THE COOPER TEMPLE CLAUSE – Make It Your Own Médiocrité utile

(RCA 2007)

Voilà le type même de groupe dont la carrière a été marquée par un phénomène qu’on pourrait qualifier de « syndrome NME ». The Cooper Temple Clause, cinq lads de Reading au son hésitant entre shoegazing à la mancunienne et prog lourd aux guitares grossières, sont subitement devenus populaires en 2002, grâce au magazine anglais qui aimait leurs coupes de cheveux et cherchait désespérément une réponse anglaise aux Strokes, White Stripes, Hives, Vines… Cette vague garage qui réveillait le rock’n’roll était alors la cause d’une grande frustration outre-manche : aucun groupe anglais n’émergeant, le NME créa ses propres idoles. Si de cette campagne sortirent des groupes aussi brillants que The Coral et les Libertines, quelques coquilles vides comme The Music ou The Cooper Temple Clause furent célébrés comme les sauveurs du rock anglais.

Depuis cette époque, les deux albums anecdotiques sortis en 2002 et 2003 (sous les hourras du magazine) prennent la poussière sur des milliers d’étagères. Inutile de dire que le même sort attend ce troisième opus encore moins consistant que les deux précédents. Le son oscille désormais entre Keane ou Placebo pour les ballades (l’electro-pop à vomir de « Connect », le single beuglard « Waiting Game »), Muse dès que les limites du mauvais goût et de la surenchère sont dépassées (l’insupportable stoner pompier de « Homo Sapiens »). On ne retiendra de cet album que la ballade folk « Take Comfort » (malgré sa mélodie pompée sur les couplets d' »I Want You » de Bob Dylan) et peut-être l’ouverture « Damage », qui peut accrocher dans certains moments de faiblesse.

De l’avis de tous, cet album est sans intérêt. Le NME, qui depuis 2003 a trouvé des idoles plus vendeuses que The Cooper Temple Clause, l’a bien évidemment descendu (phase 2 du syndrome NME), arguant que le groupe aurait perdu son âme avec le départ du fantasque bassiste Didz Hammond pour les Dirty Pretty Things de Carl Barât. Ridicule. Avec ou sans Hammond, The Cooper Temple Clause n’ont jamais été qu’un groupe baggy de deuxième division avec un chanteur singeant pathétiquement Liam Gallagher. Si l’histoire les retiendra pour leur bassiste et une paire de morceaux décents, l’intérêt d’acheter cet album insignifiant est nul.

Malgré cela, on encouragera grandement le groupe à ne pas lacher le morceau et à continuer de sortir des albums comme celui-ci : il replace les albums d’Oasis, de Kasabian et des Stone Roses dans une certaine perspective et nous rend compte à quel point ils sont bons. Sans mauvais groupes, il n’y en aurait pas de bons. Merci à The Cooper Temple Clause d’exister.

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

18 Comments

  1. eheheheheheheh !!!!!!
    Je ne sais pas qui a écrit ce texte, aucune signature. Mais je crois qu’il n’a rien compris au groupe s’il s’arrête au NME et aux coupes de cheveux. Peut-être n’en a t-il plus ??? Ne connaît -il pas les manières de la presse. Connaissant très bien le groupe, je peux assurer qu’ils n’ont rien fait pour être, en 2002, les protégés du NME, c’est comme ca c’est tout et rappelons que Radiohead l’a été egalement. Je pense que casser un groupe comme il est fait dans cette chronique ne peut émaner que d’une frustration de la part de l’auteur car enfin, comment peut-on être en décalage si profond avec la réalité ??? mystère. Encore un mec qui se masturbe sur le dernier placebo ou le dernier muse… eheheheheh je comprends maintenant… c’est la france … toujours en retard…

    Tom xxx

  2. Bravo, Tom, tu ne l’as pas raté… Néanmoins:

    1. La critique de l’album est bien signée (à moins que tu ne souhaites savoir aussi connaître le nom de famille, l’adresse et/ou le numéro de téléphone de l’auteur).

    2. Comparer The Cooper Temple Clause à Radiohead, c’est sans doute une blague (le jour où TCTC sortira l’équivalent de "OK Computer", je ferai amende honorable).

    3. Je te cite: "encore un mec qui se masturbe sur le dernier placebo ou le dernier muse": le choix du style est quelque chose de personnel, je ne commenterai donc pas; mais si tu veux lire les critiques pour les deux albums dont tu parles, elles sont disponibles dans la section "poubelle" (je crois que tu connais, c’est à côté de TCTC).

  3. C’est bien ce que je pensais…

    1) Je ne comparais pas tctc a radiohead, vous ne comprenez pas, je disais juste que les deux à leurs débuts ont été les protégés du NME

    2) bref tu n’aimes pas TCTC de là à pourir leurs disques et leur démarche  c’est un peu facile car si toi tu avais un groupe et que tu voulais en vivre n’accepterais-tu pas de diffuser un promo cd via le NME ou n’importe quel autre canard musical de merde pour manger ???? je crois que tu vis dans un autre monde. Tous les groupes vendent des disques et font des compromis de là à en faire des putes…

    3) quand je parle du dernier placebo et du dernier muse je me suis peut-etre trompé mais je parle ici d’un ensemble et là nous sommes d’accord c’est de la merde…

    4) aaaaaaahhhhh j’aime les reponses rapides et brutes vous me plaisez…soyons amis…!!!!

  4. Mais putain c’est  pas parceque la presse décide de te refourguer un groupe de son choix que le groupe est forcément mauvais.
    et si tu écoute sHEAD ca ne ressemble pas à who needs enemies.
    bref nous ne serons pas d’accord… Dommage

  5. NME avril 2004 semaine 3 : sujet de 2 pages sur la coupe de thom yorke !!!
    Je crois que le problème c’est que tu n’aimes pas TCTC tout simplement… question de goût.. mais reste que le NME c’est de la merde. et les libertines ce sont eux qui ont lancé la hype …enfin tout ca est rempli de contradiction… je  laisse tomber, un jour tu comprendras peut-être…

    Ciao
    Tom xxx

  6. Oui, je me considère comme un grand fan de TCTC. J’ai découvert le groupe il y a seulement peut être 6 mois et j’approuve à 200% tous les albums qu’ils ont sorti.

    Je n’ai pas été cobaye de l’effet NME, à vrai dire je préfère lire Kerrang ou Alternative Press. Donc le groupe a sans aucun doute été aidé par ces derniers : et alors ?

    Certes, le dernier est un poil en dessus des autres mais ça n’empêche qu’il tourne en boucle chez moi et ce n’est pas parti pour s’arrêter.

    Tu as fais une obsession sur les histoires NME et que le groupe pompe juste d’un peu partout, c’est pour cela que je n’aime pas trop ta kro. J’aurai compris que NME les aura beaucoup aidé et c’est à peu près tout. A la fin du cd tu t’es dit : "Que de temps perdu, cette album est nul je me suis fais chier à l’écouter ?" Car là tu fais comme si les chansons étaient mauvaises. Tu n’as jamais rien ressenti en écoutant une chanson du groupe ? Dans ce cas précise le car ta chronique est plus une biographie qu’autre chose.

    Je ne cherche pas le conflit pour en finir avec 50 commentaires où on se tape dessus, j’écris juste mon avis.

    Moi j’ai ma place pour le 8 Mars au Nouveau Casino et je suis très heureux de les voir dans une salle comme celle là.

    Julien.

  7. Ok donc tu es un fan des libertines et donc il est absolument proscrit pour toi de dire qu’ils étaient les protégés du NME et qu’une hype s’est faite autour de ca… comme tu le dis pour TCTC.

    Bref tu manques d’objectivité… tu fais comme tout le monde, tu dis ce qui t’arrange suivant tes goûts mais on ne peut pas t’en vouloir c’est humain après tout..

    Saches que je ne suis  pas agressif et que je dis rarement des conneries en ce qui concerne la musique surtout anglaise… tu devrais peut -être écouter pascal obispo, ainsi tu ne manquerais pas d’objecticité. Et aussi je ne peux pas lire le livre que tu me conseilles…je ne sais pas lire… encore une fois tu es au dessus de moi.

    Je rejoindrais donc ce cher Julien qui a posté au dessus en disant que tu n’as jamais rien ressenti en ecoutant les chansons de cooper… bref tu ne les aimes pas. point final…

  8. Bullshit !!!
    Tom et julien ont raison !!!
    Je viens de lire ce superbe dialogue, plutôt un monologue puisque Eric tu parles tout seul en fait et tu n’essaies pas de comprendre ce que disent tes interlocuteurs…

    Bref les coopers ils dechirent, les libertines aussi mais reste cool, détends toi…

    Fabrice xxx

  9. Je vois pas ce que ça change que je mettes mon nom, enfin bref… J’ai rien à cacher, je peux mettre un pseudo ou mon prénom qu’est que ça change?

    En tout cas je pense que vous serez content de voir qu’ils ont splité puisque que pour vous ce ne sont pas kaiser chief, arctic monkeys qui sont à mettre à la poubelle! Effectivement la musique de qualité se fait un peu rare aujourd’hui, mais je pense qu’il y a quand même largement mieux que kaiser chiefs et TCTC est largement au dessus de ces derniers. C’est mon avis mais quand même j’ai dû mal à croire qu’on puisse trouver « I predict a riot », par exemple, meilleur que « the same mistakes », « written apology » et les chansons que j’ai cité auparavant… En faite ça ne me dérange pas que vous n’aimiez pas le dernier album, je ne l’ai pas écouté, j’ai seulement entendu les singles et il était plutôt décevant malgré des reussites ( head, house of cards), mais là j’ai l’impression de lire un cassage intégral du groupe, alors oui ils ont été dans le nme, ils ont envie d’avoir du succès c’est mal? Et puis je ne suis pas d’accord pour le premier album, il touche un peu à plusieurs styles c’est vrai, mais il a une atmosphère particulière, est varié, et les chansons sont très bien construites, deviennent de plus en plus intense vers la fin ( comme the same mistakes ou amber), moi je trouve qu’il y a beaucoup d’émotion et de puissance dans cet album… De toute manière il ont beaucoup de fans qui les apprécient qui ont été touché par ce groupe et pour qui ces chansons vont laisser des souvenirs, c’est ça le plus important.

  10. Et puis pour finir en beauté, pour répondre à ça : Si je n’ai pas pu moi-même aller voir le groupe en concert, je peux te filer le mail de personnes qui l’ont vu et m’ont confirmé le fait que je n’avais pas raté grand-chose.

    Je peux aussi te dire avoir lu beaucoup de personnes dire que TCTC est un très bon groupe en live et j’ai envie d’enfoncer le clou en postant les critiques du premier album de kaiser chiefs et tctc sur amazon juste pour faire la différence:

    http://www.amazon.co.uk/Employment-Kaiser-Chiefs/dp/B0007MVY2O/ref=sr_1_3/202-7649663-2663855?ie=UTF8&s=music&qid=1177702370&sr=1-3

    http://www.amazon.co.uk/Through-Leave-Cooper-Temple-Clause/dp/B00005Y0R7/ref=sr_1_20/202-7649663-2663855?ie=UTF8&s=music&qid=1177702689&sr=1-20

    et enfin pour que les gens puissent juger par eux-mêmes:



    Ciao.

     

  11. C’est assez risible de les placer au même niveau que pascal obispo franchement n’importe quoi, d’accord  tu les aimes pas je peux comprendre surtout vu le dernier album qui semble décevant mais cette comparaison là ça enlève pas mal de crédibilité…

    En tout cas moi ça m’empechera pas d’écouter encore leur 1er album, que celui qui écoutes des chansons comme amber, the lake, digital observations, devil walks in the sand etc…et qu’il ose me dire que ça sonne comme muse, placebo ( enfin je parle de ce qu’ont pu faire ces groupes récemment) et enfin la bonne blague, pascal obispo! Désolé mais pour moi c’est être un peu sourd que de ne pas faire la différence.

    Pour enfoncer le clou tu defends kaiser chiefs ( à moins que ce ne soit pas la même personne) , un groupe je pense qu’on aura vite fait d’enterrer, alors que les coopers ont beaucoup de fans et pas grâce au nme mais parce qu’ils écoutent la musique et ne jugent pas un groupe seulement à leur image et leur côté poseur, il est vrai qu’au début on pouvait penser que c’était que des poseurs, mais ça leur est passé et rien que pour leur premier album moi je les remercie d’exister.

  12. chacun est libre d’aimer ce qu’il veut…de toute facon, on perçoit tous les chansons et les musiques de manière différente donc forcément, on ne ressent pas la même chose.
    Pour certains, des morceaux les feront vibrer alors que pour d’autres ils les laisseront de marbre…
    le morceau parfait sera celui qui fera vibrer de la meme maniere tout le monde. mais ce jour la… qu’est ce qu’on se fera chier! on n’aura plus rien à partager.

  13. bon je sais ça n’a peut etre pas grande importance, mais après d’interminalbles secondes de réflexion je n’arrive toujours pas à déterminer si cette phrase est ironique ou pas.
    « On est super content de voir qu’ils ont splitté, on a même sabré le champagne pour fêter ça… Avec ça et la victoire de Sarkozy »
    planetgong dissipe mes doutes…

Laisser un commentaire