THE FUTUREHEADS – The Futureheads Les Zombies du art-punk

(569 Records 2004)

Que se passe-t-il en Angleterre ces jours-ci ? Il semble qu’un nouveau groupe prometteur apparaisse chaque semaine… Les Futureheads viennent de Sunderland, no man’s land du rock anglais, et arrivent en Europe avec cet album sous le bras grâce à un coup de chance monumental. 

Sorti pendant l’été 2004, le premier album éponyme du groupe a fait une carrière discrète dans les charts anglais, recueillant toutefois un succès d’estime dans la presse spécialisée (le groupe a reçu un fort support de l’influent NME). Le destin du groupe changea lorsqu’il céda à la demande de ses fans de sortir en single sa reprise de « Hounds Of Love » de Kate Bush, pour un succès immédiat. Le single grimpa jusqu’à la 8ème place des charts UK en Mars 2005, entraînant de fait la réédition de l’album (avec DVD bonus) et sa diffusion dans toute l’Europe.

Les Futureheads sont désormais un des groupes majeurs de la vague art-punk qui secoue l’Angleterre aux côtés de Franz Ferdinand, Bloc Party et les très prometteurs Rakes. Dans cette nouvelle British Invasion, les Futureheads seraient les Zombies ; le groupe possède en effet quatre vocalistes et ses permet des choeurs à plusieurs voix qui lui donne une certaine singularité, la griffe Futureheads pourrait-on dire.

L’album en lui-même est plutôt moyen et s’essouffle après les six premières chansons (qui sont quasiment toutes sorties en single). Quoi qu’il en soit, ces chansons valent le détour, surtout « Meantime » et le phénoménal « Decent Days And Nights », saillie punk où le groupe dévoile tous ses atouts et incontestablement un des morceaux de l’année 2004. Les Futureheads ont du potentiel, espérons que leur second album les verra déployer leurs ailes et se montrer à la hauteur de ce morceau extraordinaire.

 

 

Tracklisting :

1. Le Garage
2. Robot
3. A to B
4. Decent Days and Nights  *
5. Meantime  *
6. Alms
7. Danger of the Water
8. Carnival Kids
9. The City Is Here for You to Use
10. First Day
11. He Knows
12. Stupid and Shallow
13. Trying Not to Think About Time
14. Manray 
 
 

Vidéos :

« Decent Days & Nights »

 
« Meantime »
 
 
« First Time »
 
 
« Hounds Of Love »
 
 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

1 Comment

  1. assez d’accord avec toi

    quelques tres bonnes chansons (les 5 ou 6 premieres) apres çà lasse un peu

    mais c’est tout de même tout à fait écoutable

    et pourvu que çà dure, le fait que l’Angleterre nous envoie un groupe par semaine

Laisser un commentaire