GOD HELP THE GIRL – God Help The Girl Escapade lyrique

(Matador 2009)

A l’origine de cet album se trouve un projet de Stuart Murdoch, la tête pensante de Belle & Sebastian ; un projet original et ambitieux, puisque Murdoch compte faire du « concept » de cet album un film, dont le tournage devrait commencer en 2010. La création de l’album fut longue (Murdoch affirme avoir commencé à envisager ce projet dès la tournée qui a suivi Dear Catastrophe Waitress). La grande découverte du disque est Catherine Ireton, qui chante la plupart des morceaux de God Help The Girl, et qui illumine de sa voix claire les compositions de Murdoch. Le disque reprend deux pistes déjà sorties par Belle & Sebastian, « Act of the Apostle » et « Funny Little Frog ».  

La chanson-titre offre un parfait concentré de ce que le « groupe » est capable de proposer de meilleur. Le morceau présente une musique pop délicate, inspirée, à l’orchestration ambitieuse : violons et violoncelles agrémentent ainsi le chant de Catherine Ireton. Les paroles, quant à elles, s’appliquent à apporter une touche postmoderne à ce qui pourrait être une bluette gentiment naïve, sur laquelle une jeune fille raconte ses sentiments amoureux au quotidien, jusqu’à se rendre compte de sa situation : « Please stop me there I’m even boring myself… ». Cette chanson est une vraie réussite, et fait montre d’une qualité pop implacable.

La voix de Murdoch fait son apparition sur la troisième chanson, « Pretty Eve in th Tub », un nouveau morceau délicat, appuyé par les chœurs subtils assurés par Ireton, dont la voix ajoute un élément important à cet équilibre précaire. Un saxophone s’invite et occupe la première place sur « A United Theory », une piste de jazz  instrumental qui semble ici jouer le rôle d’un interlude, et qui contraste fortement avec le début d’album. La piste suivante, « Hiding ’neath my umbrella » utilise la forme d’un duo entre Murdoch et Ireton, dont les voix se répondent un moment avant de se rejoindre. La mélodie est inspirée, et l’orchestration devient totalement décomplexée dans la deuxième partie de la chanson. Pour ce morceau, – et plus encore sur « Funny Little Frog » et « Musicians, Please Take Heed », cette orchestration ambitieuse demande une bienveillance certaine de la part de l’auditeur : les allergiques aux arrangements lyriques trouveront ces chansons au-delà du supportable.

Après un début d’album globalement réussi, la première fausse note arrive avec la nouvelle version de « Funny Little Frog », qui accumule les tares : batterie sortie des années 1980, chant affecté d’une diva sur le retour (désolé, Brittany Stallings), basse éhontément gonflée et particulièrement gonflante : dans ces conditions, les violonades font office de cache-misère, et ne parviennent pas à sauver le morceau. L’ensemble du disque ne révolutionne rien, et possède plusieurs faiblesses : son écoute intégrale en continu est relativement difficile, néanmoins quelques-unes de ses pistes sont de véritables bijoux pop, que l’on appréciera énormément pour peu que l’on ait envie d’écouter des chansons joyeuses (les feelgood songs). En fin d’album, « I’ll have to dance with Cassie » est ainsi une chanson naïve et entraînante, avec ses passages répétés (« Shuffle to the left / Boogie to the right ») rythmant les mésaventures d’une jeune fille sur une piste de danse, qui attend en vain une invitation d’un garçon, et qui se retrouve à danser avec sa copine.  

Cet album doit être considéré et apprécié pour ce qu’il est : un joli disque de pop à l’orchestration ambitieuse, qui renferme des belles chansons douces-amères. Même s’il a parfois succombé à la tentation d’une orchestration surchargée, Stuart Murdoch a montré avec ce premier album de God Help The Girl une nouvelle facette de son talent, et livré quelques pistes d’une beauté touchante.

 

 

Liste des chansons :

  1. Act of the Apostle *
  2. God Help The Girl *
  3. Pretty Eve in the Tub
  4. A Unified Theory
  5. Hiding Neath My Umbrella
  6. Funny Little Frog
  7. If You Could Speak
  8. Musician Please Take Heed
  9. Perfection as a Hipster
  10. Come Monday Night
  11. Music Room Window
  12. I Just Want Your Jeans
  13. I’ll Have to Dance with Cassie
  14. A Down and Dusky Blonde

Le site du projet : www.godhelpthegirl.com
Le MySpace : www.myspace.com/pleasegodhelpthegirl

 

Vidéos :

« Come Monday Night »

 
« Funny Little Frog »
 
 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

1 Comment

  1. Ben moi , je trouve cette petite chanson funny litle frog, tres rafraichissante et vraiment sympa, cette chanson est consideree comme faibles par nos specialistes….alors cest que l’ensemble
    doit etre considere comme tres bon quand meme pour nous simples mortels.
    Merci les gars pour cette belle petite decouverte.
    A plus.

Laisser un commentaire