HUMAN EYE – Human Eye Folie furieuse

(In The Red 2005)

Pour les malheureux qui ne le sauraient pas, Human Eye est le nouveau projet monté par le génial Timmy Vulgar, leader cintré des défunts Clone Defects, le plus brutal des groupes de Detroit des années 2000. Avec ce nouveau combo, Vulgar reprend les choses où il les avait laissé avec Shapes Of Venus (ultime album de son ancien combo), en plus énervé encore. Les guitares sont saturées au-delà du raisonnable – le groupe n’est pas sur In The Red pour rien –, l’écho dans lequel baigne le son est encore plus épais qu’avant, les solos sont toujours plus dissonants… Vulgar a décidé de lâcher les chevaux et d’écrire des bombes punk pour les jouer à mille à l’heure avec un groupe d’individus aussi malades que lui.

La violence et la démence du garage-rock psychédélique d’Human Eye écrasent tout sur leur passage. Toujours autant fasciné par la science fiction cheap et les phénomènes extra-terrestres, Vulgar feule comme un animal enragé tout au long de ce disque pour se faire entendre derrière le fracas de guitares distordues, la reverb omniprésente, le synthé primitif et les effets spéciaux qui rappellent les films de la Hammer. Le tempo ne retombe que très rarement dans ce disque qui joue la carte d’un intégrisme punk hors du temps. Avec les membres de Human Eye, Vulgar a trouvé des musiciens prêts à le suivre dans ses délires, prêts à répondre à chaque rupture de tempo fulgurante et à monter un mur de son hypnotique digne d’Hawkwind selon son gré. « Human Eye », « Episode People », « First Taste Of Time », « Kill Pop Culture » sont des grenades dégoupillées qui explosent dans les baffles, seulement interrompues par des bizarreries lysergiques comme « Sky Glass Foam » à l’ambiance SF se rapprochant La Guerre des Mondes d’H.G.Wells.

Il en résulte un déluge sonique situé quelque part entre les Ramones, les Stooges et les Pretty Things, un garage punk psychédélique à rapprocher des albums live de Roky Erickson des 70s. Un disque de grand malade, un feu follet jouissif comme on n’avait pas entendu depuis longtemps. Human Eye ne sont pas beaux, ne sont pas hip ni de bon goût, ils sont le rock’n’roll, le vrai.

 

 

Tracklisting

1. Human Eye *
2. Episode People *
3. Car Was Alive   
4. First Taste Of Crime   
5. Seymour   
6. Girl Named Trouble
7. Time Continuum   
8. Sky Glass Foam *
9. Age
10. Chew Raw Meat  *
11. Kill Pop Culture *
12. Extraterrtrial March

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/humaneyedetroit

 

Vidéos :

Le clip de « Chew Raw Meat »

Un extrait de concert complètement délirant en 2006 au Gonerfest

 

Vinyle :

Human Eye

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire