THE KUMARI – Space Witch Tube intergalactique

(Soundflat Records 2016)

En 2015, le label Croque-Macadam nous faisait découvrir les anglais The Kumari avec Walking, un quatrième single à l’orientation sixties plaisante et prometteuse. Un an plus tard, on retrouve le groupe sur un nouveau 45 tours proprement ébouriffant, qui voit les quatre hommes changer de registre pour se consacrer désormais à un space rock heavy, teigneux et gonflé au boogie.

Si Walking avait déjà fait forte impression, Space Witch nous inflige une claque incomparable. Il y a tout ce qu’on aime dans le morceau-titre : un groove conquérant, une tension monstrueuse, une montée en puissance écrasante, un chant hargneux, des soli concis et bordéliques, des choeurs qui font « Aaaah » et, bon, du gros boogie qui tâche (c’est plus fort que nous).

La face B est fatalement moins épatante que la face A, mais de peu. « Abyss », longue de presque 5 minutes, correspond un peu plus au type de morceaux auxquels on pouvait s’attendre au vu de la pochette du disque : plus tortueuse et plus space, elle demeure néanmoins un excellent morceau de rock’n’roll, efficace et sans gras. On a un peu l’impression d’écouter une rencontre entre Hawkwind et Oasis, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Si Space Witch suscite beaucoup d’interrogations quant à l’avenir musical du groupe (ce single-ci n’a plus grand chose à voir avec Walking), il confirme avec éclat que le rock ‘n’ roll anglais tient en The Kumari l’un de ses meilleurs représentants. Affaire à suivre avec, on l’espère, un album très bientôt.

 

Tracklisting :

Face A : Space Witch*
Face B : Abyss

Vidéo :

« Space Witch »

Léo

Scribouillard double-sévreux, enthousiaste immodéré, ex-cédéphile.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire