NEILS CHILDREN – Another Day Eternels outsiders

(White Heat 2006)

Après avoir fait forte impression avec leur fulgurant mini-album en 2004, Neils Children figuraient parmi les groupes les plus attendus du Royaume Uni. Le premier album, qui devait sortir dans la foulée de Change. Return. Success et faire du groupe de John Linger le fers de lance de l’underground londonien ne vint malheureusement pas, en raison du départ du bassiste James Hair parti former The Vile Imbeciles avec Andy Huxley des Eighties Matchbox B-Line Disaster.

Le groupe cessa son activité un instant, puis recruta l’excellent Keith Seymour dont le jeu souple et délié emmena le groupe vers une direction nouvelle. De garage-punk psychédélique, le groupe partit dans une direction new wave proche du Cure des tous débuts. Le premier single selon cette formule fut ce « Another Day » aux guitares claires et à la mélodie limpide. La face B, « Something You Said », avec sa ligne de basse élastique, sa descente de guitare et sa simplicité pop, est encore meilleure. Savoir que seules quelques centaines ont du entendre ce morceau est assez désespérant. Avec son clip dans un cimetière, le khôl autour des yeux et la coupe décolorée de Linger, Neils Children devint ainsi un groupe à mi-chemin entre gothique et horror-punk, le groupe le plus enthousiasmant de la scène indé de Londres au début de l’année 2006.

Malheureusement pour Neils Children, un jeune groupe que Linger avait pris sous aile publia son premier single le même mois que « Something You Said ». Avec « Sheena Is A Parasite », The Horrors raflèrent la mise auprès de la presse et du public anglais. Il ne fallut que quelques semaines pour que Neils Children ne se retrouvent à ouvrir pour le groupe de Faris Badwan (alors que jusque là c’était l’inverse) et ne retournent dans l’obscurité. Neils Children publièrent plusieurs excellents singles après celui-ci, et même un très bon album, mais leur chance de rencontrer le succès était passée.

 

 

Tracklisting : 

Face A : »Another Day »
Face B : « Something You Said »

Neils Children sur MySpace : www.myspace.com/neilschildren

 

Vidéo :

« Another Day »

 

Vinyle :

Neils Children - Another Day

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

2 Comments

  1. Triste destin pour un groupe racé, d’une toute autre classe que les Horrors (qu’on a pourtant bien aimé, autrefois). Le plus dommage, c’est que la scène goth-cold-batcave elle-même paraît ignorer
    superbement les Neil’s Children (mais je me trompe peut-être, pour avoir perdu de vue le milieu depuis un moment), eux qui comptaient parmi les rares à éviter les poncifs à la Sisters Of Mercy,
    et à proposer de vraies chansons.

Laisser un commentaire