DR COSMO’S TAPE LAB – Beyond The Silver Sea Délire philosophico-cosmique

20 septembre 2015 Léo 8

(Sugarbush Records 2015) L’écoute d’un disque du trio écossais Dr Cosmo’s Tape Lab évoque un nombre incalculable de grandes figures de la pop : le Paul McCartney de Ram, les Zombies, les Turtles, Todd Rundgren, Air, Jim Noir ou les Thrills – parmi beaucoup d’autres. Avec tous ceux-là, le groupe originaire de Glasgow partage une sensibilité exacerbée, un goût prononcé pour les harmonies vocales finement ouvragées et le sens de la mélodie qui tue. Ces caractéristiques ont été largement documentées sur trois excellents albums (publiés en moins d’un an !) qu’il convient de découvrir au plus vite. Malheureusement, la liste de […]

FRANZ FERDINAND – Right Thoughts, Right Words, Right Action Indispensable pop-musique

14 janvier 2014 Rémi 1

(Domino 2013) A l’annonce de la sortie de cet album (leur quatrième, si l’on excepte les divers disques présentant des versions remixées de leurs chansons), personne n’a frémi dans l’immense salle de rédaction de PlanetGong : qu’attendre d’un groupe ayant laissé s’écouler plus de quatre ans depuis son disque précédent (Tonight : Franz Ferdinand), lui-même décevant par rapport à son prédécesseur (You Could Have It So Much Better) ? Fort heureusement, l’apathie générale des rédacteurs ne s’est pas transformée en une paralysie complète, et dans un suprême effort, l’un d’entre eux s’est décidé à jeter une oreille à cet album. Disons-le tout de go : ce disque […]

FRANZ FERDINAND – Walk Away Contre-pied sentimental

3 mars 2013 Rémi 4

(Domino ; 2005) Le trajet de Franz Ferdinand a été assez fulgurant : dès son premier album, ce groupe écossais a connu un grand succès (critique et populaire) malgré de nombreux aspects assez irritants (à la réécoute, quelques synthétiseurs font assez mal aux oreilles). Franz Ferdinand faisait merveille dans la petite niche qu’il s’était créée dans la scène rock’n’roll britannique, alors peuplée de groupes fantastiques souvent évoqués sur PlanetGong (Coral, Libertines, Eighties Matchbox B-Line Disaster, etc.). Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’y avait pas de folie furieuse chez Franz Ferdinand ; bien au contraire, ses membres avaient plutôt l’apparence de jeunes garçons propres, […]

FRANZ FERDINAND – Darts of Pleasure The new Scottish gentry

5 septembre 2010 Rémi 0

(Domino 2003) Quoi qu’on puisse penser aujourd’hui du groupe, il est indéniable que l’apparition de Franz Ferdinand dans le paysage musical britannique fut novatrice, surprenante et salutaire. Ces quatre Ecossais, qui profitaient de leur tournée pour lire les mêmes livres et en discuter et qui avaient choisi un nom plus qu’improbable pour leur groupe, ont livré avec ce 45 tours un premier morceau de grande classe. En plus d’une mélodie accrocheuse et d’une rythmique capable de concilier les inconditionnels du dancefloor et les fans de musique indie, « Darts of pleasure » démontre une qualité d’écriture nettement au-dessus de la moyenne, dont témoigne le refrain […]

1990s – Kicks The death of a party

22 mars 2009 Eric 3

(Rough Trade 2009) Lorsqu’en 2007 les 1990s ont débarqué avec leurs lignes de basse sautillantes et leurs textes hilarants, on avait plutôt aimé. Cookies, à défaut d’être génial, marquait l’éclosion d’un frontman  d’un genre particulier en la personne de Jackie McKeown, chanteur fantasque aux dents perpendiculaires et aux textes moqueurs. En 2009 le groupe revient avec un line-up changé et une approche nouvelle : tout le monde écrit, tout le monde chante. Il y a de quoi être surpris tellement McKeown est la figure charismatique du groupe. Sur Kicks, le Dingo écossais n’écrit et ne chante que six chansons, c’est un peu […]

FRANZ FERDINAND – Tonight : Franz Ferdinand Qualité variable

18 février 2009 Rémi 5

(Domino 2009) Troisième album du groupe écossais le plus célèbre de ces dernières années, ce Tonight était un disque attendu. Un an seulement s’était écoulé entre les sortes des deux premiers albums de Franz Ferdinand, qui avaient convaincu par leur excellente qualité d’écriture et leur enthousiasme communicatif. Après avoir été agacé par quelques arrangements de claviers et de batteries venus tout droit des années 1980, on avait finalement été plutôt convaincus par l’ensemble… Pas de rébellion de papier, pas de message simpliste non plus : ce groupe atypique s’était trouvé une place à part dans la scène britannique, par son écriture pop assumée et […]

THE VIEW – Which Bitch Ce mortel ennui

1 février 2009 Eric 3

(1965 Records 2009) Après une année 2007 où tout leur a réussi – gravissant les sommets des charts avec insolence, The View ont vendu des centaines de milliers d’unités de leur premier album -, il est temps pour les quatre jeunes écossais de Dundee de subir le contrecoup de leur exubérant succès. Hats Off To The Buskers, imparfait mais attachant soulevait déjà quelques interrogations quant à la capacité du groupe à sortir de son image de groupe post-Libertines juvénile. La sortie d’un deuxième album propose toujours la même équation classique pour tous les groupes dont le premier a touché le […]

GOD HELP THE GIRL – God Help The Girl Escapade lyrique

3 janvier 2009 Rémi 2

(Matador 2009) A l’origine de cet album se trouve un projet de Stuart Murdoch, la tête pensante de Belle & Sebastian ; un projet original et ambitieux, puisque Murdoch compte faire du « concept » de cet album un film, dont le tournage devrait commencer en 2010. La création de l’album fut longue (Murdoch affirme avoir commencé à envisager ce projet dès la tournée qui a suivi Dear Catastrophe Waitress). La grande découverte du disque est Catherine Ireton, qui chante la plupart des morceaux de God Help The Girl, et qui illumine de sa voix claire les compositions de Murdoch. Le disque reprend deux […]

THE ALIENS – Luna Amazing journey

3 octobre 2008 Eric 4

(Pet Rock 2008) Formé en 2007 suite à la dissolution de Beta Band, The Aliens est un trio tout à fait étonnant. Ses trois membres ont tous à un moment donné fait partie du groupe d’astronautes écossais (le chanteur/guitariste Gordon Anderson est parti en 1997, le batteur Robin Jones et le claviériste John McLean en 2004) et gardent de ce groupe séminal un goût pour une pop aventureuse et atmosphérique. Leur premier album, Astronomy For Dogs, souffrait d’une trop grande révérence aux influences sixties et seventies du groupe (comme « Setting Sun », copié-collé de « All Along The Watchtower ») mais possédait ses bons moments (on […]

1990s – Cookies Best party in town

23 octobre 2007 Eric 2

(Rough Trade 2007) Il n’y a pas si longtemps encore, le rock’n’roll était une fête, un prétexte pour danser dans tous les sens sans se poser de questions ni se préoccuper du lendemain. Où est passé l’esprit festif ? La pilule new-rave a du mal à passer pour certains d’entre nous. Cette musique gonflée à l’ecstasy, jouée par des fashion-victims qui prennent plus de temps à remettre d’aplomb leur frange qu’à écrire des vraies chansons a tendance à nous fatiguer, surtout à jeun. Marre des poseurs imbéciles, des jeans serrés et des polos fluo. Entendre les Klaxons se féliciter d’avoir gagné le […]

THE VIEW – Hats Off To The Buskers A suivre

6 février 2007 Eric 4

(1965 Records  2007) Repérés en première partie de Babyshambles puis de Dirty Pretty Things en 2006, The View sont un quatuor de Dundee (Ecosse) qui sortent à peine de la puberté et qui proposent une power pop aux guitares plutôt punk et aux mélodies travaillées. Tout au long de ce premier album qui fait un malheur outre-manche, on sent l’ombre des Libertines planer au dessus des têtes chevelues des jeunes musiciens. A l’image des Arctic Monkeys ou des Kooks, The View représentent la jeunesse anglaise d’aujourd’hui – celle des samedi soirs enivrés et des fringues estampillées H&M – et ont […]

BELLE & SEBASTIAN – The Life Pursuit Dance To The Music

26 février 2006 Eric 0

(Rough Trade 2006) L’anticipation était grande autour de cet album. Belle & Sebastian, élus « groupe écossais du XXe siècle » l’an dernier ont aligné en moins de deux ans un doublé gagnant avec le magistral Dear Catastrophe Waitress (2004), qui marquait leur émancipation en tant que groupe pop, et la compilation de faces B Push Barman To Open Old Wounds (2005) qui révélait la profondeur et la variété de leur répertoire. Ce The Life Pursuit se place dans la continuité directe de son prédécesseur, dont il est presque le jumeau et affirme l’incroyable capacité du groupe à écrire des mélodies magnifiques. On ne […]

FRANZ FERDINAND – You Could Have It So Much Better Super fantastisch

11 octobre 2005 Eric 4

(Domino 2005) …Et Franz Ferdinand sauva le rock britannique. On savait le groupe doué et intelligent. On pensait qu’il avait tout dit au terme d’un premier album efficace mais répétitif. On doutait alors le groupe écossais capable de dépasser sa formule (magique) éprouvée en long en large et en travers dans cet album éponyme au succès fulgurant. You Could Have It So Much Better porte bien son nom tellement il propulse le groupe dans une catégorie à part, loin devant la concurrence. Libertines? Morts. Babyshambles? L’album s’annonce comme la déception de l’année. White Stripes? On les sent proches de la fin. Strokes? […]

BELLE & SEBASTIAN – Dear Catastrophe Waitress Emancipation

17 septembre 2005 Eric 0

(Rough Trade 2003) On avait de sérieux doutes concernant Trevor Horn. Pensez donc : le cerveau malsain responsable des infâmes Frankie Goes To Hollywood (groupe eighties au son boursouflé – cf « Relax ») et du coup promotionnel Tatu (vous savez, les fausses lesbiennes russes post-pubères…) n’inspire guère confiance. L’association annoncée avec Belle & Sebastian fut une surprise. On imaginait mal la pop acoustique des écossais – flirtant souvent avec l’amateurisme – aller de pair avec la luxuriance et la démesure (souvent de mauvais goût) du pygmalion anglais. Par ailleurs, le groupe n’était pas au mieux en 2003. Le départ d’Isobel Campbell – en partie […]

FRANZ FERDINAND – Franz Ferdinand Fantastisch

19 juin 2005 Eric 2

(Domino 2004) « Nous faisons de la musique pour faire danser les filles », telle est la vocation du quatuor écossais qui a bousculé les charts anglais et européens pendant l’année 2004. Mission accomplie. Le groupe mené par Alex Kapranos en a fait danser plus d’une avec cet irrésistible premier album blindé de tubes. Franz Ferdinand ont un sens du riff très punk (tiré de leur admiration pour les Buzzcocks et Gang Of Four sans doute) ajouté à une raideur rythmique (et vestimentaire) inspirée des groupes de la période charnière 1979-81 qui a vu le punk se muer en new wave (on […]