No Picture

DESOLATION ROW Vol.1 Les occasions ratées (Janvier - Juillet 2009)

24 juillet 2009 Eric 12
Ceci est l'article 1 sur 5 de la série DESOLATION ROW

Ceci est l’article 1 sur 5 de la série DESOLATION ROW25 Juillet 2009 : Le temps passe vite, le fond de l’air est frais, il n’y a plus de saisons, c’est déjà l’été, et des flopées de disques sont sortis depuis le début de l’année dont on n’a pas parlé ici. Quelles ont été les principales déceptions de cette période ? C’est à la suite de ces réflexions lamentables et en se posant cette question que la décision d’effectuer une petite remise à niveau a été prise.   Voici donc, en exclusivité mondiale, un panorama non exhaustif des artistes qui auraient mieux […]

THE DANDY WARHOLS – Earth To The Dandy Warhols… Houston, we have a problem

25 mai 2008 Eric 58

(Beat The World 2008) Que font les Dandy Warhols ? Leur carrière ressemble de plus en plus à une montagne russe de réussites et de déceptions. Après des débuts parfaits, notamment deux albums superbes (… Come Down et Thirteen Tales From Urban Bohemia), le groupe de Courtney Taylor s’est égaré. Après le désastre Welcome To The Monkey House et la rédemption Odditorium, les Dandy Warhols nous refont le coup de l’album électronique qui fait chier. Earth To The Dandy Warhols commence de la pire des façons, avec une intro synthétique eighties (« The World The People Tohether (Come On) ») puis une scie […]

THE DANDY WARHOLS – Odditorium Not Dark Yet

3 novembre 2005 Eric 1

(Capitol 2005) Les Dandy Warhols sont un des ces groupes qui polarise l’opinion : on les aime ou on les déteste. Quoiqu’il en soit, on doit au groupe de Portland d’avoir contribué à maintenir le rock en vie pendant ces difficiles années 90 n’existant que pour la techno, les boys bands et la rap machiste de prétendus gangsters. Welcome To The Monkey House, manifeste electropop produit par l’ex-Duran Duran Simon LeBon, avait divisé la critique lors de sa sortie en plein revival garage-rock. Les Dandys refusaient alors la couronne indie qui leur était tendue pour se perdre dans une pop […]

DIG ! Massacre

19 juin 2005 Eric 4

Réalisateur : Ondi Timoner, 2004 Docu rock, Dig! commence en 1996 lorsqu’ Ondi Timoner décide deux groupes prometteurs de la côte ouest américaine : les Dandy Warhols et les Brian Jonestown Massacre. Pendant les sept années que relate le film, les premiers connaîtront un succès météorique (surtout en Europe) tandis que les seconds s’effondreront de façon pathétique, faute d’égos démesurés, d’une hygiène de vie un peu trop rock’n’roll et d’une malchance virant presque à la malédiction. Ce film est une tragédie. On y voit un groupe mené par un authentique génie exploser devant la caméra sur et hors scène. Les événements […]