THE REVELLIONS. Live Le Picolo, Saint-Ouen - 19 septembre 2009

Avec les soucis rencontrés ces derniers temps par la Mécanique Ondulatoire – qu’un voisin imbécile met dans l’embarras –, le très attendu concert des Revellions a finalement eu lieu dans la convivialité du Picolo, au cœur du marché aux puces de St Ouen. Sur cette petite scène, le quintet irlandais a donné un concert que la cinquantaine de spectateurs présents n’est pas près d’oublier. Exagérément alcoolisés, le chanteur et le claviériste du groupe ont mené le groupe en titubant pendant un récital de rock’n’roll sous influence, avec un abandon et une énergie jubilatoires.

Etourdissants de classe malgré leur état avancé, les Revellions ont interprété la quasi-intégralité des morceaux de leur premier album avec un enthousiasme contagieux, parvenant à convaincre les plus sceptiques pendant une heure de folie furieuse, notamment sur « Ain’t No Fool », « Up To You » ou encore « Have It All ». 

A l’issue des nombreux rappels demandés par un public conquis, les Revellions ont achevé leur concert de quelques reprises bien senties, notamment de l’immanquable – pour tout rocker irlandais qui se respecte – « Gloria » de Them, interprétée avec maestria.

Ivres morts en fin de concert, devant une foule qui ne l’était pas moins, les Revellions ont apporté un salutaire vent de folie en ce début de rentrée dans le nord de la capitale. C’était la rentrée des classes, les Revellions ont lancé l’année scolaire de la meilleure des façons.

Le seul témoignage filmé de la soirée :

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.
Du même tonneau

10 Comments

  1. J’y étais ! 🙂

    Concert très sympathique, dommage qu’il y ait eu tant de problèmes de son (bouillie inaudible au début, et micro fréquemment en vrac ensuite). Mais les Revellions avaient une belle énergie
    rock’n’roll. Les reprises étaient effectivement jouissives.

    Quant au public éthylisé… En effet, je me souviens d’un gars qui balançait son gobelet sur la scène : l’oeuvre d’un membre du vénérable gang des canards ?

  2. je trouve que les problèmes techniques ont instauré une tension pas désagréable 🙂
    belle claque en effet ce concert, j’ai également apprécié le concept de echo+reverb à fond sur la voix !

  3. Je les ai vus l’été dernier à Stockholm où ils étaient tout autant alcoolisés. C’était un excellent concert auquel je venais sans trop savoir. J’y ai pris une sacrée claque rock’n roll!!!

  4. Je les ai vu a Rennes (au Mondo Bizarro) : le chanteur etait fin bourré, a la moitié du set il voulait déjà se barrer parcequ’il disait qu’il « n’en pouvait plus » mais il s’est quand même donné a
    fond comme un fou furieux du début à la fin, et le concert fut particulièrement bon (j’ai acheté l’album dans la foulée, et ai été un petit peu déçu en comparaison)

    Bref, c’est un élément de réponse.

  5. au trabendo ils étaient presque sobres, bien qu’ils aient vidé les deux valises de bière backstage…c’est peut être pour ce cela que le concert était un peu en deçà…

  6. je trouve que les problèmes techniques ont instauré une tension pas désagréable 🙂
    belle claque en effet ce concert, j’ai également apprécié le concept de echo+reverb à fond sur la voix !

Laisser un commentaire