GØGGS – She Got Harder Back to basics

12 avril 2016 Léo 0

(In The Red 2015) « Ty Segall », « nouveau projet » : ces mots, articulés au sein d’une même phrase, paraissent désormais si familiers qu’ils en deviennent presque caricaturaux. Pourtant, au moment où il découvre la nouvelle (toujours nimbée de mystère, selon la tradition segallienne), c’est l’excitation plutôt que la moquerie qui saisit le petit amateur de rock’n’roll ; car celui-ci, à ce jour, n’a jamais  – ou alors très rarement – été déçu par les productions du blondinet. L’an dernier, le petit amateur de rock’n’roll eut ainsi l’occasion de s’exciter à deux reprises : une première fois lorsqu’il découvrit que Segall montait un groupe avec des membres […]

FUZZ – Fuzz Monumental

7 avril 2014 Eric 0

(In The Red 2013) 2013 était censée être l’année où Ty Segall prendrait une pause, celle du repos mérité après une précédente intense (trois albums, tournée ininterrompue) marquée par le décès de son père qui l’avait très affecté. Relocalisé à Los Angeles – à la fois pour se rapprocher de sa sœur et pour fuir les loyers invraisemblables de San Francisco –, Segall s’est pourtant aussitôt lancé dans de nouveaux projets. « Sleeper » d’une part, album acoustique solitaire dans lequel il a exorcisé sa peine, et FUZZ d’autre part, un power trio en forme d’exutoire dans lequel il se défoule sur […]

FUZZ – This Time I’ve Got A Reason Ty's new toy

11 février 2013 Eric 1

(Trouble In Mind 2013) On a rencontré Ty Segall en fin d’année 2012 à Utrecht, à l’occasion du Guess Who, un festival à l’affiche délirante (Ty Segall, White Fence, Jacco Gardner, Allah-Las, FIDLAR, Night Beats…). Le chanteur nous avait alors confié sa lassitude après une année 2012 éprouvante, marquée par trois sorties d’album et des tournées incessantes. Il nous disait alors qu’il était impatient de rentrer à San Francisco, de lever le pied, de passer une année 2013 tranquille et de ne pas participer à tous les festivals estivaux qui le réclamaient. On a pris acte de ces déclarations sans […]

THE PERVERTS – The Perverts. What Ty did next

8 avril 2012 Eric 0

(HBSP-2X  2008) En 2008, lorsque son projet Epsilons prit fin après deux disques excellents, Ty Segall rejoint les Traditional Fools chez qui il tint la batterie le temps d’enregistrer un album et un single. Néanmoins, le besoin de hurler dans un micro en tenant une guitare se fit rapidement sentir. Segall monta alors The Perverts avec ses potes Jigmae Baer (batteur, qu’on entend sur certains albums solo de Segall) et Charles Moothart (que les amateurs connaissent plus sous le nom de Charlie Moonheart). La seule trace qu’il reste aujourd’hui de ce projet réside en un EP six-titres d’une violence inouïe. Chaque titre dure […]

MOONHEARTS – Moonhearts Dans le rouge

7 janvier 2010 Eric 3

(Tic Tac Totally 2010) On attendait Mikal Cronin au tournant depuis Reverse Shark Attack, sa collaboration avec Ty Segall qui restera sans doute comme les albums les plus marquants de cette année 2010. En manque d’informations sur ce musicien à l’époque de la sortie de ce mini chef d’oeuvre,  on avait creusé sa discographie. On alors découvert que Cronin avait fait d’autres collaborations avec Segall – publiées sur cassette ou singles 7″ – mais aussi qu’il chantait au sein d’un groupe nommé Charlie & The Moonhearts. Sous ce nom, le trio garage a publié une cassette nommée Thunderbeast en 2008, bien […]