HUSHPUPPIES. Live Mardi 23 octobre 2007, Studios d'Europe 2

Pour voir le concert : http://www.europe2.fr/radio/hrh-live/session/8/

Un message arrive dans notre boite, en forme de « répondez-vite si vous voulez voir les Hushpuppies demain soir ». Des 40 premiers à avoir répondu à l’appel des Hushpuppies, seuls un vingtaine étaient présents dans les studios d’Europe 2 pour une session exclusive du meilleur groupe français en activité. Les Hushpuppies rien que pour nous!

Difficile d’être dans de meilleures conditions : le son est parfait, aucun écho, on est à un mètre du groupe, pas d’imbécile bourré en manque de contact humain, pas de poseur accoutré. Ce concert fait partie de ces nombreux événements organisés pour promouvoir le deuxième album du groupe, que le groupe a mis en écoute sur MySpace le matin même. On y découvre un groupe qui a musclé son jeu sur les morceaux les plus lourds et dévoile une passion pour des mélopées aériennes guidées par une basse mélodique.

Le set des Hushpuppies, d’une heure environ, a été époustouflant. La section rythmique n’a pas d’égale en France. Bien aidé par Frank Pompidor, le puissant batteur, le bassiste Guillaume Le Guen fait des merveilles – il est proprement bloquant. Derrière cette assise, le groupe n’a plus qu’à dérouler. Le guitariste Cyrille Sudraud au jeu sec et nerveux est un modèle d’efficacité tout enretenue, le claviériste Wilfried Jourdan propose un son de farfisa rétrofuturiste qui propulse le groupe dans d’autres galaxies, le chanteur Olivier Jourdan finit le boulot à la manière d’un Pelle Almqvist ténébreux. Il hurle, croone et attire tous les regards. Le frontman idéal (même si, depuis toujours, on est réservé sur sa voix, souvent forcée).

A l’écoute de leur concert, on rigole en pensant au débat autour des Naast et autres. Ces jeunes groupes sympathiques ne jouent pas dans la même division  que les Hushpuppies. « Packt Up Like Sardines In A Crushtin Box », « You’re Gonna Say Yeah », le nouveau single « Bad Taste And Gold On The Doors » au son puissant ou ce medley monstrueux entre « Single » et le nouveau « Down Down Down »… le set décoiffe (surtout qu’on est à 3m des amplis). Baffe, re-baffe  et uppercut. 1-2-3, on est KO. Hushpuppies sont de très loin le meilleur groupe français actuellement.

Pour voir le concert : http://www.europe2.fr/radio/hrh-live/session/8/ ou cliquez sur les liens individuels des morceaux (qui ne sont pas dans l’ordre du concert…) :

Regardez, écoutez, et montez le volume au maximum, vous aurez une idée du truc.

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

5 Comments

  1. Bon ça suffit, même pas le temps d’acheter l’album en ce moment, alors je l’ai commandé.
    A l’écoute des morceaux sur leur Myspace, on se rend bien compte qu’ils jouent plusieurs divisions au dessus des Naast et autres BBbrunes…

  2. C’est vrai que « Spanked » est un des albums qu’il faut avoir dans sa discothèque: un vrai joyau, je me lasse pas de l’écouter, quelle énergie brute! »AS Dragon » en stand-by, le guitariste Stéphane Salvi et Hervé Bouétard le batteur, tous deux au chant, sont aux manettes de Control Club. Il n’y a pas à dire : de très belles compos, bien rock et dansant en plus. Je les ai vu dernièrement en concert au Pop In et j’ai adoré! donc l’aventure continue pour eux, ils ont signé chez Diamontraxx (Nelson, Hushpuppies,qui devant et qui avaient l’air de vachement apprécier), l’album est produit par Lance Thomas et sort courant 2008: http://www.myspace.com/controlclub

Laisser un commentaire