THE WANDS – The Dawn Irrésistible

16 juin 2016 Léo 1

(Fuzz Club Records 2014) La lassitude croissante causée par l’indigestion de groupes psyché (souvent moyens et scolaires) a ceci de contraignant qu’inévitablement, certains excellents disques passent à peu près inaperçus. The Dawn, du jeune groupe danois The Wands, a manifestement pâti de ce phénomène : des nombreux disques relatifs au genre qu’on a pu entendre ces derniers temps, celui-ci est sans conteste l’un des plus brillants. Son retentissement demeure pourtant mineur. Il faut dire que le duo arbore l’attirail complet du « psychédélisme 2.0 », celui-là même qui suscite désormais méfiance et circonspection chez de nombreux amateurs : fixette sixties, guitares gorgées de fuzz, […]

THE TREMOLO BEER GUT – Nous sommes the Tremolo Beer Gut… Qui le fuck êtes-vous ? Surf-noise instrumental danois

21 juillet 2009 Rémi 3

(Crunchy Frog 2008) Information liminaire importante : ni le titre de cet article, ni celui de l’album ne sont une plaisanterie : l’album s’intitule réellement Nous sommes the Tremolo Beer Gut… Qui le fuck êtes vous ?, le groupe est bien danois et enregistre une musique fortement influencée par la surf-music, en y ajoutant une approche bruitiste assumée. Quant à l’appellation « instrumental », elle peut sembler abusive, et je suis prêt à la discuter. Ce disque au titre interminable est le troisième album du Tremolo Beer Gut, un quatuor danois à l’origine duquel on trouve Sune Wagner, membre des Raveonettes, et une nouvelle fois, l’univers de ce […]

THE BLUE VAN – Man Up That seventies band

13 février 2009 Eric 6

(TVT 2009) Depuis 2005, les danois de The Blue Van nous enchantent avec des albums hors du temps, aux fortes sonorités sixties, pas prétentieux pour un sou mais toujours bien envoyés. Toujours anonyme dans la planète rock après plusieurs albums, le groupe se voit aujourd’hui confronté à un choix important : évoluer ou rester coincé dans la niche des revivalistes garage-rock. En guise de réponse, le groupe propose ce Man Up dans lequel il a changé sa période de prédilection et se focalise désormais sur le début des années 70, versant glam et hard-rock. Aux premières écoutes, l’album sonne étonnamment comme le […]

BABY WOODROSE – Baby Woodrose Patchouli

7 janvier 2009 Eric 7

(Bad Afro 2009) Publié sur l’excellent label Bad Afro, le dernier album des danois Baby Woodrose devrait ravir les amateurs de pop heavy et planante. Ceux qui suivent le trio depuis quelques années seront surpris d’apprendre que cet album est l’œuvre du seul Lorenzo Woodrose qui s’est séparé des autres membres du groupe et a concocté cet album en studio en compagnie du producteur Johan Gellett. Le résultat, contre toute attente, n’est pas l’œuvre auto-complaisante d’un artiste livré seul à son propre jugement, mais un vrai festival de mélodies pop livrées dans un écrin psychédélique. Souvent basées autour d’une guitare […]

THE BLUE VAN – Dear Independance Fraîcheur sixties

21 janvier 2007 Eric 2

(TVT 2006) Deux ans après leur encourageant The Art Of Rolling, les danois de The Blue Van persistent dans leur créneau rock’n’roll vintage avec un album qui fleure bon l’insouciance sixties. Frais, énergique, traversé par quelques moments de grâce, Dear Independance est une carte postale garage-rock entre Small Faces et Animals qui détonne par rapport à la teinte new wave/post-punk qu’a pris le rock ces derniers temps. Le point fort de cet album, c’est qu’il transporte, le temps de son écoute, dans un monde peuplé de pattes d’eph, de rouflaquettes, de chemises à pois et de lunettes d’aviateur – une vision […]

THE BLUE VAN – The Art of Rolling Obsessions sixties

26 février 2006 Eric 4

(TVT 2005) A l’instar des Jessica Fletchers, The Blue Van sont un quatuor venu du grand nord (bon, d’accord, le Danemark n’est pas si loin) qui proposent un rock’n’roll aux très fortes influences sixties. En fait le groupe l’admet lui-même ; rien de ce qui est sorti ces 30 dernières années n’a trouvé de résonance dans son approche de la musique. Le son de The Blue Van est très fortement inspiré des Animals et des Small Faces, l’utilisation débridée d’un orgue Hammond expliquant cela. A l’écoute de cet album frais et anachronique, on pense souvent aux Yardbirds et à tous ces groupes beat […]