THE PROPER ORNAMENTS – Foxhole

Rêveur et mélancolique

(Tough Love 2017 )

En voila un qui a la patte chaude en ce moment. James Hoare, chanteur/guitariste londonien vient de publier coup sur coup deux chefs d’œuvre de pop douce avec ses deux projets du moment.

D’abord il y a eu l’album miraculeux d’Ultimate Painting, son projet avec Jack Cooper (croisé chez Beep Seals) et puis désormais “Foxhole”, collection de chansons pop automnales d’une beauté à vous donner des frissons dans le dos.

Fondé autour de la relation amour/haine qu’entretiennent les deux leaders du groupe James Hoare et Max Oscarnold (croisé aussi chez Toy), The Proper Ornaments proposent depuis deux albums une pop psychédélique douce et mélodique. Pour son troisième essai, le groupe a décidé de se déparer de ses éléments les plus rock pour se focaliser sur l’essentiel : la mélodie, pure, dans sa beauté nue, à peine enrobée de couleurs pastels.

Chant susurré, harmonies aériennes, mélodies lentes, arpèges carillonnants, piano lennonien : The Proper Ornaments maîtrisent les codes de la pop de chambre et livrent ici un disque élégant et discret. On pense au Velvet Underground apaisé du troisième album (“Memories”), à Elliott Smith (“Just A Dream”, “Jeremy’s Song”), à The Kingsbury Manx (“The Frozen Stare”) voire au Pink Floyd de Meddle, versant “Fearless” (“When We Were Young”).

Littéralement enregistré à domicile dans le home-studio de Hoare dans la banlieue londonienne, ce deuxième album The Proper Ornaments est à la fois rêveur et mélancolique. Un miracle de pop sur lequel le groupe chante des histoires de crémation sur des refrains obsédants (“Cremated (Blown Away)”) et parvient à nous réchauffer l’âme au passage. Un futur disque de chevet, on en est sûr.

 

Tracklisting 

1.  Back Pages *
2.  Cremated (Blown Away) *
3.  Memories *
4.  Just A Dream
5.  1969
6.  The Frozen Stare
7.  Jeremy’s Song *
8.  When We Were Young
9.  Bridge by a Tunnel
10.  I Know You Know
11.  The Devils

 

 

Vidéo

« Memories »

 

Vinyle