FOXYGEN – We Are The 21st Century Ambassadors Of Peace & Magic Faussaires de génie

31 janvier 2013 Eric 4

(Jagjaguwar 2012) Entre le moment où on a parlé de leur premier mini-album dont personne n’avait rien à faire et le moment où on s’est décidé à évoquer We Are The 21st Century Ambassadors Of Peace & Magic, Foxygen sont devenus énormes. Pire encore, le groupe a même eu le temps de connaître un spectaculaire pétage de plomb sur scène au SXSW et rien n’est moins sûr aujourd’hui que son avenir (surtout après la publication de l’album solo de Jonathan Rado). Autant dire que cette chronique que l’on écrit hors-délais sera peut-être posthume mais elle se doit d’exister car Foxygen a […]

LES RIVALS – Sugar Babies / Fruitcake. Mauvaise Foi Records présente...

30 janvier 2013 Eric 4

Ceci est un communiqué de Mauvaise Foi Records, label associatif créé par quelques habitués du forum PlanetGong, amateurs de rock’n’roll, réguliers des concerts de Montreuil à Binic en passant par Bourges, Lyon et Poitiers, blogueurs émérites (ici même, sur RawPower Mag, Infrasons, chez Guic The Old ou Requiem Pour Un Twister…), acteurs de la scène rock parisienne et bretonne.  (Texte de Béroalde de Fuzz)       Le single est en vente chez plusieurs disquaires indépendants : à Paris : Pop Culture, Born Bad, Gibert Joseph, Le Silence de la Rue, Ground Zero, Silly Melody à Lyon : Dangerhouse à Lille : Le Furet […]

NOWHERE BOY Soap-opera

24 janvier 2013 Denis 0

Film de Sam Taylor-Wood (2009) Basé sur une biographie écrite par la demi-sœur de John Lennon, Julia Baird, et sorti sur les écrans à l’occasion du 70ème anniversaire de la naissance l’homme aux lunettes rondes, Nowhere Boy se concentre sur l’adolescence de Lennon, marquée par des retrouvailles douloureuses avec sa mère et les rencontres avec Paul McCartney et George Harrison, futurs membres d’un quatuor qui connut un succès modeste dans les années soixante. Elève turbulent et volontiers provocateur, gueule d’amour au look calqué sur celui d’Elvis (un brin exagéré quand on voit des photos du Lennon teenager, mais nous l’allons […]

TY SEGALL – Twins Nouvelle star

16 janvier 2013 Eric 21

(Drag City 2012) Après des années à sortir des albums fantastiques et à sillonner les routes, Ty Segall a enfin rencontré la reconnaissance du public et des médias. C’est amplement mérité si vous voulez notre avis (et de toute façon même si vous n’en voulez pas on le donne quand même), on pourrait même dire : « il était temps ». Il aura donc fallu que Ty Segall sorte trois albums dans la même année afin que les médias traditionnels s’aperçoivent qu’il se passait un truc du côté de San Francisco, où quelques types envoient le meilleur rock’n’roll de la planète depuis […]

THE SONICS – Boom Eternel

15 janvier 2013 Rémi 0

(Etiquette 1966) Un an après avoir publié avec leur premier album un des grands disques du garage-rock des années 1960, les Sonics sortent chez le même label ce Boom. Ce disque, qui sera leur dernier disque studio pour Etiquette, a été enregistré comme (Here are the Sonics) sous la direction de Buck Ormsby, le bassiste des Wailers. Dès les débuts des Sonics, le modèle musical et stylistique à suivre était les Wailers ; de l’aveu des membres des Sonics, le groupe-phare de Seattle était pour eux plus qu’une influence : un véritable exemple à imiter. Le disque s’ouvre sous les meilleurs auspices : « Cinderella » est un grand morceau de […]

TIMMY’S ORGANISM – Raw Sewage Roq Who’s your idol ?

8 janvier 2013 Rémi 8

(In The Red 2012) C’est un fait depuis longtemps établi : chaque nouvelle sortie discographique de Tim Lampinen vient apporter un élément fabuleux à une œuvre monstrueuse et fascinante. Lampinen est le plus grand artiste rock’n’roll des quinze dernières années. Quel que soit le projet concerné (Epileptix, Clone Defects, Human Eye, Timmy’s Organism), le risible esthète dégénéré post-moderne que vous vous flattez d’être se réjouit de tout nouveau disque produit par Tim Lampinen. A PlanetGong, c’est totalement différent : en plus de posséder une sûreté de goût de chaque instant, nous ne sommes pas risibles (ou si peu). Pour Raw Sewage Roq, c’est […]

SEARCHING FOR SUGAR MAN Génie retrouvé

4 janvier 2013 Denis 8

(titre original : Searching For Sugar Man) Film de Malik Bendjeloul   Searching for Sugarman, documentaire de Malik Bendjelloul consacré à l’incroyable histoire de Sixto Rodriguez, présenté au festival de Sundance et attendu par les nombreux fans de l’auteur de Cold Fact, n’a été distribué que dans deux salles parisiennes et un cinéma lyonnais: les Bordelais, Rennais, Lillois et autres Strasbourgeois se sont donc vus priés d’aller se faire cuire un œuf, et en silence si possible. Encensé par la critique à sa sortie en juillet 2012 (« un film merveilleux, un conte de fées atypique et qui réchauffe le […]

RAYON BEACH – This Looks Serious Instant Party !

3 janvier 2013 Rémi 1

(HoZac Records 2012) Cette année a vu la sortie du premier LP de Rayon Beach, un groupe texan basé à Austin et conduit par Thomas Sutherland. Cette année a également vu une belle saleté de baisse d’activité sur notre site, mais n’en parlons pas trop : c’est en grande partie de ma faute. Revenons donc à nos moutons : nous avions déjà signalé les sorties précédentes du groupe (The Memory Teeth, un EP six titres déjà publié par HoZac Records, et Death Rides a horse,un très beau 45 tours publié par Plastic Spoon). Rayon Beach est un groupe mésestimé – peut-être est-ce seulement dû au fait […]

THEE OH SEES – Putrifiers II Pause

1 janvier 2013 Eric 5

(In The Red 2012) Depuis le sommet créatif atteint avec Carrion Crawler / The Dream, Thee Oh Sees semblent intouchables, au dessus de la mélée. En concert comme sur disque, leur formule kraut’n’roll rodée emporte tout sur son passage. John Dwyer est le roi de San Francisco et du rock garage américain. Pour autant, le chanteur ne se repose pas sur ses lauriers. En publiant Putrifiers II (à la pochette exemplaire de laideur), il continue sur son rythme d’un album tous les six mois, perpétuant ainsi la légende de son hyperactivité. C’est connu désormais, Thee Oh Sees enregistrent de deux façons […]