(V2 2002)

Le premier album de ces quatre néo-zélandais nourris aux gros riffs d’AC/DC a marqué le retour du hard rock crétin (mais cultivé) dans la scène garage-rock des années 2000. Repérés par l’inévitable Jack White qui les ramené dans ses bagages au retour d’une tournée des White Stripes aux antipodes, les Datsuns jouent un garage-rock énervé aux riffs gros et efficaces. Ajoutez à cela une présence scénique débordante d’énergie et vous obtenez le défouloir idéal de soirées rock ‘n’ roll.

L’album démarre sur les chapeaux de roues avec un “Sitting Pretty” qui monte en puissance, suivi du tube de l’album, l’inénarrable “MF From Hell” où le bassiste/chanteur Dolf De Datsun s’arrache les cordes vocales sur un “She makes me feel like a motherfucker from hell” jouissif. Les Datsuns ont un sens du riff certain. “Lady”, “In Love” (qui bénéficie de la présence des Von Bondies aux choeurs), ou le très Led Zep “Freeze Sucker” en témoignent. Ces morceaux survoltés sont ceux où la puissance du groupe s’exprime le mieux. Lorsqu’ils se la jouent White Stripes comme sur l’excellent “Harmonic Generator”, les Datsuns deviennent carrément brillants.

A l’inverse, certains morceaux comme “At Your Touch” ou “Fink For The Man” sonnent un peu trop hard-rock eighties, preuve que l’équilibre reste difficile à trouver. La limite entre la grossièreté du hard-rock FM et la volonté délibérée de faire du rock garage sans fioriture est ténue. Les Datsuns parviennent à déjouer ce piège sur la quasi-totalité de l’album qui est une vraie réussite. Et puis pour ceux qui n’en auraient pas eu assez, certaines de leurs faces B sont aussi bonnes que les meilleurs morceaux de l’album, comme les excellentes “Little Bruise” et “Supergyration”. Comme le dit le refrain de cette dernière : ROCK’N’ROLL!!!

 

 

Tracklisting : 

  1. Sittin’ Pretty  *
  2. MF From Hell  *
  3. Lady
  4. Harmonic Generator  *
  5. What Would I Know
  6. At Your Touch
  7. Fink For The Man
  8. In Love  *
  9. You Build Me Up
  10. Freeze Sucker

www.thedatsuns.com

 

Vidéos :

“MF From Hell”

 
“Harmonic Generator”
 

 

Vinyle :

Une pochette sobre et efficace.