PSYCH OUT

Le pouvoir des fleurs

Réalisateur : Richard Rush, 1968

Film tourné en 1968, “Psych-out” narre les aventures d’une jeune sourde (Susan Strasberg) à la recherche de son frère junkie dans le San Francisco hippie de l’époque.

Ce film est plutôt agréable à regarder tant il constitue un excellent documentaire sur les moeurs de l’époque – vie communautaire, vêtements délirants, drogues et musique. On y trouve un jeune Jack Nicholson qui campe le charismatique Stoney, guitariste d’un groupe rock psychédélique qui obtient un contrat pour jouer au mythique Fillmore West. Evidemment une romance va se créer entre les deux protagonistes et l’univers et le mode de vie de Stoney seront remis en question.

Ce film offre une critique sans concession de la culture de la drogue d’alors, montrant plusieurs mauvais trips, démontrant que les psychotropes entraînent mort et désolation. En contrepartie, plusieurs passages du film célèbrent cette culture hippie de façon équivoque, ce qui donne à ce film toute sa valeur. La vision que proposent E. Hunter Willett (auteur/scénariste de l’histoire) et Richard Rush (réalisateur) de la culture hippie est sans concession, contrastée et plutôt juste au final. On voit les bienfaits et méfaits de cette éthique de vie sans propagande.

Pour finir, ce film mérite sa place dans toute vidéothèque rock car outre la bande son psyché qu’on entend tout au long du film, on y voit deux prestations de groupes phares de la scène garage californienne: les Strawberry Alarm Clock et surtout les cultissimes Seeds qui apparaissent en plein milieu d’une scène délirante… A voir!

 

Vidéos : 

La scène du film dans laquelle on voit les Seeds interpréter “Two fingers Pointing At You”.

 
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x