SON OF FLEX (Group Flex 2) Le point sur l'état des troupes

11 avril 2013 Eric 2

(Castle Face 2013) Après avoir rendu fous les amateurs de bizarreries et de beaux objets vinyliques avec la compilation Group Flex, Castle Face remet ça et publie un nouveau livre-disque dont les pages sont des flexi-disques jouables sur la platine. Encore une fois, ce sont les potes de John Dwyer qui figurent au programme de la compilation. Certains se lasseront peut-être de toujours retrouver les mêmes artistes dans les compilations publiées sur le label du chef des Oh Sees, mais c’est avec un plaisir toujours renouvelé que les membres de la rédaction PlanetGong dégustent les morceaux inédits que livrent les […]

MALVINA REYNOLDS – Sings the truth Une glorieuse ancêtre…

10 avril 2013 Rémi 3

(Columbia Records ; 1967)  Au moment d’entamer la rédaction de ce nouvel article, constatons avec un peu d’amertume le fait suivant : Malvina Reynolds, née le 23 août 1900 à San Francisco,  ne compte pas parmi les chanteuses nord-américaines les plus connues. Celle dont Pete Seeger, l’une des deux figures tutélaires du folk US d’après la deuxième guerre mondiale (avec Woody Guthrie), disait qu’elle était l’une des plus importantes songwriters du vingtième siècle est aujourd’hui largement inconnue. Le seul titre de gloire généralement accordé à Malvina Reynolds est celui d’avoir écrit et composé « Little Boxes », une piste reprise par un nombre incroyable […]

PARQUET COURTS – Light Up Gold Meilleurs espoirs masculins

9 avril 2013 Eric 0

(Dull Tools 2012 ; What’s Yout Rupture 2013) A leurs débuts, Parquet Courts étaient présentés comme le side-project d’Andy Savage, moitié du duo déglingué Fergus & Geronimo, sorte de Mothers Of Invention post-punk. Sorti à l’origine en 2012 sur Dull Tools, le label d’Andy Savage, Light Up Gold est devenu un véritable phénomène en 2013 quand le disque a été réédité par What’s Your Rupture?, label indépendant a la visibilité bien supérieure. Le bouche à oreille a fait le reste, et en peu de temps, Parquet Courts est devenu un des groupes les plus hype de la scène américaine. Pourquoi […]

DYLANOLOGIE. Song To Woody. Reprise du flambeau

5 avril 2013 Denis 0
Ceci est l'article 2 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 2 sur 13 de la série DYLANOLOGIEMarcher dans les traces des anciens et tracer son propre sillon, emprunter en réinventant sans cesse, revendiquer un héritage tout en jouant les iconoclastes et les partisans de la table rase: tels sont les principes a priori contradictoires qui sous-tendent l’œuvre du plus grand songwriter que l’Amérique ait produit. Un individualiste forcené tel que Dylan, qui met un point d’honneur à se tenir à l’écart des ligues, des cliques et des meutes (« bande à part sacrebleu c’est ma règle et j’y tiens »), ne peut se choisir pour figures tutélaires que des […]

PSYCHIC ILLS – One Track Mind Somnambulisme urbain

3 avril 2013 Eric 20

(Sacred Bones 2013) On parle régulièrement en ces pages de groupes californiens défoncés jusqu’aux oreilles qui jouent une surf music au ralenti sous l’appellation beach-goth. Les plus fumeux d’entre eux sont évidemment The Growlers qui se sont fait une spécialité de dodeliner sur scène les yeux mi-clos et demeurent le plus bel exemple de drug band en activité sur la côte Ouest américaine. Étonnamment, le véritable pendant East Coast de ces musiciens sous influence ne vient pas des plages floridiennes, mais de New York. Car si le rock psychédélique urbain de Psychic Ills n’a pas grand-chose de commun avec la pop […]