BECK – The New Pollution Fourre-tout de génie

11 mars 2012 Eric 0

(Geffen 1996) L’apparition de Beck dans la psyché collective date de 1994. Kurt Cobain venait de se suicider et le monde du rock en deuil lui cherchait un successeur. Cheveux blonds et longs en pétard, dégaine grunge de banlieusard californien et textes auto-dépréciatifs : avec « Loser » et son clip culte, Beck se saisissait du sceptre du roi déchu et devenait la nouvelle icône MTV. Inutile de dire que l’affaire paraissait louche au premier abord. On aurait juré le truc calculé, malhonnête tant ce branleur saisissait l’air du temps sans forcer. Mellow Gold, l’album folk-blues-rap foutraque qui succéda au succès planétaire du single permit […]