublime face B « Reservoir »), Real Estate reviennent avec le vent des critiques élogieuses en poupe. Adoubé par Pitchfork (et quelques autres centaines de blogs depuis), leur deuxième album sorti en fin d’année dernière bénéficie depuis sa sortie d’un bouche à oreille extrêmement favorable qui a fait de Real Estate le groupe le plus hype du début de l’année 2012. Au risque de faire prendre au […]

MAGIC JAKE & THE POWER CRYSTALS – Magic Jake & The Power Crystals High energy

2 mars 2012 Eric 7

(Burger Records 2011) Cette année, les tenanciers de Burger Records se félicitaient d’une statistique incroyable sur leur label : en quatre années, la bande de gais-lurons californiens a publié plus de 160 albums (tous supports confondus), dont 40 premiers albums. Avec sa politique de spécialisation dans le support cassette, souvent raillée car jugée farfelue, le label a su créer un modèle économique viable, peu onéreux et idéal pour les jeunes groupes : une cassette coute peu à produire, les frais de fabrication moindres autorisent au label une grande prise de risques (qui d’autres qu’eux auraient pu publier une aberration discographique […]

TOTAL CONTROL – Henge Beat Révélation

7 février 2012 Rémi 3

(Iron Lung Records 2011) Ce disque à la pochette, hum, aisément reconnaissable est le premier album de Total Control, un groupe australien formé par Mikey Young, le guitariste – et claviériste – du fantastique Eddy Current Suppression Ring et de quelques autres membres d’autres groupes australiens dont j’ignore malheureusement les noms, hormis celui de Dan Stewart, le chanteur qui est aussi batteur chez UV Race. Faute de pouvoir décrire très précisément le style de musique enregistrée par Total Control, nous devrons nous contenter d’apposer le qualificatif imprécis de post–punk à ce disque passionnant. Henge Beat possède une certaine parenté avec plusieurs aspects de […]

THE BLACK BELLES – The Black Belles Supercherie

4 février 2012 Rémi 0

(Third Man Records ; 2011) Ce groupe, découvert et produit par Jack White, a tout pour être le meilleur groupe du monde : son nom est facilement reconnaissable (malgré une surabondance de groupes appelés « Black–quelque chose » dans le monde du rock’n’roll), il est composé de quatre filles qui portent des chapeaux et bénéficient pour leur premier album de moyens nettement au-dessus de ceux d’un nouveau groupe. Malheureusement, The Black Belles ne tiennent leurs promesses que pendant quelques secondes, au début de « Leave you with a letter »… la chanson démarre de façon marquante : chant assuré à plusieurs voix, riff de guitare puissant, frappe de batterie entêtante… Tout […]

SUDDEN DEATH OF STARS – Sudden Death Of Stars

3 février 2012 Eric 15

(Close Up 2011) La pochette est superbe, le nom du groupe intriguant, et les dix morceaux que contient cet album évoquent une troupe de spationautes californiens gobant des sucres dans les chaudes nuits de San Francisco que décrivait Eric Burdon. C’est pourtant d’un autre far west que viennent les excellents Sudden Death Of Stars, de Rennes plus précisément, où la scène musicale semble plus dynamique que jamais en ce moment. Le groupe avait forte impression en début d’année avec un premier EP psychédélique qui dévoilait une belle palette de possibilités : entre ballades à la Brian Jonestown Massacre, trips sitaristiques et […]

SEASICK STEVE – You Can’t Teach An Old Dog New Tricks Un homme debout

31 janvier 2012 Rémi 1

(Play it again Sam ; 2011)  Il y a trois ans, nous avions évoqué pour la première fois Seasick Steve, un artiste détonant dans la scène contemporaine. Son album I Started Out With Nothing And I Still Got Most Of It Left lui avait en effet permis d’obtenir un succès important, à plus de soixante-cinq ans, dont il se disait le premier surpris. Le personnage scénique que Seasick Steve s’est composé (longue barbiche blanche, casquette vissée sur le crâne, salopette délavée) a instantanément séduit l’Angleterre ; son passage à Later with Jools, émission populaire de musique proposant aux artistes de jouer en […]

EDDY CURRENT SUPPRESSION RING – So Many Things Monstrueux trésor

30 janvier 2012 Rémi 3

(Goner  2011) Le groupe australien Eddy Current Suppression Ring a publié en toute fin d’année 2011 un double LP regroupant des singles aujourd’hui impossibles à trouver et des prises alternatives de quelques-unes de leurs chansons. Après huit ans d’existence et trois albums qui ont vu le groupe devenir une des valeurs sûres de la scène australienne et internationale, Eddy Current Suppression Ring s’offre une rétrospective… La compilation double vinyle a donc le vent en poupe : Goner avait déjà sorti une compilation de ce type pour Ty Segall ; un peu plus tôt, Thee Oh Sees avaient publié Singles vol.1 & 2. Ce […]

TY SEGALL – Spiders Back to noise

29 janvier 2012 Eric 1

(Drag City 2011) Ty Segall s’est assagi ? Ty Segall est en train de virer mainstream ? Pas de panique, le wonderboy de San Francisco revient avec un single bruitiste qui vient rappeler à tout le monde qu’il a plus d’une corde à son arc. Certes Goodbye Bread était épuré, relativement clean après le maelstrom de larsens du génialissime Melted, mais Segall vient du garage-punk et adore expérimenter avec les grésillements divers que peut produire la rencontre d’une guitare, d’un ampli foireux et d’une pédale big muff. La face A trash-punk de Reverse Shark Attack en témoigne, la cassette Weird […]

SHAPES HAVE FANGS – Dinner In The Dark La relève d'Austin

12 janvier 2012 Eric 7

(The Reverberation Appreciation Society 2011) A l’instar de San Francisco, Austin est la ville la plus active du moment en matière de rock’n’roll. La scène y est riche, variée, la compétition acharnée. Deux compilations témoignent ainsi de la bonne santé de la production locale (Casual Victim Pile vol. 1 & vol.2 dont le nom est une anagramme de Live Capital Music, le surnom donné à la capitale du Texas), et de nombreux groupes figurent parmi les têtes d’affiche du rock underground américain : Harlem, Strange Boys, Woven Bones, Bad Sports, Black Angels, la liste est longue. Parmi les groupes emballants viennent Shape […]

THE NORVINS – Yoga With Mona 1966 all over again

11 janvier 2012 Rémi 7

(Soundflat ; 2011) Cet album à la pochette discutable mais facilement reconnaissable est un disque produit par un groupe parisien qui ne chante qu’en anglais des morceaux efficaces et immédiats. Le deuxième album des Norvins contient seize chansons extrêmement courtes (elles dépassent rarement les deux minutes trente !), pour une durée totale de 35 minutes. Pour composer sa musique et ses chansons, le groupe puise son inspiration dans le garage sixties nord-américain : l’auditeur peut facilement se croire en présence d’une des multiples compilations qui, après avoir été le graal d’un petit nombre d’amateurs pendant quelques décennies, se voient dotées […]

Bilan mensuel PlanetGong Décembre 2011

8 janvier 2012 Rémi 0

Alors que l’on commence à peine à faire le triste compte des disparues et à pousser un égoïste soupir de soulagement dans tous les élevages de dindes de France et de Navarre, il est temps pour nous de consacrer un petit moment au bilan du douzième mois de l’année 2011, année la plus chaude depuis un siècle malgré un mois de juillet particulièrement maussade : il n’y a décidément plus de saisons.  Nouveautés Cette catégorie est relativement fournie ce mois-ci : ceux qui y verraient une tentative de boucler et de mettre en ligne ces critiques avant la fin de l’année civile […]

CRYSTAL STILTS – Radiant Door EP Irréprochable

7 janvier 2012 Rémi 3

(Sacred Bones  2011) Après la sortie de deux albums – Alight of Night (Woodsist ; 2008), et In Love with Oblivion (Slumberland ; 2011) – et de quelques singles (dont l’excellent Shake the Shackles, chroniqué par nos soins), les new-yorkais de Crystal Stilts ont enregistré et publié en 2011 un EP pour le label Sacred Bones. Nous avons écrit assez de bien depuis quelques années pour leur reprocher sur cette sortie leur politique financière : ce disque est excellent, mais le mettre en vente à un prix qui est quasiment celui d’un LP neuf, alors qu’il ne s’agit que d’un EP de […]

BASS DRUM OF DEATH – GB City Deuxième génération

3 janvier 2012 Eric 4

(Fat Possum 2011) Ils sont deux, jeunes, teigneux, se cachent derrière leurs longs cheveux raides et leur son est celui du moment : agressif, distordu, à base de riffs saignants, d’énergie irrépressible et de hululements rock’n’roll. Si le garage-punk de Bass Drum Of Death paraît familier dès la première écoute, c’est qu’il doit beaucoup à l’œuvre de Ty Segall, dont le duo semble appliquer tous les préceptes avec le zèle des plus fidèles. Leur album est à l’image de leurs concerts : court, vif et empli d’enthousiasme. Bass Drum Of Death ne s’embarrassent pas de fioritures : un riff de guitare […]

JAMES LEG – Solitary Pleasure Réconfortant

2 janvier 2012 Rémi 5

(Alive Records 2011) En 2011 est sorti le premier disque solo de James Leg, un chanteur qui s’affirme comme un des artistes les plus actifs de la scène blues-rock de ces dernières années : en plus des albums qu’il a enregistrés avec Black Diamond Heavies, il avait rejoint le Cut In The Hill Gang de Johnny Walker pour Mean Black Cat, le deuxième album, sorti à la fin de l’année 2010. Pour Solitary Pleasure, James Leg a recruté le batteur Andrew Jody – qui l’accompagne désormais en tournée – et quelques autres artistes qui apportent une touche différente du reste de sa discographie à […]