PHIL OCHS – All the news that’s fit to sing Archétype folk 60s

27 mars 2012 Rémi 0

(Elektra Records 1964) Aujourd’hui largement ignoré, Phil Ochs a longtemps souffert de l’image qui lui était associée ; celle d’un alter ego de Bob Dylan qui serait resté fidèle à son credo folk. La deuxième partie de sa carrière (après son départ pour la Californie, en 1967), sa faible reconnaissance populaire et son destin tragique (il s’est suicidé en 1976, à l’âge de 35 ans) ont contribué à faire de Phil Ochs l’un des archétypes du chanteur maudit. Cette vision semble cependant très partielle et quelque peu caricaturale ; quoiqu’il en soit, Ochs était une figure importante du renouveau de la musique […]

TOM PAXTON – Ramblin’ Boy Classique oublié

15 novembre 2011 Rémi 2

(Elektra ; 1964) Artiste aujourd’hui largement mésestimé – ou considéré au mieux avec indifférence, Tom Paxton était une des figures importantes du folk new-yorkais du début des années 1960. Il était surtout l’un des singer-songwriters les plus doués de cette scène, et a enregistré en l’espace de quelques années des chansons d’une beauté extraordinaire. Sorti en 1964 sur le label de Jac Holzmann, Ramblin’ Boy est le premier album studio de Tom Paxton (en 1962, le label Gaslight avait publié à un tirage très réduit un album live intitulé I’m the man who built the bridges). Sur ce disque, Paxton […]

FOREVER CHANGING – The Golden age of Elektra Records (1963-1973) Une décennie de bonheur

10 novembre 2010 Rémi 3

(Rhino ; 2006) Ce titre qui fait explicitement référence à l’un des meilleurs albums des années soixante (Forever Changes) est celui d’un magnifique coffret de cinq CD, qui propose un fantastique panorama des artistes ayant enregistré pour le compte du label Elektra pendant une décennie, avant que Jac Holzmann ne quitte cette entreprise, qu’il avait fondée avec Paul Rickhalt en 1950 alors qu’il était étudiant. Comme c’est souvent le cas pour les rééditions du label Rhino, cette compilation est un bel objet, parfaitement pensé et réalisé. Le livret est généreux en informations sur chaque artiste, et apporte autant d’anecdotes inutiles que tout passionné de musique (à […]

LOVE – Love Première étape

28 août 2009 Rémi 3

(1966 ; Elektra) Deux ans avant la sortie de Forever Changes, l’un des albums les plus marquants de la décennie, le groupe emmené par Arthur Lee sortait son premier LP, qui avait été enregistré en quelques jours, à la fin du mois de janvier 1966. Love, qui comprend des noirs et des blancs, ce qui est à l’époque u n fait assez rare, est un groupe qui existe depuis peu de temps (il a d’abord porté le nom de The Grass Roots avant d’adopter celui de Love). Ce premier album, qui sera publié au mois d’avril 1966, est clairement dominé par la […]

FRED NEIL – Bleecker & MacDougal Un folk de grande classe

22 juin 2009 Rémi 2

(Elektra ; 1965) Premier album solo[1] d’un artiste atypique aujourd’hui largement ignoré, Bleecker & MacDougal est un excellent disque de folk aux influences diverses. L’album est un véritable instantané de la scène folk new yorkaise des années soixante, dans ce qu’elle avait de meilleur. Fred Neil impose avec facilité sa voix chaleureuse, basse et profonde, qui démontre un éventail impressionnant dans différents styles, qui vont de la ballade de crooner (« Little bit of rain ») aux blues (« Blues on the ceiling »), en passant par des morceaux de country dynamique et enjouée (« Bleecker & MacDougal »). Les arrangements sont délicats et précis : Fred […]

LOVE – Forever Changes La perfection en onze chansons

9 février 2008 Rémi 7

(LP : Elektra Records 1967 ; Réédition CD : Rhino 2001) Sorti à la fin de l’année 1967, Forever Changes est le troisième album de Love, un groupe américain originaire de Los Angeles, emmené par Arthur Lee et Bryan McLean (les deux chanteurs/guitaristes du groupe). Avant cet album, Love a déjà sorti deux excellents disques, Love (en 1966) et Da Capo (au début de l’année 1967). La composition du groupe a évolué, et le style du groupe s’est diversifié : les influences folk, blues et le son garage des premiers albums font place pour Forever Changes à une orchestration recherchée […]

THE STOOGES – The Stooges Real Cool Time

25 juillet 2007 Rémi 7

(Sortie du LP par Elektra ; 1969 ; réédition extraordinaire en deux CD : 2005) En cette année 2007, marqué par le retour discographique des Stooges avec le déplorable The Weirdness, on a pu lire et entendre un peu partout que rien n’avait changé, que le groupe possédait la même folie et la même hargne qu’à ses débuts, et que ce nouveau disque était au niveau de ses lointains prédécesseurs… Le seul point positif après écoute de The Weirdness est que l’auditeur ressent très vite un irrépressible besoin de réécouter The Stooges et Fun House, les deux premiers LP du groupe. […]

THE DOORS – The Doors Incontournable

6 octobre 2006 Rémi 1

(1967, Elektra) Ce disque est le premier – et probablement le meilleur – des albums du plus célèbre des groupes sixties de Los Angeles. Le groupe, créé dès 1965 par Jim Morrison et Ray Manzarek, à l’origine pour mettre en musique les poèmes de Morrison, à l’époque à peine sorti d’une école de cinéma. Le succès est immédiat pour les Doors, un groupe qui va prendre une dimension extraordinaire grâce à son approche musicale, sensiblement différente de celle de la plupart de ses contemporains, à sa formation rock particulièrement efficace (John Densmore à la batterie, Robby Krieger à la guitare et Ray Manzarek à […]

JET – Get Born Cro-magnon sentimental

20 juin 2005 Eric 0

(Elektra 2003) Encore un groupe qui divise… Le premier EP de Jet annonçait un groupe rock’n’roll à mi-chemin entre Stones d’Exile On Main Street et AC/DC. Get Born révèle un groupe plus prompt à chanter des ballades qu’on ne l’aurait cru. Si Jet véhiculent une image d’hommes de néanderthal, ils le doivent surtout à leur style négligé, aux interviews où ils se vantent de boire plus que tous les autres groupes et au fait que le batteur Nick Cester soit régulièrement impliqué dans des rixes. L’écoute complète de cet livre un groupe à plusieurs facettes. D’abord la face rock du groupe – […]

TELEVISION – Marquee Moon New York New York

17 juin 2005 Eric 8

(Elektra 1977) A l’heure où le nom de Television ressort dans chaque interview de groupe de rock à guitare lorsqu’arrive la question des influences, il convient de revenir sur ce groupe aussi important qu’éphémère. Classé au rayon punk pour avoir sorti leur premier album en 1977 et fait leurs classes au mythique club new-yorkais CBGB, Television ne ressemblent en rien à tous les groupes de leur époque. Durant les huit morceaux que contient Marquee Moon on assiste à un duel de guitaristes – Tom Verlaine et Ricard Lloyd – sur une rythmique sèche (ses détracteurs reprochent à cet album son […]