FRANZ FERDINAND – Darts of Pleasure

The new Scottish gentry

(Domino 2003)

Quoi qu’on puisse penser aujourd’hui du groupe, il est indéniable que l’apparition de Franz Ferdinand dans le paysage musical britannique fut novatrice, surprenante et salutaire. Ces quatre Ecossais, qui profitaient de leur tournée pour lire les mêmes livres et en discuter et qui avaient choisi un nom plus qu’improbable pour leur groupe, ont livré avec ce 45 tours un premier morceau de grande classe.

En plus d’une mélodie accrocheuse et d’une rythmique capable de concilier les inconditionnels du dancefloor et les fans de musique indie,  » Darts of pleasure «  démontre une qualité d’écriture nettement au-dessus de la moyenne, dont témoigne le refrain  » Words of love and word so leisured / Words are poisoned darts of pleasure ». Déjà sûr de son fait, le groupe termine le morceau en scandant un couplet absurde en allemand :  » Ich heiße Superphantastisch ! / Ich trinke Schampus mit Lachsfisch ! / Ich heiße Su-per-phan-tas-tisch ! «  En face B, un excellent morceau, réellement aventureux (et à présent quasiment oublié), sur lequel le groupe réalisait avec brio une piste ambitieuse, où Kapranos livrait avec ironie un portrait des nouveaux riches écossais (« I am the new Scottish gentry« ).

Quelques mois plus tard, le groupe allait enfoncer le clou avec un nouveau 45 tours, plus explicitement orienté vers la pop ( » Take me out « ), avant de sortir leur premier album, qui leur fit prendre une dimension encore plus importante.

 

 

Tracklisting :

Face A : « Darts Of Pleasure »
Face B : « Shopping For Blood »

 

Vidéos :

« Darts Of Pleasure »

« Shopping For Blood »

 

Vinyle :

Franz Ferdinand Darts of Pleasure / Shopping for blood

Laisser un commentaire