THE DEVIANTS – Ptooff ! Anarchy in the UK

8 mars 2013 Eric 4

(Impressario 1967) Difficile de faire groupe plus influent dans l’histoire du punk anglais que The Deviants. Telle affirmation aura de quoi faire sourire quelques vieux de la vieille mais elle est pourtant difficilement réfutable: le leader de ce groupe était Mick Farren, figure légendaire de l’underground londonien. Le vrai parrain du punk anglais, nettement plus subversif et impliqué dans la contre-culture qu’un Mick Jagger ou qu’un Iggy Pop (dont l’attitude outrancière sur scène était finalement la seule vraie marque de rébellion). Son premier groupe, créé au milieu des années soixante se nommait The Deviants, et portait en lui les germes de la […]

RUBBLE Vol.3 – Nightmares in Wonderland Chasse au Snark

18 novembre 2010 Béroalde de Fuzz 1
Ceci est l'article 4 sur 21 de la série RUBBLE

  Si, aux dires d’Edgar Poe, notre vie n’est rien d’autre qu’un rêve à l’intérieur d’un rêve, alors l’écoute du troisième Rubble va relever de l’expérience non seulement sensitive, mais encore poétique, existentielle, voire métaphysique.Un coup d’œil au sommaire convaincra des périls encourus : The Brain: “Nightmares In Red”Focus Three: “10.000 Years Behind My Mind”The Pretty Things: “Talkin’ About The Good Times”Bamboo Shoot: “Fox Has Gone To Ground”Wild Silk: “Visions In Plaster Sky”Mark Writz: “He’s Our Dear Old Weather Man”Lemon Tree: “William Chalker’s Time Machine”Koobas: “Barricades”Aquarian Age: “10.000 Words In A Cardboard Box”The Pretty Things: “Mr Evasion”The Executive: “Gardena Dreamer”The Chances Are: […]

SAM GOPAL – Escalator Tablas & fuzz

9 novembre 2010 Eric 4

(Stable Records 1968) Pour certains Lemmy Kilmister est plus qu’un musicien, qu’un chanteur ou qu’une icône, c’est l’incarnation même du rock. Avec Motorhead autant que par son style de vie excessif (et très documenté), il représente depuis 40 ans une vision du monde et de la musique sans compromission. Comme chacun sait, Kilmister officiait comme bassiste au sein d’Hawkwind avant de former son légendaire trio de speed-freaks (« Motorhead » étant le titre d’un morceau qu’il avait écrit pour le vaisseau spatial de Dave Brock). Une vidéo célèbre le montre même chantant « Silver Machine » pour la BBC avec ce groupe, avec son style si particulier. […]

THE PRETTY THINGS – Parachute Un autre classique oublié

6 novembre 2009 Rémi 4

(EMI; Harvest – 1970) Les Pretty Things, ou l’histoire de rendez-vous manqués… Au moment où sort cet album, cinq ans après leurs débuts discographiques – The Pretty Things, un premier album composé de reprises de Rhythm’n’Blues américain, le groupe de Phil May et de Dick Taylor avait déjà connu de nombreuses péripéties… Depuis le troisième album, Emotions, surproduit et sorti sans l’accord du groupe jusqu’à l’enregistrement d’un disque de commande pour le compte d’un excentrique aristocrate français, Philippe de Barge, en passant par la réalisation de bandes-sons géniales pour des films de série Z sous un nom d’emprunt (The Electric […]

CRIES FROM THE MIDNIGHT CIRCUS – Ladbroke Grove 1967-78 La face obscure du Londres des années 60

10 septembre 2009 Eric 3

(Castle Music) Pour ceux qui ne connaissent pas Londres, Ladbroke Grove est un quartier de l’ouest de la ville, qui jouxte Notting Hill (la fameuse Portobello Road fait la jonction entre les stations de métro de Notting Hill Gate et Ladbroke Grove). Quartier multi-ethnique aux immeubles peints de motifs psychédéliques, repaire des freaks londoniens au milieu des années soixante, cette zone fut le coin des artistes underground de la capitale avant de devenir aujourd’hui un quartier huppé. Prostituées et dealers peuplaient ses rues, boutiques louches et pubs déviants fleurissaient (notamment le fameux Moutain Grill immortalisé par Hawkwind dans son album Hall Of The […]

THE PRETTY THINGS – Philippe DeBarge Culte

12 mars 2009 Eric 3

(Ugly Things 2009 – originellement 1969) A quoi reconnait-on un groupe culte? Plusieurs éléments peuvent être pris en compte : l’insuccès du groupe pendant son époque (façon Velvet Underground ou Zombies), un côté génie avant-gardiste incompris (façon Neu!), une discographie complexe (albums perdus, sessions légendaires, façon Stooges ou Dylan), une histoire romanesque (malchance, excès, décès…) peut aider aussi. Le cas des Pretty Things est à part car le groupe possède tous ces éléments pour être qualifié de groupe culte. Par contre, il est triste de constater qu’en 2009 il n’a pas encore connu le retour en grâce, la célébration (tardive) […]

TOMORROW – Tomorrow Le son de Londres en 1967

21 avril 2006 Eric 2

(EMI 1968) Tomorrow fait partie de ces groupes qui ont donné une couleur particulière à la scène psychédélique anglaise des années soixante, un des ces groupes frappés de malédiction et n’ayant enregistré qu’un seul et unique album. Une excellente réédition EMI de 1999 contenant les 11 morceaux de l’album original, quelques inédits et les morceaux solo du chanteur Keith West permet enfin de redécouvrir ce groupe méconnu et de comprendre les raisons pour lesquelles Tomorrow a explosé en pleine ascension. Tomorrow était un groupe moteur de la révolution psychédélique de 1967, produisant une musique à rapprocher de celle du Pink Floyd de […]

THE PRETTY THINGS – S.F. Sorrow Opéra-rock psychédélique

7 avril 2006 Eric 1

(EMI 1968) Dans l’histoire du rock’n’roll du vingtième siècle, certaines vieilles barbes révisionnistes tentant de faire croire que les Beatles ont tout inventé, se complaisent à parler de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band comme étant le premier album-concept de l’histoire de la pop-music. Que ceci importe ou non (combien d’horreurs ont été commises au nom d’un album concept bancal et bien souvent prétentieux?), c’est faux. L’album des Beatles, aussi révolutionnaire soit-il, fut la première tentative d’album cohérent (avec reprise de thème en fin d’album). Il fallut néanmoins attendre Nirvana et The Story Of Simon Simopath pour entendre un album pop narrant […]

THE PRETTY THINGS – The Pretty Things Jungle beat

3 avril 2006 Rémi 3

(mars 1965, Fontana) Après avoir quitté le groupe Little Boy Blue & The Blue Boys (un groupe qui connut un peu plus de succès après avoir changé son nom pour celui de Rolling Stones), Dick Taylor (guitare) va fonder avec son compère Phil May (chant) les Pretty Things en 1963. Le nom du groupe vient d’une chanson de Willie Dixon interprétée par Bo Diddley (« Pretty Thing », enregistrée en juillet 1955 à Chicago, sortie en single Checker # 827). Taylor et May recrutèrent Brian Pendletown (guitare rythmique), John Stax (basse) et Pete Kitley (batterie), qui fut rapidement remplacé par Viv Price. […]