ADAM GREEN – Emily Easy, easy, easy…

(Rough Trade février 2005)

Afin d’annoncer la sortie de Gemstones, son troisième album solo, Adam Green et son label choisirent en 2005 le très bon morceau « Emily » (ils imaginèrent et réalisèrent également pour ce 45 tours une des pires pochettes de la décennie, mais là n’est pas le sujet). La chanson est représentative de l’album à venir, lui aussi excellent : Adam Green, en roue libre sans être à l’abandon, chante un morceau folkrock aux paroles étonnantes, entre facilité et ironie splendide.

En face B, Adam Green livre une interprétation extraordinaire du premier morceau officiel des Libertines, « What A Waster » : sa voix basse révèle un nouvel aspect de cette chanson, et son adaptation à la guitare acoustique rend justice à la qualité mélodique du morceau.  Ce 45 tours irréprochable est le moyen de faire taire tous les détracteurs d’Adam Green, et un bon moyen pour découvrir cet artiste singulier.

 

 

Liste des morceaux :

Face A : Emily (Adam Green)
Face B : What a waster (Doherty / Barât)

  

Vidéo :

« Emily »

 
« What A Waster »
 

 

Vinyle :

Adam Green - Emily

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire