KULA SHAKER – Revenge Of The King Réincarnation

(2006) 

L’histoire de Kula Shaker s’est arrétée brutalement un jour de septembre 1999, quelques mois après la sortie de son excellent deuxième album (Peasants, Pigs & Astronauts), dans une atmosphère délétère d’accusastions de fascisme et un flots de critiques négatives.

Pendant quelques années les musiciens du groupe se sont fait discrets. Jay Darlington, le clavieriste mystique a rejoint Oasis, le bassiste Alonza Bevan a passé le temps avec un des projets solo de Johnny Marr, le batteur Paul Winterhart a travaillé en studio. Figure de proue du groupe, le chanteur Crispian Mills a enregistré deux albums plus qu’honorables avec les méconnus Jeevas.

En 2004, à la faveur d’une réunion impromptue pour une compilation de charité (nommée School of Braja), les membres de Kula Shaker – à l’exception de Jay Darlington – ont rejoué ensemble, ce qui a mené à l’inévitable reformation du groupe et à deux albums magnifiques, célébrés comme il se doit en ces pages (Strangefolk en 2007 et Pilgrim’s Progress en 2010).

Néanmoins, avant de se remettre au boulot durablement, Kula Shaker avait publié en 2006, histoire de se tester, un EP numérique nommé Revenge Of The King, dont la version physique était uniquement vendue aux concerts du groupe. Des quatre morceaux de cet excellent disque, le meilleur est sans doute le morceau-titre « Revenge Of The King » qui ouvre l’EP de manière magistrale et a soulevé le coeur des fans du groupe à l’époque. Oui Kula Shaker avait encore des choses à dire, une impression confirmée dans la foulée par « Diktator Of The Free World » (tube immédiat que le groupe a réenregistré plus tard pour Strangefolk). Les deux morceaux de la face B sont moins percutants mais dévoilent un groupe toujours aussi inspiré : « Troubadour » est une ballade d’inspiration dylanienne et le blues psychédélique « Six Feet Down » (qu’on retrouve aussi sur Strangefolk ) est excellent, bien que moins accompli ici que sur sa version album.

Si on parle de cet excellent EP aujourd’hui, c’est que Revenge Of The King vient d’être réédité en vinyle 10″ par le groupe qui le met en vente sur son site officiel. Une page importante de l’histoire du groupe que les amateurs de Kula Shaker se doivent de connaître.

 

 

Tracklisting :

  1. Revenge of the King
  2. Dictator of the Free World
  3. Troubadour
  4. Six Feet Down

 

Vidéo :

« Revenge Of The king »

 

Vinyle :

La pochette de la réédtion de 2011 diffère un peu de l’originale, les couleurs sont plus pales et la mention « Garage EP » a disparu

Kula Shaker - Revenge Of The King

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

6 Comments

  1. J’aurais parié que Franky aurait été le 1er à déposer un commentaire sur cet EP :p

    Dans tous les cas, cette ré-édition est une bonne nouvelle!

  2. j’ai reçu (enfin) le dit objet, c’est vrai, j’avais oublié à quel point Revenge Of The King est un excellent morceau !

    Tiens une expérience amusante : j’avais oublié de passer ma platine en 45 donc j’ai écouté Revenge Of The King en 33 et bien … comment dire c’est pas mal non plus ! tente l’expérience on croirait du Black Angels
    Bon ça passe moins bien pour « Diktator »…

  3. J’aurais parié que Franky aurait été le 1er à déposer un commentaire sur cet EP :p

    Dans tous les cas, cette ré-édition est une bonne nouvelle!

Laisser un commentaire