NOEL GALLAGHER – Noel Gallagher’s High Flying Birds Oasis dilué

31 janvier 2011 Eric 9

(Sour Mash 2011) Gallagher Bros, volume 2. Dix mois après la sortie de l’album de Beady Eye, on reste incapable d’en citer le titre d’un seul morceau ou même d’en siffloter la moindre mélodie. Qu’en est-il de l’album solo du grand frère sorti en cette fin d’année ? Notons déjà qu’avant même avoir entendu le moindre morceau les attitudes des deux frangins dénotaient d’une attitude différente. Après les déclarations de guerre et l’arrogance toujours affichée de son frangin, Noël s’était affirmé dans la position du vieux sage isolé qui regarde d’un air amusé l’agitation loin de lui. Alors que Liam tentait de se […]

THE GO – Capricorn

30 janvier 2011 Eric 5

(Lizard King ; 2002)  Ce disque, qui fut le premier qu’ait sorti le tout jeune label anglais Lizard King, a été publié alors que le revival garage-rock battait son plein outre-manche. Les White Stripes avaient ouvert la voie pour tous les groupes de la ville de Detroit (Dirtbombs, Von Bondies, Clone Defects, Detroit Cobras, etc.) et avaient invité The GO et Whirlwind Heat à assurer la première partie de leur tournée anglaise. Malheureusement pour The GO, le succès populaire n’a jamais été au niveau de la qualité des enregistrements.  Le son de « Capricorn » est sensiblement différent des productions précédentes du groupe. […]

THE BLACK KEYS – El Camino Into another dimension

30 janvier 2011 Rémi 18

(Nonesuch 2011) Avant même sa sortie, le nouvel album des Black Keys suscitait craintes et discussions diverses : le duo formé par Pat Carney et Dan Auerbach il y a une dizaine d’années, et qui proposait un rock’n’roll brut, a connu une trajectoire étonnante : en 2008, l’album Attack & Release, issu d’une collaboration avec Danger Mouse, apporte au groupe un élément pop. Deux ans plus tard, à la sortie de Brothers, The Black Keys rencontrent un succès extraordinaire qui les fait changer de statut : pour l’industrie du disque, ils sont à présent une des valeurs sûres de la scène rock américaine. Après avoir […]

CAT’S EYES – Cat’s Eyes Escapade

29 janvier 2011 Rémi 4

(Polydor ; 2011) Ce disque est le premier album de ce duo formé par Faris Badwan, la tête pensante de The Horrors et par sa compagne Rachel Zeffira, une chanteuse d’opéra canadienne – dont nous ignorions jusqu’à l’existence. Après les deux premiers LP des Horrors (Cat’s Eyes est sorti quelques mois avant Skying), quel allait être le style choisi par Badwan cette fois-ci ? Le duo anglo-canadien livre sur son premier LP une musique pop qui semble être enregistrée pour faire se déchaîner les qualificatifs des apprentis critiques rock. Les chansons de ce très court album laissent une place importante […]

Aucune image

DESOLATION ROW Vol.4 Hope I die before I get old (juillet– décembre 2010)

28 janvier 2011 Eric 18
Ceci est l'article 4 sur 5 de la série DESOLATION ROW

La fin du mois de décembre 2010 approchant, la rédaction de PlanetGong s’est réunie pour s’acquitter d’une tâche d’autorité publique, l’établissement d’une liste de mauvais disques de l’année (pour 2011, un partenariat avec le ministère du bon goût est d’ores et déjà à l’étude).    Concédons-le : la répartition des disques à chroniquer fut un exercice fort amusant… Quelques noms que l’on croyait définitivement enfouis sous la poussière du temps, d’autres dont la seule évocation semblait une plaisanterie. La seconde partie du contrat fut en revanche nettement plus difficile à honorer. La liste ci-après est en effet l’une des plus effrayantes […]

THE BIG LEBOWSKI Culte

28 janvier 2011 Denis 8

Film d’Ethan & Joel Coen (1998) Ecrire sur un chef d’oeuvre tel que The Big Lebowski est une gageure, qui s’apparente à tenter de mettre en mots la saveur unique d’un Saint-Emilion grand cru classé ou l’émotion toujours renouvelée à l’écoute de Forever Changes. N’ayons pas peur des mots, c’est à un monument que l’on s’attaque. Le film des frères Coen, sorti sur les écrans en l’an de grâce 1998, est à la fois un sommet d’inventivité et de drôlerie, un concentré de répliques cultes et de situations loufoques, une galerie de personnages plus improbables les uns que les autres, un formidable terrain […]

STRANGE BOYS – Live Music Une face sur deux

28 janvier 2011 Eric 1

(Rough Trade 2011) Après une année de tâtonnements et de recherches, la mue des Strange Boys est désormais accomplie. Live Music (prononcer « live » comme dans « olive ») témoigne de la professionnalisation et de l’assagissement du groupe depuis son extraction de l’underground, un titre qui évoque une passion (« vivre par la musique ») mais aussi une nécessité (« vivre de la musique »). Be Brave, l’album précédent, avait projeté le groupe parmi les plus en vogue du moment avec son tube homonyme à l’ambiance jazzy-coolos, mais avait néanmoins été conçu dans la douleur. Le groupe vivait alors une période de dissensions, de choix de vie divergents qui […]

THE MOVE – The Move Monument psychédélique anglais

27 janvier 2011 Rémi 1

(Regal Zonophone ; 1968) Ce disque est le premier LP du groupe de Birmingham The Move ; et bien qu’il soit la plupart du temps largement ignoré, il s’agit pourtant un très bel album, caractéristique du rock psychédélique britannique des années 1960. Sorti au début de l’année 1968, quelques mois après les singles « I Can Hear The Grass Grow » et « Flowers In The Rain »,  Move a connu un succès important en Grande-Bretagne (#15 des charts), avant d’être progressivement relégué aux oubliettes de l’histoire musicale. Dès «Yellow Rainbow », la basse fait montre d’un dynamisme remarquable qui apporte beaucoup […]

BUDDY HOLLY – That’ll Be The Day L’indispensable Buddy Holly (3/3)

26 janvier 2011 Eric 2

(Decca Records ; 1958) Troisième et dernier album publié du vivant de Buddy Holly, That’ll be the day présente en réalité quelques-uns de ses premiers morceaux. Les onze chansons que comporte cet album avaient toutes été enregistrées en 1956 en trois sessions (précisément le 26 janvier, le 22 juillet et le 15 novembre). That’ll be the day est également le premier album de Buddy Holly sorti sous l’étiquette Decca, qui n’avait dans un premier temps pas cru dans le potentiel de l’artiste et qui l’avait laissé faire ses preuves en publiant les disques sur les labels subsidiaires Brunswick et Coral (qui […]

SUBMARINE Ode cinématographique aux contrées sans soleil

26 janvier 2011 Denis 13

Film de Richard Ayoade (2010) A l’heure où les masses aussi opprimées que cinéphobes se pressent dans les salles obscures pour se voir octroyées leur quota de bons sentiments dégoulinants et de clichés rassurants, il est fort regrettable de constater qu’un petit bijou tel que Submarine n’a pas bénéficié de la résonance qu’il mérite. Le jour où le grand public se déplacera pour ce genre de film, on pourra dire que la démocratie aura réglé une grande partie de ses problèmes. Mais rassurons-nous, nous autres véritables esthètes et seuls détenteurs de la vérité et du bon goût, la dictature de […]

COLETTE MAGNY – Colette Magny EP Immense

25 janvier 2011 Rémi 2

(CBS ; 1963) Cet EP quatre titres (ou « super 45 tours ») est le premier disque de la carrière de Colette Magny, une des rares chanteuses françaises dont la l’expressivité de la voix est comparable à celle des plus grandes chanteuses américaines. Le disque commence par un morceau très dansant, un standard du jazz dixie-land, « Basin’ Street Blues », popularisé par Louis Armstrong à la fin des années 1920. L’accompagnement musical de la version de Colette Magny est impressionnant, et laisse la part belle à l’orgue – joué par Georges Arvanitas. La chanson suivante, « Co-opération » est un exemple de […]

BARE WIRES – Seeking Love Yeah !

24 janvier 2011 Eric 30

(Castle Face 2010) Marre du lo-fi et du rock’n’roll garage ? La scène de San Francisco vous fatigue ? Vous n’avez pas le temps d’écouter tous les bons albums sortis en 2010 ? Passez donc votre chemin, ô infidèles, car le second album des Bare Wires d’Oakland a tout pour vous déplaire avec sa dizaine de chansons qui répondent aux critères énoncés plus haut. Pas très original par les temps qui courent, certes, mais n’allez pas croire pour autant que Bare Wires sont un énième groupe de cette mouvance lo-fi qui semble inépuisable dans la Bay Area, un ersatz des Oh Sees ou un combo […]

LET’S WRESTLE – Song For Abba Tribute Record Premiers émois

23 janvier 2011 Eric 0

(Marquis Cha Cha 2007) Difficile de s’y retrouver dans la discographie éparpillée du jeune trio londonien Let’s Wrestle. Plusieurs singles, un EP et un album : la trentaine de morceaux enregistrés par le groupe se trouve sur de multiples supports, qu’il est difficile de dénicher par les voies légales. Si on a déjà salué à leur sortie le formidable EP In Loving Memory Of…et l’album In the Court of the Wrestling Let‘s, le premier single du groupe doit être connu car on y trouve deux de ses meilleurs morceaux, qu’on ne trouve nulle part ailleurs. En face A, « Song For Abba […]

WHITE NOISE SOUND – White Noise Sound Départ raté

21 janvier 2011 Rémi 10

(Alive Records 2010) Ce premier album d’un groupe gallois basé à Cardiff étant publié chez le très recommandable label américain Alive Records, dont nous avons maintes fois vanté les louanges sur ce site, son écoute s’annonçait sous des augures positifs. Le disque commence sur des bases assez logiques, vis-à-vis du nom du groupe – une musique obsédante, marquée par un son de guitare aigu qui occupe la plupart de l’espace sonore. Les parentés avec Woven Bones, The Warlocks, The Jesus and Mary Chain, Suicide (etc.) sont évidentes, avec en inévitable référence au-dessus de ces groupes-là, l’ombre oppressante du Velvet Underground.    « Sunset »  […]

OUR BOY ROY – Compilation Examen de passage

20 janvier 2011 Rémi 3

(Telephone Explosion Records ; 2010) Sous ce nom, le label Telephone Explosion a publié en début d’année 2010 une compilation de reprises de Roy Orbison ; le résultat est un exercice de style difficile mais intéressant pour l’auditeur, quel qu’il soit. Aux amateurs de Roy Orbison, cette compilation permettra de constater que quelques-uns des plus excitants groupes de la nouvelle garde rock’n’roll américaine s’intéressent à son œuvre, de comparer les interprétations. Pour les autres, ce disque sera l’occasion d’entendre des groupes contemporains dans un contexte particulier et de découvrir quelques morceaux d’un artiste principalement célèbre pour avoir écrit et enregistré « Pretty Woman ». Parmi […]

THE HUMMS – Lemonland Foutraque, lo-fi… Brillant !

18 janvier 2011 Rémi 6

(Gipsy Farm Records ; 2010, réédité par Bachelor Records) Sorti au cœur de l’été, Lemonland est le premier album de The Humms, un groupe dont la composition a beaucoup évolué avant de stabiliser autour de son chanteur et fondateur, Zeke Sayer. Après les premières tournées, le batteur et le bassiste qui jouaient sur les premiers singles du groupe ont choisi d’arrêter l’aventure… Zeke Sayer a donc enregistré seul la totalité de l’album, et comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, il a publié Lemonland sur son propre label, Gypsy Farm Records. Le disque propose quatorze pistes dans sa version vinyle, […]

CONTROL.

17 janvier 2011 Denis 4

Film d’Anton Corbijn (2007) Malheureusement, on connaît la fin de l’histoire: Ian Curtis, chanteur de Joy Division, groupe majeur de la vague post-punk de la fin des années 70, a mis fin à ses jours le 18 mai 1980, à même pas vingt-quatre ans. Le film d’Anton Corbijn, fervent admirateur du quatuor mancunien qu’il avait à l’époque photographié pour le NME, retrace une trajectoire personnelle aussi fulgurante que douloureuse, de l’adolescence de Ian à Macclesfield, bourgade poisseuse proche de Manchester, à sa disparition quelques années plus tard, vaincu par la dépression, la survenue d’un succès ingérable, l’échec de son couple, […]

The EIGHTIES MATCHBOX B-LINE DISASTER – Celebrate Your Mother New Rock Revolution

16 janvier 2011 Eric 3

(No Death 2002) Lorsque The Eighties Matchbox B-Line Disaster sont arrivés sur le devant de la scène fin 2002, la presse anglaise se gargarisait d’une « new rock revolution » qu’elle avait grandement sponsorisé à grands coups de unes tapageuses. Alors que The Music et autres baudruches telles que Cooper Temple Clause étaient propulsés comme l’avenir du rock anglais par le NME, le retour à la réalité fut brutal lorsqu’un morceau de 2 minutes 35 atteignit les ondes de la BBC. « Celebrate Your Mother », diffusé uniquement dans les émissions nocturnes en raison de ses paroles jugées indécentes (« I want to fuck your mother, […]

ESG – Come away with ESG Party !

14 janvier 2011 Rémi 10

(99 records ; 1983) Ce disque est le premier album d’ESG, un groupe composé des quatre sœurs Scroggins (Marie, Valerie, Renee et Lorraine) formé à New-York, et dont la carrière mouvementée s’est achevée  après la sortie du quatrième album studio (Keep on moving, en 2006). Dans notre cas, la découverte de ce disque a pour origine un 45 tours des Dirtbombs enregistré en Australie (et miraculeusement déniché à Dangerhouse), Pray for pills. Pour la face B de leur single, les Dirtbombs avaient choisi d’enregistrer une version de « My love for you », dernier morceau de cet album. Intrigués par ce choix, nous avons […]

THE GREENHORNES – ★★★★ De retour

13 janvier 2011 Rémi 3

(Third Man Records  2010) Connus pour avoir été recrutés par Jack White et Brendan Benson pour former The Raconteurs, Jack Lawrence et Patrick Keeler forment depuis 1996 la base rythmique des Greenhornes, un groupe qui n’avait pas enregistré d’album depuis huit ans ( !) et la sortie de Dual Mono. A noter également, dans l’évolution des Greenhornes, le passage de Brian Olive un des Soledad Brothers dont l’album sorti en 2009 avait été une belle surprise. * * * * a été coproduit par le groupe et Jack White, qui se charge également de la publication par l’intermédiaire de son label Third Man Records. Si […]

RADIO MOSCOW – The Great Escape Of Leslie Magnafuzz Vide

13 janvier 2011 Eric 5

(Alive Records 2011) Depuis leurs débuts, Radio Moscow ont évolué de « projet solo du jeune Parker Griggs » à « trio blues-rock mené par le virtuose Parker Griggs« . Que de chemin parcouru depuis ce jour de 2006 où le jeune guitariste donna à Dan Auerbach une cassette de ses bidouillages personnels après un concert des Black Keys ! Sous la houlette de ce dernier, Griggs enregistra le premier album de Radio Moscow, dont il était l’unique membre permanent. Les années passant, un véritable groupe s’est formé et rodé sur scène. Désormais, les musiciens qui forment Radio Moscow sont une vraie machine de guerre […]