EIGHTIES MATCHBOX B-LINE DISASTER – In The Garden (EP) Le meilleur groupe anglais contemporain

(2007)

L’année 2007 restera celle du retour de quelques-unes des têtes d’affiche du rock contemporain : The GO, The White Stripes, The Detroit Cobras, The Coral, Queens Of The Stone Age, The Bees, Art Brut, etc. On a même eu droit à un nouvel album de Kula Shaker, à un nouveau projet de Damon Albarn (l’excellent The Good, The Bad and The Queen) et au retour des Stooges (dont on aurait préféré se passer).

Il faudra malheureusement attendre encore un peu avant de découvrir le nouvel album de l’extraordinaire combo britannique The Eighties Matchbox B-Line Disaster, un groupe d’excités qui sévissent outre-Manche depuis 2002, emmenés par leur charismatique chanteur Guy McKnight. La musique du groupe oscille entre un garage-rock imaginatif et un psychobilly sous amphétamines : les lignes de basse sont démentes et hypnotiques, la batterie survoltée, les guitares tranchantes et l’orgue distendu à souhait. Bien avant le succès des controversés Horrors, les Eighties Matchbox B-Line Disaster livraient une musique qui nous apparaissait comme une production aliénée, implacable et imaginative.

Après quelques secondes du premier morceau de ce nouvel EP, il apparaît que les Eighties Matchbox B-Line Disaster ne se sont pas embourgeoisés : le son et le style restent fidèles à ceux des deux premiers LP du groupe (Horse of The Dog et The Royal Society). Les premières lignes de « In the Garden » sont déjà réjouissantes: « In the garden I was the first / The first to win a place on this bad Earth ». La chanson relate le péché originel : « In The Garden » par les Eighties Matchbox B-Line Disaster, ou la Genèse revisitée en musique par une bande de sociopathes. Ce morceau est aussi bon que les meilleurs du groupe : basse monumentale, voix qui domine les échanges saturés de guitares et d’orgue, des choeurs hurlés… La chanson est jubilatoire. Comment enchaîner après cet impeccable premier morceau ? Le groupe assure sans problème avec « You say you’re a doctor but really you’re a mister » qui se déroule sur un rythme encore plus élevé : la chanson reste dans les classiques du groupe ; avec un pont à mi-chanson qui réjouira les habitués et surprendra les autres.

Après un hurlement d’aliéné, l’extraordinaire « Horses can swim » commence : les morceau est ambitieux ; de nombreux changements de rythme permettent au groupe de montrer sa pertinence dans divers style (ce qui avait déjà été le cas sur The Royal Society) : ici les Eighties Matchbox B-Line Disaster se permettent deux ruptures dans la construction de la chanson avec des passages où une guitare livre une suite d’accords délicats (oui, je sais, ça paraît impossible). Le rythme accélère encore pour le dernier morceau, « Terrible Night », qui se révèle être à la hauteur de la chanson-titre : dans une chanson plus simple et plus brutale que « In The Garden », le groupe se montre une nouvelle fois efficace et sans compromission. Par ce nouvel E.P., les Eighties Matchbox B-Line Disaster confirment leur statut de groupe indispensable… Heureusement, leur troisième album ne devrait plus tarder.

P.S. : la version CD contient un deuxième disque live dans lequel le groupe met en valeur les morceaux les plus obscurs de son répertoire (faces B et  morceaux de milieu d’album). Indispensable.

http://www.eightiesmatchbox.co.uk

 

 

Liste des chansons :

CD 1

1. In The Garden
2. You Say You’re A Doctor But Really You’re A Mister
3. Horses Can’t Swim
4. Terrible Night 

CD 2 (Live Album)

1. Alex
2. Team Meat
3. Torrential Abuse
4. Alchemy
5. Turkish Delights Of The Devil
6. Clonk Chicane
7. Ice Cream
8. Flag Party
9. Return December
10. Charge The Guns

 

Vidéo :

« In The Garden »

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

7 Comments

  1. Enfin le 3ème album « Blood & Fire » est sorti et toujours pas de distribution en France de prévue à ma connaissance. Il tourne en boucle chez moi et dans mon MP3. Une chronique sur Planet
    Gong prochainement ?

  2. Enfin le 3ème album « Blood & Fire » est sorti et toujours pas de distribution en France de prévue à ma connaissance. Il tourne en boucle chez moi et dans mon MP3. Une chronique sur Planet
    Gong prochainement ?

Laisser un commentaire