QUINCY JONES – Dollars $uperbe

(WEA 1971) 

La bande originale de Dollars délivre quelques perles. Le premier morceau « Money is » chanté par un Little Richard en grande forme envoie quelques breaks bien sentis, portée par une ligne de basse fiévreuse, un piano virevoltant et des trompettes omniprésentes.

Plus loin, « Red Eye Running Train » propose un duel basse/violon époustouflant d’intensité et de beauté pour évoquer un train lancé à plaine vitesse. Efficace. La tension monte jusqu’à l’explosion lors de ce superbe morceau qui envoie la country vers de nouveaux horizons.

En huitième position, Little Richard revient s’égosiller sur un « Do it – to it » très rockabilly mais dispensable (la ressemblance avec « Tutti Frutti » est assez troublante). Le reste de la B.O. est excellent, contenant essentiellement des morceaux d’ambiance, créant un climat polar aux petits oignons qui sied à merveille au film.

 

Sélection Grosse basse et trompette : « Money is »

Vidéo :

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire