HENRY THOMAS – Texas Worried Blues Pionnier

The Complete Recordings (1927-1928)

Ce disque regroupe les enregistrements réalisés par Henry Thomas, un musicien et chanteur noir américain né en 1874 à Big Sandy (dans l’état du Texas), considéré comme un des artistes de musique folk les plus anciens qui aient été enregistrés. Il occupe donc une place particulière parmi les premiers bluesmen ; son style musical unique (composé de rag-times, de square-dances et de quelques blues) a sans doute pris forme avant le début du XXème siècle.

L’œuvre de Henry Thomas est entièrement contenue sur ce disque. Le label Yazoo a une nouvelle fois fait des miracles pour retranscrire les pistes sur ce CD, dont la qualité sonore est remarquable pour des enregistrements qui datent de la fin des années 1920. Henry Thomas accompagne son chant à la guitare, mais aussi avec un instrument à vent de sa création (des tubes de bois taillés, assemblés à la manière d’une flûte de Pan). La musique qu’Henry Thomas compose et qu’il joue est une musique populaire – au premier sens du terme, à l’origine chantée pour les ouvriers de chemin de fer. Thomas avait lui-même abandonné son métier d’ouvrier agricole pour devenir musicien itinérant : dans « Cottonfield Blues », il décrit sa vie de travail au champ, et considère la ligne de chemin de fer comme le moyen de s’échapper vers une vie d’homme libre. Sur « Railroadin’ Some », il décrit même l’itinéraire qu’il a suivi, depuis les villes du Texas Rockwall et Greenville (dont l’inscription « Land of the Blackest Earth and the Whitest People » est restée tristement célèbre) jusqu’à Chicago (qui deviendra la destination de nombreux bluesmen au cours des décennies suivantes).

Ce disque présente à merveille la variété des styles ayant influencé Henry Thomas, dans ses compositions originales ou dans les reprises qu’il effectuait : « Charmin’ Betsy » était une chanson qui existait déjà dans les années 1890, et l’origine de « Little Red Caboose » est probablement à rechercher du côté de la folk-music blanche. Cette variété de styles est parfois perceptible à l’intérieur de la même chanson, comme sur « Bob McKinney », qui enchaîne diverses mélodies du début du XXème siècle. Pour la plupart d’entre elles, ses chansons sont dynamiques et entraînantes : son accompagnement aux « flûtes » et à la guitare est parfaitement maîtrisé et réjouissant (« Charmin’ Betsy » ; « The Fox And The Hounds »), et offre un bon contrepoint à sa voix puissante et précise (« When The Train Comes Along »). Ce disque montre les qualités d’Henry Thomas à de multiples reprises, notamment sur les deux morceaux qui utilisent la mélodie de « Alabama Bound » avec des tempos différents, « Don’t Leave Me Here » et « Don’t Ease Me In », et les quelques blues qu’il a enregistré – en particulier celui qui donne son nom au CD, « Texas Worried Blues ».

L’influence d’Henry Thomas, bien que relativement marginale, est cependant indéniable ; deux de ses chansons lui ont valu une reconnaissance posthume : le morceau « Fishin’ Blues », qui a été repris par Taj Mahal et The Lovin’ Spoonful, et surtout « Bull Doze Blues », repris par le groupe Canned Heat qui en fit un tube mondial en 1968 sous le nom de « Goin’ Up The Country ».

 

 

Tracklisting

1. Fishing Blues
2. Old Country Stomp
3. Charmin’ Betsy *
4. Lovin’ Babe
5. Railroadin’ Some
6. Don’t Leave Me Here *
7. The Little Red Caboose
8. Bob McKinney *
9. Honey, Won’t You Allow Me One More Chance ? *
10. Run, Mollie, Run *
11. Shanty Blues
12. Woodhouse Blues
13. John Henry
14. Cottonfield Blues
15. Arkansas
16. The Fox And The Hounds *
17. Red River Blues
18. Jonah And The Wilderness
19. When The Train Comes Along *
20. Bull Doze Blues *
21. Don’t Ease Me In *
22. Texas Easy Street
23. Texas Worried Blues *

 

Vidéo :

« Bull Doze Blues »

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

2 Comments

Laisser un commentaire