THE WITCHES – A haunted person’s guide to the Witches Dix ans avec Troy Gregory

(Alive Records / Differ-ant ; 2011)

Au début de l’année 2011, le label Alive Records (que vous devez connaître si vous avez lu quelques articles consacrés à des groupes récents sur notre site) a publié sous ce titre à rallonge une compilation des Witches, groupe dont les dernières sorties discographiques remontaient déjà à cinq ans. Basé à Detroit, ce groupe a existé de 1996 à 2006, et gravitait autour de Troy Gregory, son membre principal, qui a notamment fait partie pour quelques années des Dirtbombs, comme la moitié des musiciens rock’n’roll de Detroit depuis quinze ans, environ… Troy Gregory avait marqué son arrivée de façon impressionnante chez les Dirtbombs en livrant plusieurs compositions pour Billiards at 9:30, avant de quitter le groupe de Mick Collins à l’automne 2008.

Pendant les dix années qu’ont vécu les Witches, Gregory s’était entouré de divers musiciens qui jouaient dans d’autres groupes, dont le batteur des Sights Eugene Strobe et Matthew Smith, la tête pensante des Outrageous Cherry. Aux dires mêmes de ceux qui la composaient, la scène de Detroit était très réduite, tous les groupes se connaissaient et faire partie d’un groupe n’avait rien d’exclusif. Ces musiciens accomplis ont pu profiter des studios du producteur Jim Diamond (également membre à part entière des Witches), responsable d’un pan entier du son des années 2000 de Detroit. A haunted person’s guide to the Witches démontre un son proche de la perfection à plusieurs reprises (sur « Down on Ugly Street », « The Haunted Regulars », « (She’s got some kinda) Thing » notamment). Les chœurs sont très soignés – parfois un peu scolaires (« Why do you make me feel like that? »,« Sleepin’ on a demons’ tree »), et le chant se montre parfois un peu trop appliqué pour une chanson de rock’n’roll (« Who wants to sleep with the birthday girl? » ).

Le disque enchaîne les différentes époques qu’a connues le groupe, et démontre une belle cohérence : cette compilation déroule ses douze chansons sans véritable saut de style. A quelques exceptions près, l’ambiance du disque est assez sombre, ce qui parvient par endroits à apporter un élément supplémentaire à la mélodie de la chanson (« The Haunted Regulars », « Everyone’s the greatest » ), mais ne semble malheureusement pas toujours pertinent (« Sleepin’ on a demons’ tree »). A haunted person’s guide to the Witches est une très bonne introduction au groupe de Troy Gregory, un disque qui possède quelques très bonnes chansons, dont « Down on Ugly Street » au son de basse chaleureux et entraînant et un  hit garage-rock très efficace garni d’orgue génial « People what’s wrong with U »

 

  

Liste des chansons :

  1. Everyone’s the greatest
  2. Down on ugly street *
  3. Lost with the real gone
  4. Who wants to sleep with the birthday girl?
  5. People what’s wrong with U
  6. Spirit world rising
  7. Why do you make me feel like that?
  8. The Haunted Regulars
  9. (She’s got some kinda) Thing
  10. Attack ov thee misfit toyz
  11. Sleepin’ on a demons’ tree
  12. Creepin thru your galaxy

 

Vidéo :

« Everyone’s The Greatest »

 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

1 Comment

Laisser un commentaire