ALEXANDER « SKIP » SPENCE – Oar Beauté nue

19 février 2011 Eric 2

(Columbia 1969) Avis aux amateurs de disques difficiles et interlopes, Oar fait partie de ce club fermé des grands albums schizophrènes, ces disques troublants écrits par un auteur en perdition, aux portes de la folie, couchant sur bandes dans un dernier souffle de lucidité une dizaine de chansons inachevées, mal chantées, mal jouées, mais viscéralement poignantes. Alexander « Skip » Spence est perçu comme le pendant west coast de Syd Barrett pour sa trajectoire similaire : batteur originel du Jefferson Airplane (sur l’album Takes Off) puis guitariste de Moby Grape, un des meilleurs groupes à avoir surgi de San Francisco à la […]