THE WARLOCKS – Shake The Dope Out Schizo

(Mute 2003)

Lorsque sortit fin 2002 le fabuleux album Phoenix qui les fit sortir de l’anonymat, The Warlocks n’étaient pas un jeune groupe arrivant frais sur le marché. Avec ses membres issus de divers groupes de la côte ouest (le gens aiment citer The Brian Jonestown Massacre, où le chanteur Bobby Hecksher a fait ses premières armes), le septuor avait déjà enregistré deux EP et un album, en grande partie grâce à l’activiste Greg Shaw de Bomp! Records.

Signés mondialement par Mute à une époque où toutes les majors cherchaient à surfer sur la vague d’un « retour du rock » éphémère, le groupe dut se plier aux exigences de son label qui désirait vendre ses morceaux de façon classique. Phoenix  fut ainsi distribué mondialement en juin 2003 (avec une pochette et un tracklisting différents) et le groupe fut prié de sortir un single pour le promouvoir. Le choix se porta alors sur un des morceaux les plus mélodiques de l’album, la magnifique « Shake The Dope Out » avec ses relents de Velvet Underground et son refrain pop promouvant joyeusement la consommation d’opiacées.

En face B, le label choisit de puiser parmi les archives du groupe en accolant « Caveman Rock », un morceau datant du premier EP éponyme du groupe en 2000. Un titre heavy et trippant typique du son des Warlocks de l’époque avec son mur de guitares, son riff lancinant et ses voix distordues. Un complément idéal à « Shake The Dope Out » sur ce 45 tours, car on peut ainsi apprécier les deux facettes du groupe, à la fois pop sixties et space-rock, délicat et puissant. Une schizophrénie à l’image des Warlocks, qui n’ont que rarement sonné aussi bien que sur ces deux faces.

 

 

Tracklisting :

A : « Shake The Dope Out »
B : « Caveman Rock »

 

Vidéos :

« Shake The Dope Out »

 
« Caveman Rock »
 

 

Vinyle :

The Warlocks - Shake The Dope Out

The Warlocks - Shake The Dope Out

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire