RAYON BEACH – This Looks Serious Instant Party !

(HoZac Records 2012)

Cette année a vu la sortie du premier LP de Rayon Beach, un groupe texan basé à Austin et conduit par Thomas Sutherland. Cette année a également vu une belle saleté de baisse d’activité sur notre site, mais n’en parlons pas trop : c’est en grande partie de ma faute. Revenons donc à nos moutons : nous avions déjà signalé les sorties précédentes du groupe (The Memory Teethun EP six titres déjà publié par HoZac Records, et Death Rides a horse,un très beau 45 tours publié par Plastic Spoon). Rayon Beach est un groupe mésestimé – peut-être est-ce seulement dû au fait qu’il n’ait pas publié de LP avant cette année ? (Objectivement, il me faut reconnaître que le fait de ne pas sortir d’album peut avoir une influence sur la reconnaissance et la popularité d’un groupe.)

Chant scandé, chœurs déglingués, guitares dans le rouge (solo qui semble joué à la scie) et percussions marquantes, le tout enveloppé d’une sous-production parfaite : « Some Fun before we die » est un grand morceau, qui ouvre de façon fantastique un très bel album. L’ambiance est généralement assez festive et entraînante ; joyeusement décadente, la musique est un appel à l’hédonisme. Cependant, elle sait par moments se faire plus sombre sans jamais perdre en efficacité ni en justesse : la piste instrumentale « Boys and girls » ou la chanson « Shocking Aqua », bien qu’éloignées du style «psyche-party » qui caractérise la majorité des morceaux du groupe. Le style du Rayon Beach est identifiable en quelques secondes : « Oh Yeah » reprend et synthétise les éléments qui font de ce trio un des groupes les plus enthousiasmants qu’il est possible d’écouter actuellement.

Une écoute attentive des chansons de Rayon Beach permettent à l’auditeur d’apprécier la composition complexe des morceaux et la précision du groupe : la paire basse/batterie se montre souveraine dans des styles variés, alors que les claviers viennent soutenir les mélodies conduites à la guitare. Si les ambiances de The Memory Teeth étaient globalement situées dans les années 1960s, celles qui dominent This Looks Serious sont plus diverses, comme en attestent les batteries quasi-krautrock et les claviers de « The Libertine and the happy slave». La qualité d’écriture de Sutherland est impressionnante ; certains morceaux sont portés par des riffs implacables, à l’efficacité immédiate (« Jacuzzi Limo explosion »« Sister Fever», « Some Fun before we die»).

Rayon Beach enregistre des pistes comme aucun autre groupe ne serait capable de le faire : « Sister Fever », déjà présente sur le 45 tours Death Rides a Horse (comme l’était également « Shocking Aqua »). Les Texans offrent pour leur premier LP une nouvelle version (plus courte et plus percutante) de « Jacuzzi Limo Explosion ». La seule critique qui puisse être faite au groupe est la lenteur relative à laquelle le groupe écrit et publie de nouveaux morceaux ; en plus des titres déjà mentionnés, « Airplane With Tits» et « The Libertine and the Happy Slave» avaient déjà été publiés en single (également par HoZac, en 2011). Souhaitons que la présence de ces chansons sur ce disque permette de les faire connaître à un public plus large : Rayon Beach le mérite amplement !

  

 

Tracklisting :

  1. Some fun before we die*
  2. I have no body
  3. Jacuzzi limo explosion*
  4. Airplane with tits
  5. Sister Fever *
  6. Boys and girls
  7. OhYeah*
  8. Shocking Aqua
  9. Where are the cities ?
  10. All the time I want to be with you
  11. Staring out of an apartment
  12. The libertine and the happy slave* 

 

Vidéos :

« Jacuzzi Limo Explosion »

 
« All the time I want to be with you »
 
  

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

1 Comment

  1. manque plus que le dernier soft pack et le compte est bon! sinon excellent disque, même si j’ai l’impression qu’il n’a pas marqué la presse spécialisé.

Laisser un commentaire