THE HIVES – Walk Idiot Walk The Hives are law. You are crime.

(No Fun / Universal ; 2004)

2004. Après la publication par le label Poptones de Your new favourite band, la compilation sortie en 2001 pour conquérir le marché anglais, qui a enfin valu à ce groupe un succès international, The Hives sont de retour. Leurs multiples tournées achevées, les cinq Suédois en costumes assortis se sont vus dans l’obligation de livrer d’autres chansons… Le résultat des nouvelles sessions d’enregistrement fut un album plus ambitieux au titre pompeux et à la pochette horrible, Tyrannosaurus Hives.

The Hives ont toujours été sûrs de leur force ; Howlin’ Pelle a coutume d’haranguer son public ainsi « You should thank God you’ve got to see The Hives »… L’écoute de « Walk Idiot Walk » ne peut que lui donner raison, et justifier l’arrogance affichée par le groupe. « Walk Idiot Walk » est le premier single choisi dans l’album pour en promouvoir la sortie ; c’est surtout un morceau merveilleusement efficace. Sa rythmique est instantanément prenante, et les riffs de guitares qui entourent le chanteur / hurleur sont absolument implacables. Au cœur de l’année 2004, The Hives changent de statut, et s’imposent avec autorité comme un groupe rock indispensable.

La face B est plus qu’honorable : « Genepool convulsions » montre une nouvelle fois les Hives réciter leurs classiques dans une splendeur toute frénétique : hurlements entrecoupés de hoquets, solo de basse, guitares aussi tranchantes que possibles, et batterie déchaînée.

  

 

Liste des morceaux :

Face A : « Walk Idiot Walk »  *
Face B : « Genepoo Convulsions »

 

Vidéo :

« Walk Idiot Walk »

 

Vinyle :

Un disque à pâte blanche, avec le logo Hives qui pastiche les disques Vogue.

The Hives - Walk Idiot Walk

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

2 Comments

Laisser un commentaire