PATSY CLINE – Patsy Cline Disque primordial

9 février 2012 Rémi 3

(Decca ; 1957) Aujourd’hui, ceux qui connaissent encore Patsy Cline ne se souviennent malheureusement trop souvent que du destin tragique qui fut le sien (elle est morte dans un accident d’avion en 1963, à l’âge de trente ans) et d’une ou deux de ses chansons enregistrées dans les dernières années de sa courte carrière (notamment « I fall to pieces » parue en 1961 et « Crazy » en 1962). Patsy Cline se voit ainsi perdue dans le lot des chanteuses country-pop du début des années soixante… Cette triste situation a été favorisée par un demi-siècle de compilations pathétiques et bâclées. Ce déplorable raccourci a pour effet […]

BUDDY HOLLY – That’ll Be The Day L’indispensable Buddy Holly (3/3)

26 janvier 2011 Eric 2

(Decca Records ; 1958) Troisième et dernier album publié du vivant de Buddy Holly, That’ll be the day présente en réalité quelques-uns de ses premiers morceaux. Les onze chansons que comporte cet album avaient toutes été enregistrées en 1956 en trois sessions (précisément le 26 janvier, le 22 juillet et le 15 novembre). That’ll be the day est également le premier album de Buddy Holly sorti sous l’étiquette Decca, qui n’avait dans un premier temps pas cru dans le potentiel de l’artiste et qui l’avait laissé faire ses preuves en publiant les disques sur les labels subsidiaires Brunswick et Coral (qui […]

RUBBLE Vol.6 – The Clouds Have Groovy Faces Mélancolies et nébuleuses

9 décembre 2010 Béroalde de Fuzz 0
Ceci est l'article 7 sur 21 de la série RUBBLE

  De la maison Decca, on rappelle parfois le refus de signer les Beatles ; la maison s’est vite rattrapée : avec les Stones, certes, mais dans le registre des sixties occultes cher à nos coeurs de maniaques, son catalogue n’a pas non plus démérité. Nous y avons fait allusion, une autre série, Decca Originals, en atteste avec magnificence. C’est bien là le problème des volumes 5 et 6 de Rubble, consacrés à ces mêmes archives Decca : ils pâlissent en comparaison des impeccables Freakbeat Scene et Psychedelic Scene, plus complets. Pour la première fois, donc, après les ouvrages de titan faramineux, de […]

RUBBLE Vol. 5 – The Electric Crayon Set Dandysme électrique

2 décembre 2010 Béroalde de Fuzz 1
Ceci est l'article 6 sur 21 de la série RUBBLE

  Redescente sur Terre. Sur la piste de danse, pour être plus précis ; mais pas n’importe laquelle. Car un dancefloor n’est rien s’il n’est un théâtre de la cruauté ; une sortie entre potes et midinettes n’est rien si elle n’est l’occasion de rejouer les grands drames anthropologiques des mythes éternels : Mort et Renaissance, Croix et Gloire, sacrifice ou oblation. Peut-être en effet le rock’n’roll est-il autre chose que ce produit culturel de consommation courante, ce cache-misère des narcissismes en souffrance hantant les couloirs kafkaïens de notre après-monde. Un grand concert de rock’n’roll devrait déployer la vaste scène baroque des masques et des illusions, […]

THE END – Introspection Oubliés de l'Histoire

9 novembre 2008 Rémi 4

(Decca 1969) Véritable bijou de la période psychédélique anglaise, Introspection a été produit par Bill Wyman, le bassiste des Rolling Stones, à l’époque qui suit celle où son groupe avaient tenté un virage psychédélique (une période qui s’étend, grosso modo, de Between the Buttons à Their Satanic Majesties’s Request). Ce disque de The End est caractéristique du rock psychédélique britannique : la musique qu’on y entend est une pop soignée, à l’orchestration riche et inventive, et aux chœurs généreux. Le deuxième morceau de l’album, « Under the Rainbow » voit également Wyman s’amuser des possibilités offertes par les techniques d’enregistrement, et […]

THE ROLLING STONES – The Rolling Stones Premiers rebelles

6 octobre 2006 Rémi 20

(Decca Records ; 1964) Formés pendant l’année 1962, Les Rolling Stones ne sont qu’un groupe londonien parmi tant d’autres, qui n’a effectué que quelques concerts et qui cherche encore une reconnaissance qui tarde à venir. Au mois de février 1963, Georgio Gomelsky, futur manager des Yardbirds et gérant du Crawdaddy, confie aux Stones le rôle de groupe attitré du club. Après quelques mois – et un certain succès d’estime, les Stones font la rencontre d’un jeune dandy de tout juste vingt ans, Andrew Loog Oldham, qui devient leur manager, une place qui aurait dû revenir en toute logique à Gomelsky. Aidé par Brian […]

THE ROLLING STONES – Between The Buttons London boys

22 mai 2005 Eric 5

(Decca 1967) Attention album décrié. La sortie de cet album marque le lancement officiel de l’année maudite des Rolling Stones : 1967. Nombre de fans n’ont pas supporté le tournant pris par le groupe avec cet album qui succède à l’excellent Aftermath, disque âpre et énervé au son garage. Pourquoi haïr cet album? Parce qu’ici les Stones tournent pop et perdent leur image de rebelles. De face obscure des Beatles ils deviennent suiveurs des Beatles. Une phrase restée célèbre affirme que si on préfère Between The Buttons aux autres albums des Stones, on est un fan des Beatles qui s’ignore. On pourrait ajouter […]

THE WHO – Sell Out Freakbeat

13 janvier 2005 Eric 8

(Decca 1967) Que faut-il attendre d’un album des Who de 1967? L’histoire officielle stipule que les Who ont raté la révolution psychédélique londonienne à cause de leur absence au moment des faits. Le quatuor de Pete Townshend était alors embarqué dans une interminable tournée mondiale… Etrangement, on parle moins du fait que Pete Townshend a rattrapé le temps perdu en traînant dans les clubs branchés de la capitale anglaise… On le cite souvent comme un des premiers fans avérés du Pink Floyd de Syd Barrett. Sa réaction épidermique à l’écoute de leur premier album – empli de comptines macabres et non des mélopées […]