WOODS – Bend Beyond Touchés par la Grâce…

7 mars 2013 Rémi 0

(Woodsist 2012) Les habitués de notre site connaissent déjà depuis quelques années Woods, un groupe américain originaire de Brooklyn, dont les compositions marquées par un folk plus ou moins électrique sont parmi les plus mémorables de ces derniers temps. Tous ces lecteurs ne nous auront donc pas attendu pour se procurer ce nouvel album de Woods, sorti en 2012, et qui confirme tout le bien que l’on pouvait penser du groupe. Si At Echo Lake laissait percevoir des influences psychédéliques, l’album suivant (Sun and Shade) avait permis de constater avec un bonheur certain quelques-unes des autres influences musicales du groupe : […]

EDDY CURRENT SUPPRESSION RING – So Many Things Monstrueux trésor

30 janvier 2012 Rémi 3

(Goner  2011) Le groupe australien Eddy Current Suppression Ring a publié en toute fin d’année 2011 un double LP regroupant des singles aujourd’hui impossibles à trouver et des prises alternatives de quelques-unes de leurs chansons. Après huit ans d’existence et trois albums qui ont vu le groupe devenir une des valeurs sûres de la scène australienne et internationale, Eddy Current Suppression Ring s’offre une rétrospective… La compilation double vinyle a donc le vent en poupe : Goner avait déjà sorti une compilation de ce type pour Ty Segall ; un peu plus tôt, Thee Oh Sees avaient publié Singles vol.1 & 2. Ce […]

PSYCHIC ILLS / MOON DUO Split success

17 janvier 2012 Eric 0

(Sacred Bones 2012) C’est avec joie qu’on salue le retour du groupe le plus mou de l’ouest sur un split single avec Moon Duo. Les léthargiques Psychic Ills ne semblent pas encore être revenus de la folle défonce que représentait leur récent album Hazed Dream. Sur la première face de ce 45 tours, le groupe new-yorkais joue « Take Me With You », morceau lancinant à la mélodie évidente dont on tombe amoureux à première écoute. C’est tout le paradoxe avec ce groupe : quand on les écoute on aimerait leur botter le cul pour qu’ils jouent avec un peu plus de nerf, mais […]

CRYSTAL STILTS – Radiant Door EP Irréprochable

7 janvier 2012 Rémi 3

(Sacred Bones  2011) Après la sortie de deux albums – Alight of Night (Woodsist ; 2008), et In Love with Oblivion (Slumberland ; 2011) – et de quelques singles (dont l’excellent Shake the Shackles, chroniqué par nos soins), les new-yorkais de Crystal Stilts ont enregistré et publié en 2011 un EP pour le label Sacred Bones. Nous avons écrit assez de bien depuis quelques années pour leur reprocher sur cette sortie leur politique financière : ce disque est excellent, mais le mettre en vente à un prix qui est quasiment celui d’un LP neuf, alors qu’il ne s’agit que d’un EP de […]

WOODS – Sun and Shade D’une élégance folle

23 juin 2011 Rémi 5

(Woodsist 2011) Après l’excellent At Echo Lake, sorti l’année dernière, les Woods sont de retour (bien évidemment sur le label Woodsist) avec Sun and Shade, un disque qui confirme le talent de ce groupe en apportant quelques nouveaux éléments particulièrement prometteurs. L’actualité des Woods avait été quelque peu parasitée par la sortie de l’excellent premier album des Babies, groupe formé par Kevin Morby (le bassiste des Woods) et Cassey Ramone (la chanteuse et guitariste des Vivian Girls). Les premières chansons de l’album montrent que le son du groupe est le même, et la voix caractéristique de Jeremy Earl réveille en nous des […]

MOON DUO – Mazes Hypnotique

26 mai 2011 Rémi 9

(Souterrain Transmission / Sacred Bones ; 2011) Quelques mois seulement après leur premier album sorti par Woodsist, voici le retour de Moon Duo, un groupe qui a déjà prouvé qu’il était plus qu’un projet alternatif pour le guitariste et chanteur Ripley Johnson, également membre des Wooden Shjips. Après Escape, un premier album caractéristique de la musique que peut produire la frange bruitiste de la scène de San Francisco, le groupe a su aérer un peu son ambiance pour livrer une série de pistes remarquables. Ce disque enregistré à Berlin se distingue de son prédécesseur par différents aspects, sans pour autant indiquer […]

CROCODILES – Sleep Forever Neu ! is the answer

11 avril 2011 Rémi 4

(Fat Possum ; 2010) Deuxième album de ce groupe de Brooklyn, Sleep Forever a été publié un an à peine après Summer of Hate, le premier LP qui avait laissé à ses auditeurs une impression ambivalente : sur certaines pistes et par certains aspects, Crocodiles s’y montraient à leur avantage, mais l’ensemble était tout de même perfectif… Bonne nouvelle : son successeur est plus consistant, et sa qualité globale largement meilleure. Le début d’album est marqué par une évolution délibérée vers une musique proche de celle de Primary Colours, l’album de The Horrors que nous avions fort justement loué au moment de sa sortie. […]

KRAFTWERK – Radioactivity Über-fantastisch

27 février 2011 Rémi 3

(Capitol Records ; 1976) Ce 45 tours (dont la pochette de la version française est un modèle du genre) a été publié pour accompagner la sortie de l’album Radioactivity, paru à la fin de l’année 1975. Une année auparavant, l’excellent LP Autobahn avait déjà montré l’évolution du groupe : Kraftwerk s’éloignait des bases krautrock pour le faire évoluer vers des territoires plus résolument synthétiques, sous l’influence de leur nouveau percussionniste, Karl Bartos. Pour la sortie de ce disque et pour favoriser les passages radio, les compositions originales ont été adaptées à des longueurs plus convenables : amputée de son intro (« Geiger Counter ») […]

NOTHING PEOPLE – Soft Crash Traumatisant

16 septembre 2010 Rémi 1

(S.S Records 2010) Enregistré sur un huit-pistes analogique et revendiqué « sans intervention d’ordinateur », Soft Crash est le troisième album de Nothing People, un groupe originaire d’Orland, au nord-est de la Californie. Publié au début de l’année par S.S Records (nous n’avons pas d’explication quant au choix du nom de ce label, désolés), ce disque est un réel tour de force. Le groupe peut être situé dans la vaste mouvance post-punk, même s’il ne faudrait pas cantonner Nothing People dans un seul style musical. Cet album est remarquable de densité et d’inventivité, et son écoute est une réelle aventure : sombre, prenante, par moments même angoissante. Des […]

CAN – Monster Movie Galactique

7 septembre 2010 Eric 10

(United Artists 1969) Lorsqu’on parle de Can, les albums les plus régulièrement cités sont les formidables Ege Bamyasi et Tago Mago, chefs d’œuvre de krautrock planant, expérimental et trippant que certains qualifieraient aujourd’hui de « barré », faute de pouvoir qualifier leur étrangeté et leur fascinante complexité. Avant que le chanteur japonais Damo Suzuki ne traumatise les auditoires de ses cris perçants et de son interprétation habitée, le groupe allemand avait pour figure de proue un autre chanteur, un noir américain nommé Malcolm Mooney. Sa présence au sein de Can dura des débuts du groupe en 1968 jusqu’à 1970, pendant les années formatives […]

EDDY CURRENT SUPPRESSION RING – Rush To Relax Hypnotique

17 août 2010 Eric 3

(Goner Records 2010) D’après la légende, les membres d’Eddy Current Suppression Ring se seraient rencontrés alors qu’ils travaillaient dans l’usine de vinyles de Corduroy à Melbourne, en Australie. La formation du groupe ne serait due qu’à une soirée trop arrosée où les employés auraient empoigné des instruments et se seraient découvert une certaine alchimie. Soit. Ce qui compte vraiment, c’est qu’à la suite de cela, ECSR ont décidé de continuer à jouer ensemble, pour le grand plaisir des amateurs de garage autour du monde. Après deux albums nerveux aux pochettes monochromes (le noir, éponyme, en 2006, et Primary Colours, le rouge, en […]

MOON DUO – Escape Toxique

22 juillet 2010 Rémi 6

(Woodsist ; 2010) Le groupe Moon Duo est un duo (si, si) formé par Ripley Johnson (membre des Wooden Shjips) et Sanae Yamada à San Francisco dans le courant de l’année 2009. Après une paire d’EP sortis par Sick Thirst, puis Sacred Bones, le groupe vient de sortir ce premier excellent album chez Woodsist, un des meilleurs labels nord-américains des deux dernières années. Le groupe s’appuie sur une frappe hypnotique martelée : par cet aspect, on a eu tendance à remarquer chez ce groupe  l’influence de NEU ! . Ce rapprochement est justifié, si l’on se contente d’évoquer l’aspect robotique des percussions. Ce parenté avec le […]

LIARS – Sisterworld Accepter le réel

30 mars 2010 Rémi 1

(2010 ; Mute records) Au moment où les premiers bilans des groupes de la première décennie du XXIème siècle fleurissent, le groupe du génial Angus Andrew livre son cinquième album, pour lequel le parcours atypique fait de nombreuses délocalisations d’un album à un autre semble avoir pris fin : les Liars affirment avoir écrit et enregistré l’intégralité de Sisterworld à Los Angeles, la ville d’origine du groupe. En une dizaine d’années et à travers leurs quatre premiers LP[1] (et une poignée d’EP), les Liars se sont bâti une discographie irréprochable. Pour son retour, annoncé depuis le début du mois de novembre 2009, le […]

THE FLAMING LIPS – Embryonic Mount Everest

1 février 2010 Rémi 3

(Sire ; 2009)   L’annonce de la parution d’un nouvel album des Flaming Lips provoque toujours au sein de la rédaction de PlanetGong le même sentiment : une joie amusée, une curiosité quant aux nouvelles trouvailles de Wayne Coyne et de ses acolytes. On n’attend pas des Flaming Lips qu’ils enregistrent la meilleure chanson de tous les temps, mais on sait en revanche que le groupe va à coup sûr livrer quelques morceaux de haute facture, et sortir quelques nouvelles extravagances dont il a le secret. Lorsque l’on a appris que cet album était un double LP et allait proposer dix-huit pistes, […]

NEU ! Une expérience...

23 octobre 2009 Rémi 10

(1972 ; Brain Records) Groupe indispensable de la scène Krautrock, NEU ! a été formé au début des années 1970 par Klaus Dinger (batterie, chant, claviers, guitares) et Michael Rother (guitares, chant, claviers), qui faisaient eux-mêmes partie de la première mouture de Kraftwerk, mais qui avaient quitté ce groupe après l’échec commercial du premier album. Ce premier disque a été enregistré à la fin de l’année 1971, et il est logiquement sorti l’année suivante. Un des aspects les plus caractéristiques du son du goupe est sa rythmique hypnotique, emmenée par la batterie de Dinger : ce style, que lui-même appelait « Apache beat », a […]

THE HORRORS – Primary Colours Métamorphose

27 mai 2009 Eric 5

(XL 2009) On l’a déjà raconté, on les a découverts en janvier 2006 dans un pub souterrain de Londres nommé le Tatty Bogle[i], une cave minuscule qui pouvait accueillir à peine plus de 50 personnes. Ce soir là les Horrors avaient frappé par leur décorum gothique et leur attitude rock’n’roll, aidés en cela par un son garage-punk sale. L’album qui parut la même année confirmait les espoirs placés en ce groupe atypique. Strange House était un album de freaks obsédés par Joe Meek et les Sonics. Sur leur deuxième album Primary Colours, les Horrors n’ont conservé de leur esthétique que […]

CAN – Ege Bamyasi Sommet Krautrock

25 septembre 2008 Rémi 1

(United Artists 1972) Sorti un an après Tago Mago, un des disques fondateurs du krautrock, Ege Bamyasi est le deuxième classique de CAN, qui va transcender le statut du groupe, comme Trout Mask Replica l’avait fait pour Captain Beefheart, ou Rock Bottom pour Robert Wyatt. Ces disques ne sont pas arrivés sous presse par accident, et connaître les premières œuvres de ces artistes aide à mieux appréhender leurs disques les plus personnels/expérimentaux/avant-gardistes/improbables. Dans le cas précis de Ege Bamyasi, si on n’a jamais écouté CAN auparavant, il convient de ne pas s’attendre à de la pop sucrée au moment de […]

CAN – Tago Mago Incontournable

18 octobre 2007 Rémi 0

(Spoon 1971) CAN était un groupe allemand (sans doute le plus célèbre du mouvement Krautrock) qui a livré au début des années 1970 quelques disques prodigieux : ce Tago Mago, mais aussi Ege Bamyasi et Future Days (dont l’intro de la chanson-titre a été allègrement pillée par Air sur Moon Safari). Pour composer et enregistrer ses morceaux, le groupe s’enfermait en studio pour une durée indéterminée ; puis, en s’appuyant sur un début de mélodie ou sur un rythme prédéfini, le groupe se lançait dans de longues improvisations : le travail de découpage et de sélection était fait dans un second […]

KRAFTWERK – Trans-Europe Express. L'aube de l'électronique

23 janvier 2007 Rémi 0

(sortie originale – 1977)* Depuis la fin des années soixante s’est développée en Allemagne le « Krautrock », un genre musical issu des influences de la musique psychédélique sixties, de la musique expérimentale et des innovations technologiques (sous l’appellation « Krautrock », on rassemble des groupes comme Can, Aamon Duul II, Neu! et Tangerine Dream). Kraftwerk est l’un des groupes les plus importants à être sorti de cette scène (et certainement le plus influent dans le développement des musiques électroniques). L’album Trans-Europe Express, qui sort en pleine période punk, est un des meilleurs albums de Kraftwerk… Certains lui préfèrent le plus « pop », […]