Bulletin anarchebdomadaire

 

Actualité musicale :

PlanetGong a quelque peu somnolé ces dernier temps – il est donc temps de rattraper le temps perdu avec, pour commencer, des nouvelles des Vines qui viennent de terminer leur troisième album à Sydney avec le producteur Wayne Connerly. Dans une interview au NME, ce dernier annonce un album sauvage, "avec un peu de space-rock mais surtout du punk-rock sauvage et intense" ajoutant qu’ "il y a quelque chose de très primal" dans ce disque. Le disque s’annoncerait très varié, avec des morceaux plutôt Beatles, plutôt punk, plutôt pop, plutôt beat garage… comme d’habitude chez les Vines.
On ne sait trop quoi penser de ce nouvel effet d’annonce concernant le groupe australien et son leader autiste. On sait Craig Nicholls capable d’écrire des grandes chansons, on sait aussi que le groupe ne tournera plus jamais… quel avenir possèdent les Vines? Indice : le bassiste Patrick Matthews, "meilleur ami de Craig Nicholls", s’est écarté du groupe pour jouer avec Youth Group, son autre projet…say no more.

On continue avec les groupes de la soi-disant "new rock revolution" et le retour tant attendu des Strokes. Leur album "’First Impressions Of Earth", en plus d’avoir une pochette moche, contiendra 14 chansons et sortira le 9 Janvier. Le groupe a dévoilé le nom des morceaux qui figureront sur ce "difficile troisième album". Prenez vos stylos les pirates : ‘You Only Live Once’, ‘Juicebox’, ‘Heart In a Cage’, ‘Razorblade’, ‘On the Other Side’, ‘Vision of Division’, ‘Ask Me Anything’, ‘Electricityscape’, ‘Killing Lies’, ‘Fear of Sleep’, ‘Evening Sun’, ‘Ize of the World’, ’15 Minutes’, ‘Red Light’…

Toujours dans la même mouvance, les Yeah Yeah Yeahs ont confirmé les premiers détails de leur second album qui sortira en Mars et sera produit par Alan Moulder. Question : pourquoi tant d’attente alors que le LP est enregistré depuis le 24 Août?

Dans la catégorie "n’importe quoi", Jack White remporte la palme cette semaine. Non content de faire la musique de la prochaine campagne de Coca-Cola (je cite : "It’s the best drink in the world. I used to have six a day"), le joufflu chanteur des White Stripes se présente sur scène et en interview habillé dans un style croisant le Comte Dracula et Mandrake. Cerise sur le gâteau, il annonce depuis une semaine aux fans anglais qui viennent applaudir l’exceptionnel show des White Stripes qu’il vient de changer de nom. Maintenant, appelez-le "Three Quid". Même si ça vaut mieux que 50 Cents ou Love Sign Boy, c’est quand même complètement ridicule. Par ailleurs, il a livré une de ses rares interviews cette semaine au NME, réglant ses comptes avec ses pairs de Detroit. Le divorce entre l’enfant de la Motor City et ses concitoyens semble irréversible. Le temps où Jack White passait son temps à promouvoir ses potes est révolu. La faute aux Von Bondies?

Que serait une semaine sans parler des Libertines? Pete Doherty vient de rejeter leur second album, arguant qu’il n’avait "aucun rapport avec lui" et qu’à l’époque il n’était "simplement pas dans le groupe". Dans cette même interview au Guardian, il a ajouté qu’il aime beaucoup "Up The Bracket" (on partage son avis) avant d’expliquer que depuis sa plus tendre enfance, il souffre d’hallucinations, oui, "bien avant (qu’il) prenne des drogues". Pendant ce temps, Carl Barât multiplie les interviews concernant ses Dirty Pretty Things qui ont déjà donné plusieurs concerts secrets, apparemment très prometteurs.

Bonne nouvelle, Belle & Sebastian ont annoncé la sortie de leur nouvel album "The Life Pursuit" pour le 6 Février. Le groupe écossais s’est adjugé les services de l’excellent Tony Hoffer pour produire l’attendu successeur du magnifique "Dear Catastrophe Waitress". Parmi les 18 morceaux retenus, ‘Song For Sunshine’, ‘Funny Little Frog’, ‘Sukie In The Graveyard’, ‘Another Sunny Day’, ‘Act Of The Apostle Part I’ et ‘A White Collared Boy’ donnent une idée des thèmes visités dans ce nouveau disque.

Et puis Blur a prévu de sortir – tenez vous bien – un EP cette année (oui, 2005). Toujours sans Graham Coxon (qui de son côté, après avoir fait un DVD live, va sortir un nouvel album solo), Damon Albarn et ses troupes veulent sortir un EP agressif et punk, "le total opposé de Gorillaz". Le choix curieux de ce format s’explique apparemment par le jeu de guitare limité du frontman qui ne le rendrait capable que de jouer trois accords en chantant (d’où le punk), le refus d’engager un nouveau guitariste limitant les ambitions du groupe à plus grande échelle. Surprenant, une fois de plus.

Finissons avec la rubrique nécrologique : le groupe britannique Alfie vient de décider de se séparer. Ce groupe compétent quoiqu’ inoffensif résume à lui seul pourquoi la France ne sera jamais une grande nation rock : en Angleterre, pour cent Alfie, il y a un Radiohead, pour cent Hoggboy il y a un Libertines. En France, il n’y a malheureusement que des Alfie et des Hoggboy, un dizaine tout au plus. Alors comme le dit Eddie Argos : "Go home and form a band, please."

 

Sorties :

Le premier album des Paddingtons (groupe punk venu de Hull que Pete Doherty a pris sous son aile) est sorti la semaine dernière (le 31 Octobre) en Angleterre. L’évènement ici est évidemment le très attendu premier album de Babyshambles qui arrive chez toute personne qui se respecte ce lundi 14 Novembre. Les premières critiques laissent augurer d’un bon disque, quoique produit avec les pieds et interprété par un groupe d’alcooliques à quatre heures du matin. Mais cela, vous le saviez déjà bien sûr…

Aperçu cette semaine aussi dans un HMV londonien le nouvel album de The Kingsbury Manx sorti dans l’anonymat le plus complet. D’après le site officiel du groupe, ce disque est le résultat de deux années de travail et sort sur le minuscule label Yep Roc.

Les Queens Of The Stone Age reviennent dans deux semaines avec un double CD/DVD live intitulé "Over The Years And Through The Woods". Enregistré cet été à Londres et réalisé par Chapman Baehler, le DVD contient vingt titres live et des bonus à la con. Plus intéressant, un CD supplémentaire accompagne cette sortie : 15 versions alternatives de certains de leurs morceaux. Mieux que n’importe quel coffret pourri de Nirvana.

"Walk Away", deuxième single issu de l’excellent deuxième album de Franz Ferdinand sort en single le 5 Décembre. Le groupe se permet de reprendre "Sexy Boy" d’Air en face B. Intrigant. Par ailleurs, un DVD sortira le 28 Novembre, contenant les habituels documentaire, clips et extraits live.

Toujours dans les singles, Devendra Banhart sort "Heard Somebody Say" le 21 Novembre sur XL. L’intérêt prévaut surtout pour les faces B, trois inédits: ‘Lickety Split’ et ‘Chicken’ sur le CD et ‘La Pastorcita Perdida’ sur le 7 pouces.

 
Vidéos :

Le succès des Kaiser Chiefs ne se dément pas outre-manche. Toujours plus Blur, "Modern Way" est le "This Is A Low" de 2005.

On aime Louis XIV. On les aime même tellement qu’on est prêt à voir la nouvelle vidéo de "Finding Out True Love Is Blind", une des chansons de l’année.
Et comme c’est bientôt Noël, on en reprend une louche avec la vidéo du morceau qui ouvre leur excellent album, l’éponyme "LouisXIV".

 

Franz Ferdinand se met à faire des ballades, et on aime. "Walk Away" contient les paroles les plus acides de l’année. Tous ensemble : "I love the sound of you walking away…"

Après les numéros 1 de "Lyla" et "The Importance Of Being Idle", Oasis réussiront ils la fameuse passe de trois avec ce "Let There Be Love" plus-Beatles-que-ça-tu-meurs?

On aime Blur, on aime Damon Albarn, on aime Gorillaz. "Dirty Harry" sort alors que le groupe virtuel vient de casser la baraque live à Manchester avec plus de 100 personnes sur scène.

Maximo Park a sorti quelques excellents singles cette année (bien meilleurs que leur moyen premier album). Après "Graffiti", voici "Apply Some Pressure".

La mode est au rééditions de singles ces derniers temps. Après les Futureheads et Kaiser Chiefs, les Rakes ressortent leur premier single "22 Grand Job", cette fois-ci accompagné d’une vidéo.

La hype qui entoure Test Icicles est elle justifiée? "Circle Square Triangle" donne des elements de réponse.

Nine Black Alps feraient mieux de préparer un deuxième album plutôt que de sortir toutes les chansons de leur unique album en single. "Just Friends" n’est pas le meilleur morceau de "Everything Is" mais touchera les gens qui sont allés voir "Last Days" au cinéma.

Après le suicidaire "Come Save Us", les Warlocks présentent le toujours plus gai "Just Like Surgery". Mur de guitare, voix distordue, les californiens sont au sommet de leur forme.

  1. Ah enfin, génial des news toutes fraîches! Et c’est toujours un plaisir de te lire!

    Mais bordel, Oasis ça sonne pas tant Beatles que ça! Toutefois, le nouveau clip est à chier, ça t’as oublié de le dire.

    Bon les Strokes, c’est surrévalué donc leur annonce en fanfare, ils peuvent se la carrer là je pense.

    Dracula/Mandrake??! Jack White commence à briser le mythe White Stripes, faut qu’il se calme.

    Haha, Albarn en a pas marre de courrir après Coxon? le moins qu’on puisse dire, c’est que ce dernier est prolifique…en parlant de Blur, les Kaiser Chiefs commencent à me taper sur le système.

  2. Merci beaucoup!

    Je suis d’accord quand tu dis qu’Oasis ne sonne pas tant Beatles que ca (“Lyla” et “The Importance Of Being Idle” sont plus influencees par les Stones et Kinks par exemple). Je ne dis pas par ailleurs que ce sont des vulgaires copistes – Noel n’a pas besoin de prouver qu’il est un songwriter doue.
    Mais bon, il faut quand meme avouer que “Let There Be Love” est plus Lennon qu’aucune des chanson jamais publiees par les frangins.

    Anecdote sur les Strokes : hier Channel 4 (chaine anglaise) a diffuse en avant-premiere le clip de “Juice Box”. Le groupe joue et les gens se mettent a baiser dans tous les coins (notamment un couple lesbien et un couple homo dans des toilettes). Pendant ce temps-la, le DJ beauf de la radio ou ils jouent se branle. Voila avec quoi les Strokes veulent prendre le monde d’assaut. Etrange…

    Et puis Jack White ressemble a Alice Cooper dans le NME de la semaine derniere. Si on me le demande, je le scannerai et mettrai les photos en ligne.

  3. T’inquiète, je ne t’ai pas fait dire ce que tu n’as pas dis sur le fameux soi-disant pompage de Noel sur les Beatles, mais je trouve que Let There Be Love sonne moins Beatles que pour Born On A Different Cloud, par exemple. La Lennon’touch d’Oasis, est davantage dû au fait que Liam copie trop les intonations nasillardes de son idole.

    J’avai entendu parler de ce clip…de la provoc’ à deux balles. Les Strokes font quelques trucs bien mais les White Stripes sont nettement plus doués…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.