PINK MEXICO – Fool Never say never

5 octobre 2016 Léo 0

(Big Tomato / Burger Records 2016) Le label bordelais Big Tomato Records fait figure de curiosité dans le petit monde des indépendants français : toutes ses références sont nord-américaines et ne sont presque que des premiers albums. Des choix risqués, qui témoignent autant d’une véritable passion pour la musique que d’un désintérêt suicidaire pour l’aspect « business » de la chose. Heureusement, les employés du label ont le nez creux et parviennent à dénicher d’excellents groupes, offrant en sus une belle diversité de genres à leur catalogue (de la pop barrée pour Passenger Peru, du garage brut chez Kappa Chow, etc.). Tout ceci devrait leur assurer gloire […]

THE PHARMACY – Trouble Maker (+ Jeu-Concours) Bonne parole

3 février 2016 Léo 0

(Slice of Wax Records 2014) On ne savait pas qui étaient The Pharmacy avant que le fondateur du jeune label Slice of Wax Records ne nous contacte sur le forum PlanetGong pour nous offrir deux exemplaires de sa première référence (dont l’un est à gagner en répondant au questionnaire que vous trouverez ci-après) et « faire connaître, ne serait-ce qu’à deux ou trois personnes, The Pharmacy et le label » ! Offrir des disques par pure dévotion et volonté de diffuser la bonne parole, voilà une initiative qui suscite d’emblée sympathie et curiosité (surtout quand on sait que le généreux donateur est aussi un fan […]

CLOUD NOTHINGS – Attack On Memory Albinisme

16 juin 2012 Rémi 3

(Carpark / Wichita 2012) Parmi les événements collatéraux du retour en grâce des années 90 dans les influences revendiquées d’une nombreux groupes rock actuels (symbolisée par l’émergence de revivalistes tels que Yuck, Mazes, Cage The Elephant et un regain d’intérêt pour Pavement, Sonic Youth, Dinosaur Jr et les débuts du grunge), le fait que Steve Albini soit redevenu un producteur recherché est de nature à intriguer. Incontournable durant sa décennie de règne qui l’a vu oeuvrer pour les Pixies, Nirvana, The Jesus Lizard, PJ Harvey, cette figure du passé dont on se gaussait durant les années 2000 est de nouveau à la mode. […]

NIRVANA – In Utero Rédemption artistique

23 mars 2012 Eric 4

(Geffen 1993) Après le succès planétaire de Nevermind qu’il vécut comme une compromission, Kurt Cobain éprouva le besoin de retrouver ses racines, son intégrité. Après des mois de tournées où il ne cessa de tenter de saborder les performances du groupe, le chanteur, déprimé et salement accro à l’héroïne (un fait très documenté sur lequel nous ne reviendrons pas) fit alors appel au producteur en vogue de l’époque, Steve Albini. Né de l’association d’Albini et de Nirvana, In Utero est un album fascinant. On y voit ni plus ni moins Kurt Cobain tenter de se mettre à dos ses encombrants […]

NINE BLACK ALPS – Love / Hate Mauvaise voie

28 janvier 2008 Eric 2

(Island 2007) Nine Black Alps, souvenez-vous, est ce groupe mancunien qui avait laissé entrevoir de belles choses avec un premier album grunge en 2005. A l’écoute de ce Love/Hate, il semble aujourd’hui parti pour prendre le même chemin que les Vines, celui des bac à soldes et des vannes faciles. A l’image du groupe de Nicholls, le son de Nine Black Alps hésite entre indie gentille façon Weezer et rock noisy de sous-Nirvana. De la même façon que ses congénères australiens, le groupe de Sam Forrest a pondu en guise de deuxième album une mauvaise photocopie du premier. Love/Hate commence par […]

NIRVANA – Nevermind La fin des années 80

10 mai 2006 Eric 41

(DGC 1991)  Parcourir la presse peut vite s’avérer fatigant. Comment ne pas éprouver une certaine lassitude en à la lecture de ces articles délirants qui placent Nirvana au firmament du rock? Depuis quelques annees, un consensus mou s’est dégagé : Kurt Cobain est le plus grand genie ayant jamais mis les pieds sur terre, Nevermind est un des chefs d’oeuvre ultimes du rock, etc. Relisez vos magazines : Rock’n’Folk, Q, NME, Mojo… tous versent dans cette veine mystificatrice aujourd’hui. Qu’il est bon pour tous ces canards de brosser dans le sens du poil les petits frères collégiens en manque d’icones et fascinés par le destin morbide de Kurt Cobain… Il est […]

NINE BLACK ALPS – Everything is Nevermind Manchester

25 juillet 2005 Eric 2

(Island 2005) Grunge revivalists, deuxième génération. Cheveux longs et gras, chemises de camionneur, jeans troués… rien ne manque à l’arsenal de ces jeunes mancuniens qui sortent un premier album grunge au moment même où Last Days de Gus Van Sant – qui relate les derniers jours de Kurt C. – est à l’affiche de tous les cinémas du monde. Hasard ou coincidence, les Nine Black Alps (leur nom est tiré d’un poème de Sylvia Plath) réveillent le fantôme de Nirvana comme l’ont fait les Vines avant eux.  Le résultat est impressionnant. Le son de l’ensemble rappelle In Utero (guitares lourdes, son crade, […]