CRIES FROM THE MIDNIGHT CIRCUS
60s Blues Boom, Psychedelia & Nuggets Albums

CRIES FROM THE MIDNIGHT CIRCUS – Ladbroke Grove 1967-78

(Castle Music)

Pour ceux qui ne connaissent pas Londres, Ladbroke Grove est un quartier de l’ouest de la ville, qui jouxte Notting Hill (la fameuse Portobello Road fait la jonction entre les stations de métro de Notting Hill Gate et Ladbroke Grove).

Quartier multi-ethnique aux immeubles peints de motifs psychédéliques, repaire des freaks londoniens au milieu des années soixante, cette zone fut le coin des artistes underground de la capitale avant de devenir aujourd’hui un quartier huppé. Prostituées et dealers peuplaient ses rues, boutiques louches et pubs déviants fleurissaient (notamment le fameux Moutain Grill immortalisé par Hawkwind dans son album Hall Of The Mountain Grill), Jimi Hendrix y vécut, à Lansdowne Crescent, et y est mort. Ladbroke Grove porte en lui une mystique et une noirceur qui tranche avec le Swinging London joyeux de Carnaby Street.

Les deux disques de cette compilation qui frise la perfection (et dont le titre est emprunté à un morceau des Pretty Things) réunissent les morceaux les plus emblématiques des Grovers. Les grands noms sont présents (The Pretty Things avec le mythique “Defecting Grey”, Tomorrow avec “Revolution”, Twink Adler avec “10000 Words In a Cardboard Box”, Hawkwind avec “Hurry On Sundown” et “Lord Of Light”, The Pink Fairies avec leur hymne “Do lt”, Arthur Brown avec “No Time”, Motorhead avec une reprise de “Louie Louie”.

Les idoles de l’underground londonien sont représentés de façon idéale : “Midsummer Night’s Dream” de Sam Gopal, le légendaire premier groupe de Lemmy Kilmister, les extraordinaires Deviants de Mick Farren avec “I’m Coming Home”, The Misunderstood, les favoris de John Peel avec “Children Of The Sun” (peut-être le meilleur morceau ici), The Action avec l’immense “Saving For Today”. Mieux, l’album met aussi en avant certains outsiders dont la découverte retournera ceux qui tendent l’oreille pour la première fois sur leur musique (Quintessence avec ce “Notting Hill Gate” empli de flûte et de sitar, High Tide avec l’instrumental “Death Warmed Up” puissant et renversant qui dure 9 minutes, Villages avec un “Man In The Moon” au jeu de clavier trippant qui rappelle Dantalian’s Chariot, Stray avec le teigneux”Time Machine”). Des pistes à creuser !

Ce qui frappe le plus à l’écoute de cette compilation – outre la qualité générale des morceaux –, c’est l’homogénéité sonore de tous ces groupes. Bien sûr Hawkwind et Pretty Things ne sonnent pas identiques, mais il y a une cohérence sonique entre tous ces groupes au moins aussi remarquable que celle des groupes de Haight Ashbury. A mi-chemin entre freakbeat et space-rock, il y avait un son particulier à Ladbroke Grove, cette compilation est là pour nous le rappeler.

 

 

Schéma :

Pour synthétiser les liens de parenté entre les groupes de la scène de Ladbroke Grove, voici un schéma explicatif qui se base sur le parcours de 4 individus emblématiques : Lemmy KilmisterTwinkPaul Rudolph et Mick Farren.

Ladbroke Grove in the 60s

 
 
Tracklisting :

CD 1 :

  1. Defecting Grey – Pretty Things  *
  2. Midsummer Night’s Dream – Sam Gopal  *
  3. I’m Coming Home – Deviants  *
  4. Revolution – Tomorrow  *
  5. Children Of The Sun – Misunderstood  *
  6. House With Out Windows – Mighty Baby
  7. Notting Hill Gate – Quintessence
  8. Thousand Words In A Cardboard Box – Twink  *
  9. Death Warmed Up (demo) – High Tide
  10. Man In The Moon – Village  *
  11. Billy The Monster – Deviants
  12. Bad Words Evil People – Skin Alley
  13. China – Cochise
  14. Mona – Mick Farren
  15. Hurry On Sundown – Hawkwind  *
  16. Time Machine – Stray

CD 2 :

  1. Saying For Today – Action  *
  2. So Embarrassed – Junior’s Eyes
  3. Do It – Pink Fairies   *
  4. Evening Over Rooftops – Broughton, Edgar Band
  5. Bath Sister – Jody Grind
  6. Giants – Quintessence
  7. Long Ago Far Away – Bardens, Pete
  8. Cries From The Midnight Circus – Pretty Things  *
  9. No Time – Brown, Arthur & Kingdom Come
  10. Lord Of Light – Hawkwind  *
  11. Police Car – Wallis, Larry
  12. Ejection – Captain Lockhead  *
  13. Dodgem Dude – Moorcock, Michael & Deep Fix
  14. Louie Louie – Motorhead
  15. Autumn Song – Steamhammer
  16. Gone In The Morning – Quivers

 

Quelques vidéos :

The Pretty Things – Defecting Grey

 
The Pretty Things – Cries From The Midnight Circus
 
 
 
The Deviants – I’m Coming Home
 

 
Hawkwind – Lord Of Light
 

 
The Misunderstood – Children Of The Sun
 

 
Tomorrow – Revolution
 

Rédacteur en chef, webmonstre, chapeau rond, suiveur de modes, mauvaise foi.

5 Comments

  • Abe 10 septembre 2009

    Ca à l’air vraiment pas mal cette compile. Etant assez fourni dans le style, il y a quelques morceaux qui me sont complètement inconnus…

    En passant, il y a une chtite faute à Kilmister (pas de ‘n’).

    • Eric 10 septembre 2009

      Ha oui zut, elle est récurrente chez moi celle-là. J’aurais du faire gaffe avant de mettre l’image en ligne. Hop, corrigé, merci !

  • Frank 10 septembre 2009

    J’adore ton shéma ! un vrai truc de nerd !

    • Eric 11 septembre 2009

      Ah, je suis content que quelqu’un ait apprécié ce travail à sa juste valeur. Je me suis bien amusé. Il faudrait que j’en fasse un sur la scène de Detroit.

  • Frank 12 septembre 2009

    ça pourrait être pas mal en effet ! avec Jim Diamond au centre …

    je voulais faire pareil avec les groupes du Paisley Underground mais j’avais abandonné…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AllEscort