Encore des news, et des videos

Actualite musicale :

On a enfin des nouvelles des Blueskins! Le groupe de Leeds etait curieusement muet depuis la sortie de son excellent premier album debut 2005. On sait desormais pourquoi : la moitie du groupe a decide d’arreter l’aventure (oui, encore un jeune groupe qui splitte) mais a heureusement ete remplacee par deux nouveaux arrivants. Les tetes pensantes sont toujours les memes et le groupe promet des nouvelles chansons pour 2006 sur son site internet (www.theblueskins.com)

Des nouvelles aussi des Parisians (dont vous pouvez ecouter un morceau sur RadioGong) qui viennent d’embaucher un nouveau batteur et semblent pret a repartir de l’avant. Depuis 2003 ou on parle d’eux comme les "Libertines francais", le groupe s’est un peu egare en chemin. Heureusement pour eux, la presse continue de parler d’eux (y compris en Grande Bretagne), ce qui aide quand meme pas mal lorsqu’on debute… A propos, la compilation "Passe ton bac d’abord" sort cette semaine. On vous conseille de vous la procurer au plus vite, il en va de l’avenir rock de la nation.

On finit cette rubrique "groupes-dont-on-avait-pas-entendu-parler-depuis-une-eternite" avec The Basement, groupe blues/folk dylanien qui aura mis plus de 4 ans a mijoter son premier album. Attention, il n’est pas encore sorti, mais devrait arriver d’ici le moi de Mai (sauf changement, on en a l’habitude avec ce groupe). Le groupe se vante d’avoir enregistre 100 chansons . Super les gars, il faudrait penser a les sortir maintenant. Un nouveau morceau est disponible a l’ecoute sur leur page MySpace : www.myspace.com/thebasementofficial. Blague ou pas, il s’intitule "It Won’t Be Long"…

 

Videos :

Les Arctic Monkeys ont realise une entree fracassante sur le continent ameriacain en entrant a la 24e position du Billboard avec leur premier album. Cela leur a valu de passer a Saturday Night Live, ou ils ont joue deux morceaux, que voici :

I Bet You Look Good on the Dancefloor

A Certain Romance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.