PINK FLOYD – The Endless River Vieilles formules

17 février 2015 Eric 0

(Parlophone 2014) On doit vous faire une confidence : chez PlanetGong on adore Pink Floyd. Attention hein, on ne s’arrête pas à la période Barrett – bien qu’on ait causé que de The Piper At The Gates Of Dawn et A Saucerful Of Secrets sur le site : on est capable de s’enfiler les 22 minutes d’ « Echoes » sans ciller, d’apprécier les titres expérimentaux d’Ummagumma à jeun et même d’apprécier la sophistication clinique de Dark Side Of The Moon. Bref, les disques du groupe tournent régulièrement sur notre platine (enfin, jusqu’à The Wall) et lorsqu’en fin d’année 2014 le groupe […]

STEPPENWOLF – At Your Birthday Party Idéal

30 juin 2012 Eric 5

(ABC Dunhill 1969) Le grand public retient surtout de Steppenwolf « Born To Be Wild », son hymne à la liberté qui figure parmi les morceaux plus cultes des années soixante par son association à Easy Rider et à la mythologie des bikers rebelles et vagabonds. Ceux qui ont creusé un peu la discographie du groupe retiennent surtout son autre grand succès « Magic Carpet Ride » et un album live réputé excellent (et certainement surestimé), Steppenwolf Live, qui a pour qualité de regrouper les morceaux les plus catchy du groupe. En dehors de cela, l’œuvre de Steppenwolf est plutôt mal connue, la faute sans […]

JACK WHITE – Blunderbuss Where have all the good times gone?

8 juin 2012 Rémi 0

(Third Man 2012) Après de nombreuses années occupées par la gestion de son label (Third Man Records) et quelques projets qui le voyaient partager puis quitter le centre de la scène (d’abord avec The Raconteurs, puis avec Dead Weather), Jack White revient avec un premier album solo intitulé Blunderbuss (littéralement : « tromblon », mais aussi – en argot – « idiot ; maladroit »). Ce disque reprend quelques éléments déjà caractéristiques des morceaux qui apparaissent sur les albums de Jack White depuis Get behind me, Satan : les riffs de guitare et les impromptus de « Sixteen saltines » en sont les premiers exemples. D’autres éléments sont en revanche assez […]

THE BLACK KEYS – El Camino Into another dimension

30 janvier 2011 Rémi 18

(Nonesuch 2011) Avant même sa sortie, le nouvel album des Black Keys suscitait craintes et discussions diverses : le duo formé par Pat Carney et Dan Auerbach il y a une dizaine d’années, et qui proposait un rock’n’roll brut, a connu une trajectoire étonnante : en 2008, l’album Attack & Release, issu d’une collaboration avec Danger Mouse, apporte au groupe un élément pop. Deux ans plus tard, à la sortie de Brothers, The Black Keys rencontrent un succès extraordinaire qui les fait changer de statut : pour l’industrie du disque, ils sont à présent une des valeurs sûres de la scène rock américaine. Après avoir […]

KINGS OF LEON – Only By The Night Wasted Time

13 septembre 2008 Eric 18

(RCA 2008) L’histoire des Kings Of Leon est née d’un malentendu, d’une entourloupe serait-on tenté d’écrire. On nous a fait croire en 2003 qu’on avait affaire aux fils rebelles d’un prêtre pentecôtiste, on s’est fait rouler. Plus les albums s’empilent, plus les Followill se révèlent comme 4 jeunes gens pieux et propres sur eux. Après des débuts marqués par une certaine débauche et un certain esprit rock’n’roll, ils ont radicalement changé de style de vie, vivent en famille quand ils partent en tournée (en tout confort, avec leurs femmes) et laissent depuis peu entrevoir l’étendue de leur foi dans leurs […]

The RACONTEURS – Consolers Of The Lonely Pharaonique

2 mai 2008 Rémi 8

(XL 2008)   Second album des Raconteurs, Consolers Of The Lonely marque le retour attendu du groupe de Jack White et de Brendan Benson. Deux ans après avoir sorti Broken Boy Soldier, un disque court mais varié, qui montrait un groupe inventif et heureux de jouer ensemble, les Raconteurs reviennent avec un disque de près d’une heure. La sortie de l’album a été tenue secrète : aucun site, aucun magazine spécialisé, aucun journaliste n’a eu accès au disque avant le public. Cette petite révolution – la sortie mondiale de l’album dans les trois formats possibles : en CD, en téléchargement […]

The WHO – Who’s Next Pour en finir avec le jugement des vieux...

28 avril 2008 Rémi 50

(Polydor 1971)   Comment la décennie 1970 allait-elle se passer pour les Who ? Le groupe le plus bruyant d’Angleterre pendant les années soixante, qui avait laissé pendant quelque temps les attributs mods de leurs débuts pour adopter la mode psychédélique (comme le monde entier en 1967, et la France en 1975), devait se renouveler. Après le succès de l’ambitieux Tommy – dont on ne rappellera jamais assez qu’il n’est pas le meilleur album du groupe (cf. par exemple The Who Sell Out), les Who sont passés au rang de superstars. Ayant compris – il n’avait pas le choix – que son groupe […]

THE WHITE STRIPES – Icky Thump They did it again…

18 septembre 2007 Rémi 9

(XL 2007) Définitivement (?) exilé de Detroit, le duo le plus talentueux et le plus prolifique de la scène contemporaine livre son sixième album en dix ans d’existence. Depuis les premiers enregistrements du groupe, le son des White Stripes a pris une ampleur suffisante pour quitter la sphère garage-rock et faire de ce duo un groupe incontournable dont les disques parviennent à allier démarche artistique personnelle et succès commercial. Sur ce nouvel album, le son s’est encore étoffé – les White Stripes : sur le premier morceau (« Icky Thump », déjà sorti en single), le riff de guitare, d’une ampleur impressionnante, rappelle les meilleurs […]

LED ZEPPELIN – Led Zeppelin Le début d'une nouvelle ère

16 janvier 2007 Rémi 15

(1er album – Sortie LP mars 1969 ; Atlantic) Ce disque, qui marque la fin des sixties et des illusions qui y sont associées, est également un des grands disques d’un genre oublié, le power-blues, qui fut décliné (pour le meilleur et pour le pire) en rock sataniste, hard-rock, metal, heavy metal… Même si de nombreux groupes hippies ont continué dans la première moitié des années 70 à sortir des albums comme si rien n’avait changé, la sortie de ce disque les avait déjà condamnés. Les membres du groupe ont pourtant pris part à l’explosion du rock britannique des sixties, en particulier […]

THE RACONTEURS – Broken Boy Soldiers Side project

20 mai 2006 Eric 6

(XL 2005) On l’a écouté des dizaines de fois pour se faire un avis objectif, on a essayé de le trouver génial… pourtant cet album des Raconteurs n’est pas le chef d’oeuvre tant attendu. Le super-groupe de Detroit (Jack White des White Stripes + l’artiste solo Brendan Benson + la section rhytmique des Greenhornes) a accouché d’une souris alors qu’on attendait un Elephant. Le premier faux pas de Jack White? Broken Boy Soldier n’est pas un mauvais album, loin de là, il est juste à quelques millions de kilomètres du disque rock’n’roll qu’un bouche à oreille manipulateur nous avait fait espérer. Si la hype a fait son boulot […]