DYLANOLOGIE. Subterranean Homesick Blues En toute modestie

27 septembre 2016 Denis 0
Ceci est l'article 13 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 13 sur 13 de la série DYLANOLOGIEBringing it all back home : un titre d’album en forme de programme, voire de manifeste. Il ne s’agit en toute modestie que de rapatrier, de se réapproprier l’héritage musical national. Le blues est bluesy et souffre du mal du pays (homesick) et Dylan ne laissera à personne d’autre le soin de le ramener à la maison. Au moment où des blancs-becs plus ou moins hirsutes qui ne jurent que par Muddy Waters et Chuck Berry déclenchent l’hystérie de l’autre côté de l’Atlantique, le professseur Zimmerman prépare son cocktail maison. Son […]

DYLANOLOGIE. Maggie’s Farm Affirmation de soi

10 septembre 2016 Denis 0
Ceci est l'article 12 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 12 sur 13 de la série DYLANOLOGIELa ferme de Maggie, c’est l’usine, le bureau, le lieu de l’aliénation et de l’exploitation absolues, de l’enfermement (« His bedroom window / It is made out of bricks ») et de l’absurde. On y trouve un Dylan réduit en esclavage contraint de se mettre à quatre pattes pour laver le sol (« It’s a shame the way she makes me scrub the floor ») sous le regard amusé de la patronne des lieux, qui rappellerait presque la matronne de Cendrillon (une figure qui apparaît dans la galerie de personnages de […]

DYLANOLOGIE. Chimes Of Freedom Un nouveau Dylan

9 juin 2016 Denis 0
Ceci est l'article 11 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 11 sur 13 de la série DYLANOLOGIELes sept minutes de « Chimes of Freedom » marquent une étape fondamentale dans l’évolution de l’écriture dylanienne à la fois vers le romantisme et une forme plus libérée des règles et des contraintes (free verse). On a beaucoup cité William Blake et évidemment Arthur Rimbaud[1] comme de possibles influences, mais il faut peut-être aussi aller chercher du côté des transcendentalistes (l’idée de la nature comme porte d’accès à une vérité dont l’évidence s’impose d’elle-même) et même de Whitman, le grand barde national (peut-être avait-il jeté un œil à « Proud Music of the […]

DYLANOLOGIE. Motorpsycho Nightmare En territoire inconnu

8 septembre 2015 Denis 0
Ceci est l'article 10 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 10 sur 13 de la série DYLANOLOGIESi beaucoup de titres dylaniens comportent le mot « dream », comme nous avons déjà eu par ailleurs l’occasion de le faire remarquer (le sujet de la prochaine interro est parti à la repro), celui-ci est le seul qui fasse référence à un mauvais rêve. Point de créatures malfaisantes, de harpies déchaînées ou de visions fantasmatiques à la Edgar Allan Poe pour autant ici. Chez Dylan, le cauchemar absolu s’incarne dans la figure du redneck, ignorant, prompt à sortir le flingue, naturellement méfiant et viscéralement anti-communiste (même si stricto sensu le terme ne […]

DYLANOLOGIE. I Shall Be Free Déclaration d'indépendance

11 juin 2015 Denis 0
Ceci est l'article 9 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 9 sur 13 de la série DYLANOLOGIEChanson au titre programmatique, « I Shall Be Free » est une déclaration d’indépendance pleine de facétie, d’autodérision et d’un très dylanien sens de l’absurde. Encore une fois, les empêcheurs de chanter en rond qui veulent faire de Dylan le Pete Seeger des années soixante en sont pour leurs frais: le jeune homme est bien décidé à laisser libre cours à sa fantaisie joyeusement frondeuse, et il ne faut surtout pas compter sur lui pour jouer les parangons de vertu (« Well, I took me a woman last night / I was three-fourths drunk, […]

DYLANOLOGIE. My back pages. Rien n'est sacré

11 mai 2014 Denis 2
Ceci est l'article 8 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 8 sur 13 de la série DYLANOLOGIEAnother side of Bob Dylan: le titre du quatrième album annonce la couleur et clame au grand jour, déjà, une envie de tourner la page. Le succès est passé par là: désormais considéré comme une icône par le public, une poule aux œufs d’or par sa maison de disques et une référence par ses pairs, Dylan a changé de statut grâce ou à cause de son dernier disque, The times they are a-changin’. Nous sommes à l’été 1964. Seulement trois ans auparavant, un gamin du Minnesota débarquait à New York avec […]

DYLANOLOGIE. Only a pawn in their game. Libre pensée

11 avril 2014 Denis 0
Ceci est l'article 7 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 7 sur 13 de la série DYLANOLOGIEDans « The lonesome death of Hattie Carroll », c’est un Dylan moraliste et scandalisé par l’injustice et l’inégalité qui prend sa guitare pour chanter une élégie à l’innocence sacrifiée. Ici, en construisant une nouvelle fois sa composition autour d’un crime raciste (l’assassinat de Medgar Evers, militant pour les droits civiques affilié au NAACP, à Jackson, dans le Mississippi, par un membre du Ku Klux Klan), il se fait analyste politique et met à jour les rouages d’un système qui exploite à son profit les tensions raciales et les inégalités. Robert Zimmerman, issu […]

DYLANOLOGIE. With God On Our Side Episode 6

28 janvier 2014 Denis 1
Ceci est l'article 6 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 6 sur 13 de la série DYLANOLOGIE« With God On Our Side », que l’on pourrait rebaptiser ou sous-titrer « American history revisited », démontre à quel point on ne saurait restreindre l’album The times they are a-changin’ à une réalité strictement et exclusivement contemporaine. Même si l’ombre de la guerre froide et de la menace nucléaire planent (« Now we’ve got weapons of the chemical dust / If fire we’re forced to then fire we must »), c’est à une véritable réinterprétation de l’histoire américaine depuis les origines que se livre Dylan dans ce titre fleuve de sept minutes et neuf couplets. […]

DYLANOLOGIE. The Lonesome Death Of Hattie Carroll Episode 5

21 janvier 2014 Denis 1
Ceci est l'article 5 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 5 sur 13 de la série DYLANOLOGIEUne domestique noire, Hattie Carroll, misérable mère de dix enfants, battue à mort à coups de canne par un riche propriétaire blanc du Maryland nommé William Zanzinger: tel est le sordide fait divers, survenu en février 1963, qui a inspiré à Dylan l’une de ses compositions les plus déchirantes. Le chanteur-chroniqueur colle de si près au réel que son texte prend parfois des allures de compte-rendu journalistique à la précision redoutable (les détails abondent: le diamant au doigt de Zanzinger, les 600 hectares de sa ferme, ses 24 ans etc.), mais […]

DYLANOLOGIE. A Hard Rain’s A-Gonna Fall L'émergence d'un ménestrel

20 septembre 2013 Denis 0
Ceci est l'article 4 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 4 sur 13 de la série DYLANOLOGIEDe nombreux spécialistes de Dylan ont affirmé que la crise des missiles du Cuba de mai 1962 et la menace de fin du monde qu’elle fit peser l’avaient poussé à écrire « A Hard Rain’s A-Gonna Fall », la pluie du titre renvoyant au déluge nucléaire. S’il s’agit d’une hypothèse tout à fait crédible, tant il est vrai que le degré de paranoïa atteignit alors son point culminant, il n’en reste pas moins que l’apocalypse hante jusqu’à l’obsession l’œuvre dylanienne dans son ensemble, de « Gates of Eden » (« All and all can only fall […]

DYLANOLOGIE. Talking World War III Blues Satire dévastatrice

13 septembre 2013 Denis 0
Ceci est l'article 3 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 3 sur 13 de la série DYLANOLOGIESur The Freewheelin’ Bob Dylan, son deuxième album, Dylan, pas si « en roue libre » et insouciant que ne le laissent entendre le titre et la pochette, jette un regard à la fois acéré et inquiet sur les maux qui rongent l’Amérique du début des années soixante. Laissant apparaître les multiples facettes de son talent et une capacité étonnante à changer de ton et de registre, il donne tour à tour dans l’intemporel et l’académisme folk (« Blowin’ in the wind », « A hard rain’s a-gonna fall »), la protest song sèchement dénonciatrice (« Masters of […]

DYLANOLOGIE. Song To Woody. Reprise du flambeau

5 avril 2013 Denis 0
Ceci est l'article 2 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 2 sur 13 de la série DYLANOLOGIEMarcher dans les traces des anciens et tracer son propre sillon, emprunter en réinventant sans cesse, revendiquer un héritage tout en jouant les iconoclastes et les partisans de la table rase: tels sont les principes a priori contradictoires qui sous-tendent l’œuvre du plus grand songwriter que l’Amérique ait produit. Un individualiste forcené tel que Dylan, qui met un point d’honneur à se tenir à l’écart des ligues, des cliques et des meutes (« bande à part sacrebleu c’est ma règle et j’y tiens »), ne peut se choisir pour figures tutélaires que des […]

DYLANOLOGIE. Talking New York. Arrivée en ville

15 mars 2013 Denis 2
Ceci est l'article 1 sur 13 de la série DYLANOLOGIE

Ceci est l’article 1 sur 13 de la série DYLANOLOGIEDans la grande histoire du rock, on a souvent tendance à célébrer les grand bâtisseurs de mélodies, les alchimistes du son, les explorateurs de l’électronique et les briseurs de structures. Dans les pays non anglophones, le texte est ainsi souvent occulté, et les grands conteurs d’histoires sont laissés de côté. Toujours à la recherche de nouveau créneaux porteurs, PlanetGong a décidé de se pencher sur les textes de chansons plus ou moins obscures du plus grand de ces écrivains à guitare, celui qui par sa plume a révolutionné le petit monde […]

NOWHERE BOY Soap-opera

24 janvier 2013 Denis 0

Film de Sam Taylor-Wood (2009) Basé sur une biographie écrite par la demi-sœur de John Lennon, Julia Baird, et sorti sur les écrans à l’occasion du 70ème anniversaire de la naissance l’homme aux lunettes rondes, Nowhere Boy se concentre sur l’adolescence de Lennon, marquée par des retrouvailles douloureuses avec sa mère et les rencontres avec Paul McCartney et George Harrison, futurs membres d’un quatuor qui connut un succès modeste dans les années soixante. Elève turbulent et volontiers provocateur, gueule d’amour au look calqué sur celui d’Elvis (un brin exagéré quand on voit des photos du Lennon teenager, mais nous l’allons […]

SEARCHING FOR SUGAR MAN Génie retrouvé

4 janvier 2013 Denis 8

(titre original : Searching For Sugar Man) Film de Malik Bendjeloul   Searching for Sugarman, documentaire de Malik Bendjelloul consacré à l’incroyable histoire de Sixto Rodriguez, présenté au festival de Sundance et attendu par les nombreux fans de l’auteur de Cold Fact, n’a été distribué que dans deux salles parisiennes et un cinéma lyonnais: les Bordelais, Rennais, Lillois et autres Strasbourgeois se sont donc vus priés d’aller se faire cuire un œuf, et en silence si possible. Encensé par la critique à sa sortie en juillet 2012 (« un film merveilleux, un conte de fées atypique et qui réchauffe le […]

LES DEMONS DE JESUS Palissades vermoulues et rouflaquettes

1 juin 2012 Denis 2

Film de Bernie Bonvoisin (1997) Le film de Bernie Bonvoisin, ancien chanteur du groupe Trust, sorti en salles en 1997, se déroule à la fin des années soixante dans une banlieue rouennaise où s’est plus ou moins définitivement sédentarisé le clan Jacob, une famille de forains haute en couleur et pour le moins portée sur le crachat. En attendant des jours meilleurs et peut-être d’à nouveau tailler la route, les Jacob vivotent de combines foireuses et de débrouille à la petite semaine, donnant vaguement dans la fonderie et refusant superbement de se dégotter des boulots réguliers comme tous ces peigne-culs qui vont […]

VELVET GOLDMINE Strass et paillettes

16 mai 2012 Denis 6

Film de Todd Haynes (1998) Ce mois-ci, on va causer glam dans la rubrique cinoche de PlanetGong, parce que premièrement, on fait ce qu’on veut et si vous n’êtes pas contents c’est pareil, et deuxièmement, ça vaut toujours mieux que de disserter des plombes sur le dernier Sébastien Tellier, dont, soyons francs, personne n’a strictement rien à cirer. Qu’est-ce que le glam rock? Vaste et épineuse question, à laquelle Jean d’Ormesson lui-même, fan de Roxy Music de la première heure, a tenté de répondre dans son fameux essai Pour qui sonne le glam?. Bien malin celui qui peut définir avec […]

ANVIL! The Story of Anvil Esprit rock

25 avril 2012 Denis 5

Film de Sacha Gervasi (2008) Anvil, groupe de heavy metal originaire de Toronto, connut son petit succès dans les années 80, au cours desquelles il partagea notamment l’affiche d’un festival japonais avec Bon Jovi et Scorpions. Depuis, plus rien, que dalle, zilch, comme dit Boris dans le très savoureux Whatever works, mais ne perdons pas le fil comme disait Ariane non pas celle qui riait comme une débile avec Dorothée l’autre. Trois décennies durant, les chevelus canadiens ont enchaîné les albums aux titres plus poétiques et évocateurs les uns que les autres (Strength of steel, Worth the weight, Pound for pound) […]

GOOD MORNING ENGLAND Anecdotique

10 avril 2012 Denis 17

Film de Richard Curtis (The Boat That Rocked, 2009) Good Morning England appartient à la catégorie de ce qu’il est convenu d’appeler les feel-good movies, autrement dit des films oubliables censés « faire passer un bon moment ». Pour une grande majorité de nos congénères, le cinéma se résume à cela, et ce ne sont que les coupeurs de cheveux en quatre, les professionnels de la critique et autres obsédés de l’analyse qui lui prêtent d’autres desseins, et pas seulement galbés. La question de la valeur cinématographique, de la finesse de la mise en scène, de la qualité du scénario, de la […]

24 HOUR PARTY PEOPLE Folie furieuse

26 mars 2012 Denis 0

Film de Michael Winterbottom (2002) 24 Hour Party People, c’est l’histoire de la revanche d’une ville, Manchester la triste, la délaissée, la déprimante, ancienne capitale industrielle mondiale sur le déclin, devenue « Madchester », the place to be dans les années 80. Frappée de plein fouet par les mutations économiques, celle que les fossoyeurs de Périclès (précisons pour ceux qui n’ont pas choisi l’option facultative histoire au baccalauréat qu’il ne s’agit pas d’une boisson gazeuse à la menthe) avaient baptisé pompeusement « la nouvelle Athènes », sans un regard pour les gosses qui crevaient de fatigue et de faim dans les usines, était peu […]

DAYDREAM BELIEVERS – The Monkees Story

16 mars 2012 Denis 0

(Téléfilm de Neill Fearnley, 2000) Groupe-comète monté de toutes pièces par deux producteurs de la chaîne NBC désireux de se remplir les fouilles en surfant sur la vague Beatles aux Etats-Unis, les Monkees connurent un incroyable succès entre 1966 et 1968, période pendant laquelle ils sortirent pas moins de cinq albums. Et encore, le mot de « succès » reste un euphémisme tant les chiffres liés au phénomène Monkees, l’un des premiers groupes à occuper simultanément le sommet des charts américains et britanniques, donnent le tournis: fait absolument délirant, quatre de leurs albums (The Monkees, More of the Monkees, Pisces, Aquarius, Capricorn […]