THË EIGHTIES MATCHBÖX B-LINE DISASTÊR – Psychosis Safari Imparable

(No Death / Universal Island Records ; 2003)

Ce picture-disc 7 pouces est sorti au début de l’année 2003, afin de promouvoir l’extraordinaire groupe de Bristol conduit par le chanteur Guy McKnight et le guitariste Andy Huxley, qui venait de sortir son premier album quelques mois plus tôt : en 2002, Hörse of the Dög semblait venir de nulle part, et apportait un élément très personnel à une scène anglaise en pleine ébullition.

La chanson placée en face A de ce 45 tours est l’exceptionnelle « Psychosis Safari », un des très grands moments de Hörse of the Dög. Portée sur un rythme soutenu (la première partie de la chanson est déjà assez réjouissante), la voix de MacKnight est basse, profonde, et scande les paroles « I drink all night, and I sleep all day ». L’arrivée de la deuxième guitare produit un premier changement remarquable, mais la véritable surprise survient à mi-chanson, lorsque la musique s’arrête totalement : le chant de McKnight redevient peu à peu audible et intelligible, et le groupe le rejoint  pour un final monumental.

La face B présente les démos de deux chansons présentes sur le premier album du groupe, à une étape où les structures des chansons étaient déjà bien établies : « Charge the Guns » possède sa rythmique syncopée caractéristique et « Whack of Shit » présente déjà le refrain lancinant et imparable scandé par Guy McKnight « My Love she said ‘‘You call yourself a man ?’’, ‘‘I’m just a man, I’m just a man’’ I said ». Le son des deux pistes est clairement en-deçà de celui des versions de l’album, mais les chansons restent percutantes et offrent un regard nouveau sur deux morceaux de l’un des meilleurs groupes britanniques des années 2000.

 

 

 Liste des chansons :

    Face A : Psychosis Safari ***
    Face B : Charge The Guns * / Whack of Shit *

 

Vidéo :

« Psychosis SAfari »

 

Vinyle :

 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire