GAINSBOURG (Vie héroïque) Un possible parmi d'autres

16 mars 2011 Denis 0

Film de Joann Sfar Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient tout d’abord de préciser que Gainsbourg (Vie héroïque) mérite sans doute le prix du film le plus enfumé de l’année 2010. Ca tire allègrement sur des tiges dans tous les coins et, c’est bien simple, tous les personnages fument, de la Gitane à papa à la brindille classieuse pour femme élégante en passant par la pipe et le cigare. Une orgie de tabac guère surprenante dans un film sur Gainsbourg, mais qui ne manque pas de susciter une certaine sympathie à l’heure où les goudronneux de tous poils sont gracieusement invités à […]

JANE BIRKIN – Di Doo Dah Melody Nelson, part 2 ?

16 novembre 2008 Rémi 0

(1973  Philips) Aujourd’hui largement oublié, cet album est le fruit de la collaboration entre Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier : le duo, déjà responsable de l’intouchable Histoire de Melody Nelson, sort un nouveau disque, deux ans plus tard (en 1973, l’année de sortie de Vu de l’extérieur). Contrairement à ce qui avait été le cas en 1971, Vannier est crédité comme co-auteur de plusieurs morceaux (« Encore lui », « Leur plaisir sans moi », « La cible qui bouge » et « C’est la vie qui veut ça »). L’ensemble du disque, enregistré à Londres, possède un son exceptionnel : […]

SERGE GAINSBOURG – Rock Around The Bunker Concept album nazi

29 janvier 2008 Rémi 7

(Mercury; 1975) Cet album, aujourd’hui largement oublié, est pourtant un disque important dans la discographie de Serge Gainsbourg, qui est sorti un an avant L’homme à la tête de chou, son dernier grand disque (avant son inégale période reggae, puis la vaste pantalonnade qui caractérise l’essentiel de sa production pendant les années 1980). Rock Around The Bunker est un concept-album bâti autour de l’Allemagne nazie. Les titres des morceaux sont extraordinaires de provocation et de mauvais goût, de « Nazi Rock » à « SS in Uruguay ». Gainsbourg, fils d’émigrés russes juifs, enregistre ici le premier album d’extrême-droite, et utilise des […]

SERGE GAINSBOURG – Initials B.B. Période anglaise

8 juin 2006 Eric 14

(Philips 1968) Sur ce disque (son meilleur?), Gainsbourg semble ici très loin de ses débuts de chanteur – pianiste à l’accompagnement jazzy (orchestré par Alain Goraguer). Depuis son dernier album ‘officiel’ (« Percussions », en 1964), Gainsbourg a pris la révolution pop-rock en pleine face: « L’avènement des ‘yéyés’, les mecs et leurs guitares électriques, je sentais que pour moi, c’était fini. » La scène musicale française est partagée: d’un côté, ceux qui font comme si de rien n’était, de l’autre, ceux qui reprennent les succès rock anglais et américains (avec, la plupart du temps, des traductions extraordinaires que l’on aurait préféré éviter). Gainsbourg […]

Monsieur Gainsbourg salement Revisited

29 mars 2006 Eric 1

(Naive 2006) En général un album de reprises n’apporte rien… hormis à ceux qui y participent. Inutiles, vaines, mercantiles, vaniteuses, ces compilations n’apportent que de l’embarras et des critiques négatives. En plus d’entendre des tâcherons massacrer l’œuvre d’artiste, on a souvent droit en bonus aux commentaires des intéressés narrant leur satisfaction d’avoir rendu un hommage vibrant à un maître (qui s’en fout en général au fond de sa bière). De temps à autre néanmoins, on tombe sur une surprise qui nous donne envie d’approfondir le catalogue d’un artiste qu’on méconnaît – que ce soit l’auteur originel ou le repreneur. Quand […]