AMEN DUNES – Murder Dull Mind Venu d'ailleurs

(Sacred Bones 2010)

L’année dernière, la sortie de l’album Dia  avait permis à Damon MacMahon de se faire une place particulière dans le monde de la musique rock alternative, sous le nom de son pseudo-groupe Amen Dunes. Ce brillant album avait été perçu par une poignée d’imbéciles comme une vaste supercherie. Ce nouvel EP possède une piste bruitiste (« Night Driver Sunriser « ) qui devrait leur permettre de déverser leur fiel sur cet artiste qu’ils ne comprennent pas.

MacMahon est revenu de son séjour de deux ans en Chine avec les quelques nouveaux morceaux qui composent cet EP, sorti sur Sacred Bones (l’excellent label new-yorkais qui a récemment publié les EPs de Nerve City et de Timmy’s Organism). Les chansons de Murder Dull Mind n’ont rien à envier à celles du premier LP d’Amen Dunes. Même si la mélancolie conserve la place centrale dans ces compositions, l’ensemble est globalement plus lumineux, et par conséquent son ambiance est moins susceptible de provoquer des troubles psychotiques chez l’auditeur. Si elle bénéficiait d’une production plus soignée, « Marble Coolie Hat » pourrait même ressembler à une chanson pop équilibrée.

Le début de Murder Dull Mind est tout de même assez sombre : quelques harmonies vocales en guise d’introduction pour « Periodico de Ayer  » placent immédiatement le disque sur des bases étranges avant le premier grand morceau, Diane. Amen Dunes est un groupe qui évolue sur le fil du rasoir, comme toujours ; pourtant, ni les hésitations vocales, l’amateurisme de la production ou les instruments désaccordés ne parviennent à souiller l’excellence de la chanson. La chanson-titre est elle aussi une brillante réussite minimaliste un écho entoure la voix de MacMahon qui suit la mélodie jouée à la guitare acoustique. Sur ce morceau, et peut-être plus encore sur « Ruined Girlies », les ressemblances avec quelques grands dérangés de l’histoire de la musique sont nombreuses : ces pistes possèdent la même grâce douloureuse et la même fragilité que celle des albums solos de Syd Barrett. Avec Murder Dull Mind, Amen Dunes confirme les espoirs qu’avaient fait naître Dia et s’impose comme un groupe incontournable.

 

 

Liste des chansons :

  1. Periodico de ayer
  2. Diane *
  3. Murder Dull Mind *
  4. Night Driver Sunriser
  5. Ruined Girlies
  6. Marble Coolie Hat *
  7. Yur A Liar

Un concert d’Amen Dunes enregistré cette année pour la radio WFMU peut être écouté et téléchargé gratuitement à l’adresse suivante : http://blog.wfmu.org/freeform/2010/07/possessed-pop-amen-dunes-murder-dull-mind-ep.html

 

Vidéo :

« Diane »

 

Vinyle :

Un EP au format 33 tours, qui se joue à 45t.

Amen Dunes - Murder Doll Mind

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

4 Comments

Laisser un commentaire