FAT WHITE FAMILY – Songs For Our Mothers Berceuses

17 juin 2016 Eric 0

(Fat Possum 2016) Oooouh attention, groupe méchant. C’est ce qu’a subtilement asséné le label de Fat White Family depuis des mois, au point de faire du groupe anglais un des plus controversés, avec un certain succès. Sur internet au moment de la publication de leur nouvel album, tous les magazines ont ainsi repris en choeur les paroles assénées par Fat Possum sur son site officiel : « Some people will call Songs For Our Mothers the most unpleasant album of this year, if not of their entire generation; the work of a bunch of drink and drug wracked nihilist degenerates. » Certes, Fat […]

TEMPLES – Colours To Life Single de l'année

15 septembre 2013 Eric 0

(Heavenly / Fat Possum 2013) On vous parlait hier, quand on évoquait le prometteur premier album d’Orval Carlos Sibelius, d’un formidable renouveau au sein de la scène rock psychédélique. Le versant anglais de cette vague de groupes qui se rêvent en héritiers du 14 Hour Technicolor Dream doit beaucoup au label Heavenly qui est en train de se refaire une jeunesse en signant des jeunes groupes palpitants tels que Toy, Charlie Boyer & The Voyeurs et Temples. Ces derniers ont fait forte impression en début d’année 2013 avec leur premier single « Shelter Song » sorti tout droit des compilations Rubble, un titre anachronique […]

BASS DRUM OF DEATH – GB City Deuxième génération

3 janvier 2012 Eric 4

(Fat Possum 2011) Ils sont deux, jeunes, teigneux, se cachent derrière leurs longs cheveux raides et leur son est celui du moment : agressif, distordu, à base de riffs saignants, d’énergie irrépressible et de hululements rock’n’roll. Si le garage-punk de Bass Drum Of Death paraît familier dès la première écoute, c’est qu’il doit beaucoup à l’œuvre de Ty Segall, dont le duo semble appliquer tous les préceptes avec le zèle des plus fidèles. Leur album est à l’image de leurs concerts : court, vif et empli d’enthousiasme. Bass Drum Of Death ne s’embarrassent pas de fioritures : un riff de guitare […]

SONNY AND THE SUNSETS – Hit After Hit Evolution réussie…

6 mai 2011 Rémi 4

(Fat Possum ; 2011) Après la sortie de l’excellent Tomorrow Is Alright en 2009 chez Soft Abuse (et sa réédition par Fat Possum l’année suivante), le groupe de San Francisco emmené par Sonny Smith vient de publier son deuxième album, sous un titre qui ne surprendra aucun de ceux qui connaissent déjà l’humour absurde du groupe. Pour Hit After Hit, la composition des Sunsets s’est enfin stabilisée autour de Smith, avec la présence de Kelley Stoltz, Tahlia Harbour et Ryan Browne. Après un projet annexe assez délirant l’année dernière (100 Records, pour lequel Smith a « créé » une centaine de groupes, écrit deux […]

SONNY AND THE SUNSETS – Tomorrow Is Alright Brillant !

29 avril 2011 Rémi 1

(Soft Abuse ; 2009) Cet album à la pochette minimaliste est le premier LP qu’aient sorti Sonny & The Sunsets, groupe de pop mélodique basé à San Francisco. Après avoir été publié en 2009 par le label Soft Abuse, Tomorrow is Alright a été réédité l’année suivante par Fat Possum, qui vient de publier l’excellent deuxième album de Sonny & The Sunsets il y a quelques semaines (Hit After Hit). Pour ce premier disque, Sonny Smith a accueilli dans les Sunsets de nombreux artistes de la ville, dont John Dwyer (Thee Oh Sees) et Tim Cohen (Fresh & Onlys). S’il faut situer Sonny Smith […]

CROCODILES – Sleep Forever Neu ! is the answer

11 avril 2011 Rémi 4

(Fat Possum ; 2010) Deuxième album de ce groupe de Brooklyn, Sleep Forever a été publié un an à peine après Summer of Hate, le premier LP qui avait laissé à ses auditeurs une impression ambivalente : sur certaines pistes et par certains aspects, Crocodiles s’y montraient à leur avantage, mais l’ensemble était tout de même perfectif… Bonne nouvelle : son successeur est plus consistant, et sa qualité globale largement meilleure. Le début d’album est marqué par une évolution délibérée vers une musique proche de celle de Primary Colours, l’album de The Horrors que nous avions fort justement loué au moment de sa sortie. […]

SMITH WESTERNS – Dye It Blonde Confirmation

29 mars 2011 Rémi 4

(Fat Possum 2011) Ce disque est le deuxième album du groupe après Smith Westerns, qui avait été publié par HoZac Records (puis réédité l’année suivante par Fat Possum). Le groupe est un trio originaire de Chicago, formé par Max Kakacek et les frères Omori, Cullen et Cameron (oui, effectivement, ce sont d’étonnants patronymes). Sur le premier album, la batterie était jouée en alternance par l’un ou l’autre des membres du groupe ; pour ce deuxième disque, le groupe s’est offert les services de Brian Chase (Yeah Yeah Yeahs) et de John Eatherly (Turbo Fruits). Cet album est un bel exemple de musique […]

WAVVES – King Of The Beach Dommage

5 novembre 2010 Eric 11

(Fat Possum 2010) Au sein de la scène garage lo-fi américaine qui fleurit en ce moment (Ty Segall / Thee Oh Sees / Fresh & Onlys à San Francisco, Soft Pack à San Diego, Strange Boys et Harlem à Austin, entre autres…), Wavves font figure de moutons noirs. Signés sur Fat Possum (qui s’éloigne décidément de plus en plus du blues), et cibles de la rancœur de personnalités telles que les Black Lips ou Waylon  Thornton (qui décrit régulièrement le chanteur Nathan Williams comme étant un poseur carriériste à la personnalité insupportable), Wavves créent la controverse… et suscitent la curiosité. L’un […]

ADAM GREEN – Minor Love Album mineur

10 février 2010 Rémi 6

(Rough Trade / Fat Possum  2009) Depuis 2002 et la sortie de son premier album solo, Garfield, le chanteur et guitariste new-yorkais Adam Green a alterné le bon et le moins bon, au long d’une discographie prolifique (Minor Love est déjà son sixième album). Son début de carrière avait été prodigieux, puis le côté je-m’en-foutiste à outrance du chanteur avait pris le dessus, avec parfois en supplément énervant une production riche en violons bon marchés, et un choix de reprises discutables (dont l’ignoble « Born to Run » et son saxophoniste pendable). Que les amateurs se rassurent : Adam Green sait toujours enchaîner les […]

THOMAS FUNCTION – In The Valley of Sickness La fête continue !

12 janvier 2010 Rémi 1

(Fat Possum 2009) Un an seulement après la sortie de leur premier album, le réjouissant Celebration (sorti par le label Alive Records), ce groupe originaire de l’Alabama propose douze nouveaux morceaux. In The valley of sickness reprend les débats à l’endroit où Celebration les avait laissés : les mêmes ingrédients sont employés, et assez logiquement, les mêmes résultats sont obtenus. Le changement de label – le groupe est passé sur le prestigieux Fat Possum – n’a pas réellement modifié le style du groupe : Thomas Function utilise toujours le même type d’orchestrations foisonnantes (guitares acoustique et électrique, basse, fuzz, orgue, piano, batterie, etc.). La voix […]

CROCODILES – Summer Of Hate Cold wave

4 janvier 2010 Eric 2

(Fat Possum 2009) Alors que la décennie s’achève, les eighties sont plus à la mode que jamais dans la scène rock. Si une certaine presse s’emballe pour les groupes flashy à la vision synthétique festive (mouvement auquel même Julian Casablancas semble adhérer avec son album-ovni), les groupes qui nous semblent les plus fascinants aujourd’hui demeurent ceux qui jouent la carte de la noirceur cold-wave et des ambiances dépressives. Parmi les nombreux groupes de Brooklyn qui émergent en ce moment dans un brouillard de fuzz et de shoegaze, il est parfois difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. A Sunny […]

THE BLACK KEYS – Thickfreakness Une alternative radicale

14 juin 2008 Rémi 0

(Fat Possum Records 2003)   Cet album est le deuxième LP de The Black Keys, un duo de l’Ohio, composé de Patrick Carney (batterie) et de Dan Auerbach (chant, guitare), après la sortie de The Big Come Up, sorti l’année précédente. Il peut être considéré comme l’album le plus représentatif de la première partie de la discographie du groupe. Pour les malheureux qui ne connaîtraient pas les Black Keys, il convient de rappeler l’importance et la spécificité de ce groupe, qui enregistre d’excellents disques de rock influencés par le blues (ou inversement) à un rythme impressionnant.  Avec la sortie de ce disque, […]