psychedelic-horseshit-shitgaze

PSYCHEDELIC HORSESHIT- Shitgaze Anthems

Bound for glory

(Woodsist Records ; 2009)

Non contents d’avoir trouvé le meilleur nom de l’histoire pour leur groupe, les deux fêlés qui composent Psychedelic Horseshit ont également enregistré quelques pistes joyeusement crétines et enthousiasmantes.

Matt Whitehurst (chant, guitare, claviers) a lui-même choisi le terme de shitgaze pour décrire la musique enregistrée par son Psychedelic Horseshit, composé de lui-même et de Rich Johnston (percussions diverses) parfois accompagnés par Jason Roxas (basse). Après des débuts cahoteux et quelques albums et singles qu’ils ont eux-mêmes produits (ou fait publier sur divers labels), le groupe a réalisé un coup de maître l’année dernière avec la publication de cet EP 12’’ chez Woodsist, un label au sujet duquel on n’écrira jamais assez de bien.

Les six pistes qui composent ce Shitgaze Anthems suivent à merveille le credo du groupe : avec un son lo-fi aussi crade que possible, les chansons offrent des bidouillages sonores en tous genres, des solos simples et le plus souvent joués sur des instruments savamment désaccordés (« Are you on glass ? »), une boîte à rythme qui n’a pas dû coûter trop cher, et un chant goguenard à l’abandon. Les morceaux partent dans de multiples directions, et se transforment totalement au détour d’un passage instrumental improbable (l’exemple le plus frappant du disque est certainement le « Dreadlock Paranoïa », qui s’achève par un angoissant reggae instrumental).

Le tour de force de Psychedelic Horseshit consiste à faire tenir un édifice aussi hétérogène : avec des éléments aussi approximatifs que ceux qui viennent d’être cités, Shitgaze Anthems est l’un des disques les plus excitants que nous ayons pu écouter depuis longtemps. Le morceau « Are you on glass ? »  est implacable, et devrait convaincre n’importe qui se donnant la peine de l’écouter à deux reprises – si la première n’a pas suffi : sur une rythmique parfaitement maîtrisée, et avec des solos de guitares se rappelant au bon souvenir des amateurs de Captain Beefheart and his Magic Band, Whitehurst déclame avec autorité son chant, dont un refrain entêtant « I need to know / I need to know / Are you on glass or really stoned ? ».

Cette année, le groupe a publié une cassette, Acid Tape, qui n’est malheureusement pas au niveau de ce Shitgaze Anthems. Gardons néanmoins un œil attentif sur ce groupe qui a livré cet EP fantastique, et qui semble capable de tout.

  

 

Liste des chansons :

  1. We’re Pink Floyd, bitch *
  2. Dreadlock Paranoïa *
  3. Ad Infinity
  4. Are you on glass ? **
  5. As in dreams pt.2
  6. Floating in Space
 

 

Vidéo :

“Are You On Glass”

“Dreadlock Paranoia”

 

 

Vinyle :

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mai 2023
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x